Manque du lait sur le marché national: nouvelle annonce du gouvernement    Officiel: les enseignants contractuels obtiennent gain de cause    Covid-19 au Maroc: le bilan de ce jeudi 6 octobre    Marrakech : Ouverture de la 4ème édition de la Conférence Internationale sur la Mobilité Durable et la conférence annuelle de l'IRF    Coopération migratoire : L'UE souligne « l'engagement fort » du Maroc    Casablanca : Halte aux charrettes à traction animale !    Sahara : la réponse cinglante de Samir Addahre au représentant de l'Algérie à l'UNESCO    Standard&Poor's plus optimiste que la Banque Centrale    La chaine CNews mise à nu après l'annulation d'une émission consacrée au leader du MAK, Ferhat Mehenni    Classement FIFA : Le Maroc se hisse au 22ème rang mondial    Futsal : premier entrainement des Lions de l'Atlas avant leur match contre le Brésil    Le Conseil de gouvernement approuve un projet de décret déterminant l'organisation du ministère de la justice    Mohamed Mehdi Bensaid à l'AG de la FAAPA: «Une nouvelle Afrique se dessine»    [Vidéo] Alger: tentative de suicide d'un policier    Maroc : Les contrôleurs aériens convoqués par le gouvernement après leur annonce de grève    À Alger, un policier harcelé par sa hiérarchie tente de se suicider    Botola: découvrez le programme de la 5ème journée    Championnat arabe de cyclisme sur piste (1ère journée) : Le Maroc remporte trois médailles, dont deux en or    La Charte de l'investissement adoptée en commission à la Chambre des représentants    Mondial. Paris Saint-Germain est qatari, Paris boycotte le Qatar    Ciments du Maroc : Le résultat net consolidé en recul de 17,8% au S1-2022    Sahara : l'Algérie invitée à assumer ses positions    Le chanteur « Sy Mehdi » répond à ses détracteurs (VIDEO)    Ligue des champions: PSG, Manchester, Real...tous les résultats de la 3e journée (VIDEO)    Mondial de football pour amputés: le Maroc écrase l'Argentine et file en quarts (VIDEO)    Le capitaine Ibrahim Traoré officiellement nouveau président du Burkina Faso    Transformation et fabrication du cannabis au Maroc : les premières autorisations délivrées    Symposium de l'eau à Casablanca: Focus sur l'efficacité et la sécurité hydriques au Maroc (VIDEO)    Annie Ernaux remporte le prix Nobel de littérature 2022    Quand la numismatique nous raconte l'Histoire !    Décès de 66 d'enfants en Gambie: l'OMS ouvre une enquête concernant 4 sirops contre la toux    Fès : Enquête judiciaire contre un policier accusé d'attentat à la pudeur sur une mineure    Mondial féminin U17 : Le Maroc s'incline face à son homologue chilienne en match amical    L'OPEP+ réduit considérablement la production de pétrole    Sécurité : Une délégation de l'OTAN s'est rendue au Maroc    Mondial Amputées : Maroc – Turquie en 1/4. Pour suivre le match    Exposition « Regard à travers l'art» : Une invitation à l'observation et à la révélation    Une 3ème édition à l'espace Toro et pour tous les goûts    250 cavaliers au 16ème Festival de tbourida à Inezgane    Cacao. La Côte d'Ivoire maintient son leadership    Ghana. Une nouvelle stratégie pour le tourisme    Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger...des températures assez douces ce jeudi    Forum mondial de l'Alliance des civilisations à Fès. Moratinos exprime ses remerciements au Roi Mohammed VI    Khaled Nezzar. Le grand comploteur contre le Maroc serait agonisant    Santé : 1,7 MMDH pour la mise à niveau et l'équipement de CHU    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce jeudi 6 octobre 2022    Mathafi : lancement du programme d'initiation à l'art    Le Maroc et la France appelés à préserver leur relation et à la projeter face aux nouveaux défis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'oraison funèbre prononcée par Nabil Benabdallah à l'inhumation de Simon Levy : Un grand homme dont l'apport est inestimable
Publié dans Albayane le 07 - 12 - 2011

Le secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme, Nabil Benabdallah, a prononcé, dimanche au cimetière israélien de Casablanca, une oraison funèbre à la mémoire de Simon Levy, décédé vendredi dernier (cf nos précédentes éditions). En voici la traduction
C'est avec une profonde tristesse et affliction que nous nous retrouvons aujourd'hui pour l'inhumation de l'un des grands hommes du Parti du progrès et du socialisme, l'illustre militant progressiste, le patriote indéfectible, l'intellectuel engagé, le combattant politique avéré, l'homme des convictions inébranlables, le fidèle et infatigable défenseur des causes de la nation et de l'intégrité territoriale, le fils fidèle du Maroc, le camarade Simon Levy.
Depuis sa jeunesse, le défunt a adhéré à la lutte politique. Il a contribué de manière déterminante dans tous les combats menés par notre peuple. Il a amplement contribué à la participation des étudiants marocains à la bataille pour l'indépendance et était l'un des fondateurs de l'Union nationale des étudiants du Maroc.
En tant que professeur de la langue espagnole aux lycées Moulay El Hassan et Mohamed V à Casablanca, Simon Levy a contribué à la formation et l'orientation des élèves durant les années soixante du siècle précédent.
