Luca De Meo, DG du Groupe Renault : La relation entre le Maroc et le Groupe est une "relation d'exception"    Marché boursier : Les levées de capitaux en actions en repli de 70% en 2020    Généralisation de la couverture médicale : L'UE accompagne le Maroc    JO-2020 : Le programme du vendredi 6 août 2021    JO de Tokyo/Athlétisme : Le Marocain Abdellatif Sadiki éliminé en demi-finale du 1.500 m    Covid-19 : Pfizer et BioNTech s'engagent à fournir leur vaccin au Maroc au cours de 2021    Casablanca : interpellation d'un individu pour son implication présumée dans un matricide    Covid-19 : Sur la 3ème dose du vaccin, l'OMS veut un moratoire    [ Interview avec Aziz El Fekkaki, président de l'Association des Jeunes du 21ème siècle ] L'application du NMD tributaire des mentalités des responsables    Emprunt national : toujours peu de visibilité sur la date de lancement    Voici la date et l'heure du match Raja-AS Rome    Les prix du pétrole en chute    Automobile : le secteur reprend des couleurs en juillet    Corruption : Extradition des Emirats Arabes Unis vers l'Algérie d'un ancien PDG de Sonatrach    Covid-19 : Un nouveau protocole de prise en charge des malades    BCG et tuberculose : Centenaire du doyen des vaccins encore d'actualité    Technopark Casablanca lance une opération de vaccination massive    Mesures de restrictions : Suspense sur la rentrée scolaire    Covid-19: du changement dans le protocole thérapeutique national    Affaire Pegasus : la CNDP entre en jeu    Maroc-Algérie : l'eurodéputé Andrea Cozzolino prend fait et cause pour le discours d'apaisement du roi Mohammed VI    HCP. Radioscopie de l'emploi au second trimestre 2021    Europa Oil & Gas : "de ressources potentielles et non de réserves prouvées" tempère ONHYM    La France promet 100 millions d'euros d'aide en faveur du Liban    Le légendaire gardien de but Ahmed Belkorchi n'est plus    Afghanistan : Les attaques se multiplient à Kaboul, les Talibans revendiquent    Chambres professionnelles : Défis et enjeux d'un scrutin d'une conjoncture particulière    Records du monde ou dopage technologique...    Regragui se rapproche, Chaabani s'éloigne    Le pdt de la délégation Maghreb au PE salue un geste Royal hautement généreux en direction de l'Algérie (Vidéo)    Fin du « potentiel détournement » d'un pétrolier britannique    Affaire Pegasus : la CNDP se saisit du dossier    «Prisonnière du silence» remporte le grand prix    Lucien Amiel, doyen des galeristes marocains, n'est plus    JO-2020/Athlétisme: le Kényan Emmanuel Korir champion olympique du 800 m    Issa Hayatou sanctionné par la FIFA    Affaire Pegasus : La riposte marocaine se poursuit    Législatives: El Othmani se présentera dans la circonscription de Rabat-Océan    En Algérie, «le meilleur système de santé au Maghreb et en Afrique» s'effondre    Covid-19 : le théâtre national Mohammed V procède à un arrêt provisoire ses activités    Mohamed Amine Kihal ou la prédilection pour les rôles à dimension psychologique    Question de littérature : Les nouveaux auteurs sont-ils sous le seuil de la pauvreté littéraire ?    Armement : Le Maroc s'apprête à acquérir 22 hélicoptères d'attaque turcs    ONU : Les accusations généralisées contre les travailleurs humanitaires au Tigray sont "injustes"    Visa for Movie Rabat: Une énième manifestation artistique reportée    Parution. Le Manifeste: un voyage au bout des risques    Liban : un enfant sur trois traumatisé un an après l'explosion, selon l'ONU    Visite guidée: voyage au cœur du Marrakech de l'art (Partie II)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Pr El Ouardi annonce une première au Maroc : Deux hôpitaux ambulatoires pour le monde rural
Publié dans Albayane le 18 - 04 - 2012

Le ministre de la santé, Pr El Hossein El Ouardi a indiqué, lundi à Rabat, que son département va acquérir deux hôpitaux ambulatoires pour permettre à tous les citoyens, dans toutes les régions du pays et en particulier dans les zones rurales reculées, d'accéder aux soins de santé.Le ministre, qui répondait à une série de questions orales à la Chambre des représentants, a souligné la nécessité, pour la réussite de tout programme de santé, de disposer du personnel médical et paramédical en nombre suffisant. Pour ce faire, a-t-il dit, le ministère de la santé a renforcé en 2010 le système de santé par 235 spécialistes dont le nombre est passé à 259 médecins en 2011.
