Programme Spark : Huawei veut développer l'excellence des startups marocaines    Belgique : Emeutes à Bruxelles après le match contre le Maroc    Mondial-2022 : La Croatie s'impose face au Canada (4 buts à 1)    Rabat-Salé-Kénitra : Accompagnement des associations en matière de démocratie participative    Salé / Conseil communal: Mobilisation de 14 MMDH pour le renforcement des infrastructures    Casablanca : 7ème édition de la Journée de consultations médicales gratuites    Mondial2022: Apothéose historique du Maroc contre la Belgique    Mondial 2022 / Belgique vs Maroc (0-2) : Les Lions de l'Atlas auteurs d'un exploit monumental et historique    Dakar abritera du 11 au 13 décembre la 54è Assemblée générale de l'AFRAA    Covid-19: nouveau bilan du ministère de la Santé    Prisons : le nombre de détenus en France atteint un record inédit    Covid-19 au Maroc : 101 nouvelles infections et aucun décès ce dimanche    Silence assourdissant dans les ruelles de Rabat    Japon : La Moroccan Night célébrée à l'ambassade du Maroc    Mourad Fedouache vainqueur du prime final de Dream Artist de 2M    Le Costa Rica surprend et s'impose face au Japon    Le Parlement arabe examine les développements de la situation en palestine    Maroc - Belgique : le onze de départ des Lions de l'Atlas    Rabat, capitale du patrimoine culturel immatériel mondial du 28 novembre au 3 décembre    France : 49.3, l'article qui muselle l'Assemblée Nationale    Le Tourisme reconnecte Marocains et Israéliens    Mort d'un casque bleu marocain en République centrafricaine: Le Conseil de sécurité et le SG de l'ONU expriment leurs condoléances au Royaume    Maroc – Belgique: la compo des Lions de l'Atlas    Migration : Les entrées irrégulières en Europe au plus haut depuis 2016    Spoliation immobilière. Le ministère de l'Intérieur muscle son dispositif de lutte contre le phénomène    Voici les prévisions météorologiques pour dimanche 27 novembre 2022    Femmes: Le MEF adhère à la campagne contre la violence    Niamey: le président du Niger reçoit Ryad Mezzour, porteur d'un message du roi Mohammed VI    Précieux conseils de connaisseurs pour investir au Maroc    Italie: une dizaine de personnes disparues après un glissement de terrain    Rapatriement de mineurs marocains: Le juge décide de poursuivre Mateos et Deu    Investissement. Saâd Bendidi vers la passe de trois    Niger-Maroc: Mohamed Bazoum reçoit un message du Roi Mohammed VI    Attijariwafa bank lance son nouveau Business Game « Attijari Startup Game »    Mondial-2022: l'Argentine bat le Mexique (2-0) et se relance    Magazine : Décibels, ouïe c'est cela    Exposition : La Terre mère de Wafaa Mezouar    Arts de la scène : Riche dérive casablancaise    Mouvement populaire. Mohamed Ouzzine succède à Mohand Laenser (vidéo)    Chakib Benmoussa reçu par les autorités maliennes    Covid-19: le bulletin du samedi sur la situation épidémiologique    France : le 49.3 ou la lente agonie de la démocratie parlementaire    Parution de l'ouvrage « Le Maroc, Israël et les Juifs marocains » de Jamal Amiar    Ouzzine élu nouveau secrétaire général du MP    Le coût global de la violence à l'égard des femmes est estimé à 2,85 MMDH    La mise en vente des armes aux USA est une « très mauvaise idée », selon Biden    « Lalla Moulati » : Neta Elkayam chante pour les femmes    Festival Handifilm. « Le cinéma comme levier d'autonomisation » au cœur de la 15e édition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'artiste peintre Souad Byad expose à Marrakech
Publié dans Albayane le 11 - 12 - 2012


Rhétorique du corps
L'artiste peintre Souad Byad (vit et travaille à Casablanca) expose ses œuvres récentes à l'espace Audrex à Marrakech du 21 décembre 2012 jusqu'au 15 janvier 2013. Elle a su par sa sensibilité et son genre néo-figuratif interpréter magnifiquement ses impressions et ses états d'âme.
Le caractère exceptionnel des œuvres expressionnistes de Souad émane d'une recherche plastique consistante basée sur des motifs saisis sur le vif, avec une grande sensibilité chromatique et maîtrise picturale.
Vivacité des touches successives, à l'instar de la technique fauve, le mouvement de la composition, les atmosphères dénuées de l'exotisme et dépouillées de tout détail anecdotique, la magie de la lumière et la rhétorique du corps procurant le rêve, telles sont les composantes de l'acte créatif conçu par cette artiste peintre qui n'a cessé d'exercer sa fascination picturale sur le public avisé.
Loin de toute tendance occidentalisée, sa peinture extatique et introspective s'inscrit dans une actualité intemporelle. Elle n'est pas à indexer d'un quelconque courant de l'art figuratif ou dit à tort «orientaliste». L'objet devient ainsi prétexte aux jeux innombrables de combinaisons qui s'offrent au regard, telles des partitions musicales au rythme latent.
Souad capte et restitue en couleurs magiques la beauté apparente et latente du corps, dans une gestualité débordante et fluidité chromatique surprenante. Après avoir dépassé l'esprit restreint de la figuration et de l'abstraction qui semblent avoir atteint leurs limites à l'étranger, l'artiste remet en question les mouvements picturaux passés et présents, en élaborant avec certitude et maîtrise un langage plastique qui engendre par son contenu esthétique une nouvelle vision du corps, loin de toute sensualité séductrice.
La dimension absracto-figurative de ses tableaux ne se borne pas à une simple énonciation expressive, mais implique la notion de rêve liée à celle de représentation subjective.
L'artiste met en toile les fragments du corps et détourne son sens au pluriel qu'il perçoit et perturbe la lisibilité immédiate de son œuvre qui connote très souvent la chaleur et les atmosphères humanisées.
Avec sa nouvelle aventure plastique focalisée sur le corps, Souad valorise la dimension profonde du «là et maintenant». Sa peinture néo-figurative nous révèle l'esprit de ses investigations, esprit qui s'adonne avec la passion d'une poétesse à la création plastique où s'exprime en profondeur le registre de sa sensibilité d'artiste chercheur. Elle nous propose un monde semi-abstrait inhérent à sa vision des choses et des êtres. Son procédé technique repose sur les contrastes, la vie des silhouettes, les lumières des ombres et les valeurs chromatiques généreuses. Sans aucune prétention théorique, le signe iconique en tant que matrice du langage visuel et support savant du sacré est le corps du sens implicitement et explicitement. C'est un champ pluridimensionnel qui révèle chez Souad une passion pour les traces perceptibles des êtres et des choses. Elle peint une fragmentation vertigineuse du corps, agence son étendue en un mouvement transfuge, volatile et éclaté. Une sorte d'écriture personnelle qui prend forme dans le territoire imaginaire du corps via des ouvertures chromatiques et formelles qui sollicitent l'émergence et la disparition. Cette manière d'interpréter le corps est, à mon sens, révélatrice de la créativité propre à Souad. Il est à rappeler que cette artiste a exposé récemment à la galerie de Mega Mall de Rabat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.