Feu Simon Levy a ensuite contribué, d'une manière distinguée à l'éducation et à la formation de générations d'étudiants et de chercheurs, en tant que professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Rabat.
Parallèlement à son métier d'éducateur de premier plan, Simon Levy était une figure de proue au sein du mouvement syndical, dans les rangs de l'Union marocaine du travail où il a été toujours un défenseur de l'unité syndicale et des revendications et intérêts du corps enseignant et des travailleurs d'une manière générale.
En tant que militant courageux et intransigeant au sein du Parti communiste marocain, et, ensuite, en tant que l'un des grands leaders de notre parti, en tant que membre du bureau politique du Parti de libération et du socialisme et du Parti du progrès et socialisme, Simon Levy a toujours occupé une place de choix. Il était connu pour son immense contribution à la formation politique de plusieurs générations de militantes, de militants et de dirigeants du Parti du progrès et du socialisme.
Simon s'est aussi distingué par son apport et son enrichissement de la pensée du Parti, à côté d'une pléiade de dirigeants du parti, et a contribué à l'élaboration et à la précision des positions politiques de son parti, et par ses remarquables articles journalistiques dans les journaux la Nation, Al-jamahir, Al-Moukafih, Alkifah Al Watani et Al Bayane.
Le camarade Simon a payé, dans son parcours militant, dynamique et exceptionnel, le prix fort en défendant ses positions militantes et celles de son parti pour les libertés démocratiques et la justice sociale. Il a fait l'objet de toutes sortes de répressions et d'intimidations, dont les plus arbitraires est son arrestation lors des événements de mars 1965 à Casablanca où il a été sauvagement torturé et son éviction durant plusieurs années de sa fonction d'enseignant. Cette interdiction professionnelle a constitué un préjudice plus fort sur lui que les bris de ses os dans les caves des commissariats de police. Car Simon n'a jamais accepté d'être privé de son droit de remplir sa mission scientifique et éducative.
Simon Levy s'est aussi distingué par ses contributions courageuses au développement de la pensée socialiste et à la divulgation de la culture de l'unité et de l'alliance entre toutes les forces démocratiques marocaines. Il a également contribué au développement du patrimoine culturel et idéologique du Parti du progrès et du socialisme
Simon Levy a été élu conseiller communal à Ain-Diab à Casablanca et a formé, avec feus Aziz Blal et Mustapha Karchaoui, à côté de plusieurs conseillers militants, parmi lesquels le camarade Badri Ghal, une équipe qui a veillé à la réussite de l'expérience progressiste de gestion communale, une expérience modèle qui mérite d'être l'exemple à suivre.
Le regretté défunt a joué un rôle prépondérant, en étroite coordination avec la direction palestinienne, dans la défense du peuple palestinien, de son droit légitime à son Etat indépendant, souverain et viable, à côté de son combat internationaliste permanent pour soutenir les causes des peuples à travers le monde.
Le regretté disparu était également connu pour son riche apport intellectuel et son rôle scientifique tangible, particulier et décisif, qui lui a permis de rassembler les Marocains de confession juive à travers le monde et de les sensibiliser à la défense de la cause nationale et à la sauvegarde de leur culture et identité, dans un cadre d'ouverture et de dialogue entre eux et avec les autres.
Cette orientation a été couronnée par des résultats probants dont la plus importante est la création d'un Musée juif marocain à Casablanca, unique dans son genre au niveau du monde arabe et qui constitue un joyau dans l'action concrétisée par Simon Lévy à la fin de sa vie pleine d'apport et d'abnégation, afin de revitaliser cette partie importante du patrimoine et de l'identité marocaines.
Le destin a voulu que le camarade Simon nous quitte au moment où nous prenons un tournant décisif dans la construction de la marche démocratique de notre pays , qui porte en elle plusieurs empreintes du défunt.
A lui et à tous les camarades qui ont contribué au combat pour le Maroc de la démocratie, de la liberté et de la justice sociale, nous renouvelons la fidélité à leurs âmes et l'attachement à leurs idéaux et apports dont nous continuerons à nous inspirer, en marchant dans la voie qu'ils ont tracée, la voie de la défense des intérêts supérieurs du pays et des droits du peuple.
Simon nous a quittés, laissant une grande tristesse dans le cœur de tous ceux qui ont connu en lui un militant dévoué au service de la patrie et un combattant qui a œuvré au renouvellement de la pensée démocratique et progressiste, à son enracinement au service de l'environnement marocain et à son développement et adaptation aux exigences de l'époque.
En cette douloureuse circonstance, nous présentons notre immense compassion à sa campagne Mme Incarnation Rogel, à ses enfants Dr. Jannot et Jacques, à ses sœurs et frères au Maroc et à l'étranger, à l'ensemble de la communauté juive et à l'équipe qui travaillait avec lui au Musée juif marocain et à toute sa famille et l'ensemble des militants et patriotes progressistes dans notre pays.
Nous demeurons convaincus que ses empreintes demeureront des enseignes lumineuses dans la marche de la gauche marocaine et dans l'Histoire du Maroc de manière générale.
Que le camarade Simon Levy repose en paix et qu'il soit rassuré que nous resterons sur la voie du combat et pour les causes justes et les idéaux nobles auxquels il a consacré toute sa vie et pour lesquels il a tant apporté et fait tant de sacrifices et servi jusqu'au dernier souffle de sa vie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.