Répondant à un député de la province de Safi, le ministre a indiqué que le nombre des recrutements dans cette région s'est élevé en 2010 à 16 postes dont 4 spécialistes. 15 postes budgétaires pour le recrutement de cadres administratifs et médicaux ont été réservés à la province en 2011: 1 médecin généraliste, 3 spécialistes, 4 infirmiers, 6 cadres administratifs et techniques.
Au total, a-t-il ajouté, la province dispose à présent de 880 cadres médicaux, paramédicaux et administratifs soit 51 généralistes, 27 spécialistes, 4 chirurgiens dentistes, 3 pharmaciens, 565 infirmiers toutes spécialités confondues et 190 cadres administratifs et techniques.
En somme, a expliqué le ministre, le ministère s'attèle à assurer à tous une bonne prise en charge médicale et à garantir une offre médicale territoriale équitable. Il a estimé aussi que l'approche partenariale poursuivie par le ministère avec le secteur privé devra lui permettre de mettre en place une stratégie claire visant à mettre fin aux dysfonctionnements actuels en matière de répartition, de déploiement et de formation des ressources humaines, et ce suivant les recommandations du colloque national sur la santé qui devra être organisé prochainement.
En dépit des réalisations accomplies, a-t-il noté, le ministère de la santé est décidé à redoubler d'efforts dans le but de renforcer le réseau des soins médicaux de base en milieu rural à travers le déploiement des unités médicales ambulatoires dans le but d'assurer des soins médicaux aux habitants dans les régions les moins couvertes et ce à travers le nomination de ressources humaines en nombre suffisant.
Il œuvre également, a-t-il noté, pour augmenter le nombre des professionnels du secteur et mettre en œuvre des mesures incitatives pour développer les contrats avec le secteur privé en vue de combler le déficit dans ce domaine.
Il est prévu aussi d'encadrer les hôpitaux qui souffrent d'un grand manque en ressources humaines, de mettre à niveau les hôpitaux régionaux et provinciaux et d'entretenir les équipements médicaux dont ils disposent et de créer et de déployer des unités médicales pour les urgences de proximité et c'est ce qui a été programmé dans les provinces dépourvues d'établissements médicaux et dans les régions situées loin des établissements médicaux, a-t-il ajouté, notant que le nombre a été fixé à 80 unités.
Il a fait savoir de même qu'il sera procédé à la programmation et l'organisation de caravanes médicales spécialisées dans toutes les provinces où la moyenne d'hospitalisation ne dépasse pas 1,5 pc pour prendre en charge tous les cas de maladie qui seront diagnostiqués.
Le ministre a fait également état du soutien des pôles régionaux en les dotant des appareils et instruments médicaux (scanners, appareils à ondes magnétiques) et en mettant à leur disposition des spécialistes dans le cadre du partenariat avec le secteur privé.
Le ministre a par ailleurs souligné que la tuberculose constitue toujours un problème de santé au Maroc, avec près de 27.000 nouveaux cas enregistrés, selon les données de 2011, rappelant que son département a établi un plan d'action national pour la mise en œuvre de la stratégie internationale visant à éradiquer cette maladie à l'horizon 2015.
Ce plan, a-t-il dit, a pour objectifs de renforcer les acquis réalisés ces dernières années grâce au programme national de lutte contre la tuberculose et d'exécuter les démarches convenues dans le cadre de cette stratégie internationale, ajoutant que le ministère entend créer deux pôles à Casablanca et à Rabat pour la prise en charge des malades.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.