Fondation Mohammed VI de Promotion des Œuvres Sociales : Un bilan conséquent et des projets prometteurs en 2021    Liban: Saad Hariri annonce la "suspension" de son travail politique    CAN 2021. Une bousculade avant le match Cameroun-Comores aurait fait plusieurs victimes [Vidéo]    Sommet arabe : Tebboune envoie un nouveau message à l'émir du Qatar    Maroc – Malawi : Achraf Hakimi présent pour les derniers réglages    Des Wissams Royaux accordés à des fonctionnaires de l'Education nationale    Lydec renouvelle ses réseaux de Maârif    Le pain ou la maladie: l'étendue du dilemme marocain    Covid-19 : Une sortie de la phase aiguë de la pandémie est possible cette année pour l'OMS    Banques: la position de change s'améliore    La Bourse de Casablanca débute ce lundi en légère hausse    Retour des l'ambassadrice du Maroc en Allemagne au cours de cette semaine    Les Houthis tirent des missiles contre les Emirats et l'Arabie    Présidentielle. Macron: « J'annoncerai ma décision en temps voulu »    Environnement: HIT RADIO et l'UE récompensent les meilleurs projets (VIDEO)    USFP. Jawad Chafik: « Il n'existe aucun amendement servant l'intérêt de Lachgar! » (VIDEO)    Chelsea: Ziyech s'exprime après son superbe but contre Tottenham    CAN-2021: La Gambie se qualifie aux quarts de finale aux dépens de la Guinée (1-0)    CAN: tout ce qu'il faut savoir sur le match Maroc-Malawi    Sahara marocain: des experts US taclent l'Algérie    Maroc: reprise des cours en présentiel dans plusieurs écoles    Alerte météo: chutes de neige dans plusieurs villes du Maroc    Maroc/Covid-19 : le point sur la campagne nationale de vaccination à date du 24 janvier    Omicron au Maroc: le pic de la vague atteint (Dr Merabet)    Narjis El Hallak célèbre le baptême de sa fille: la cérémonie comme si vous y étiez (VIDEOS)    «L'homme est né pour se perdre dans l'étendue inconnue de son périple»    «Indigo» de Selma Bargach dans les salles de cinéma    Les Industries Culturelles et Créatives présentent une étude sur la transformation du secteur    Enquêtes de conjoncture: le HCP appelle les entreprises à souscrire à la plateforme digitale    Rapport de HRW: la partie réservée au Maroc présente des données « sans fondements ni réels ni juridiques    PL : Tottenham envisage d'enrôler Sofyan Amrabat    Mondial (Qatar-2022)- Matchs barrage-Afrique. L'Algérie ... encore «sabotée» ?    Covid-19: Que sait-on du sous variant d'Omicron BA.2 ? (Spécialiste)    La Fondation Zakoura fête ses 25 ans d'engagement en faveur du développement humain    L'écosystème marocain face à un nouveau risque, les abeilles désertent    HRW accusée d'implication dans une «campagne politique systématique hostile» au Maroc    Turquie: l'aéroport d'Istanbul paralysé par la neige    CAN 2021: les Comores défient le Cameroun, la Guinée affronte la Gambie    Meknès : Restauration des mosaïques de Volubilis    Pour financer sa croissance, Mutandis augmente son capital à la bourse de Casablanca    Paris : La Bourse plonge nettement sous les 7.000 points    Aide à l'Ukraine: la Commission européenne prépare un nouveau « paquet » de 1,2 milliard d'euros    Stof, la punk attitude comme manière de vivre...Un documentaire fort et percutant à (re)voir en Replay    Passe Vaccinal : Entrée en vigueur dès ce lundi en France    Burkina Faso. Le président Kaboré détenu dans un camp militaire    Armand Boua révèle ses «enfants de Yopougon» et de Tanger chez Montresso    « Les constellations de la Terre », le paysage plastique au Maroc    La justice britannique examine la demande d'appel de Julian Assange pour suspendre son extradition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'artiste peintre Souad Byad expose à Marrakech
Publié dans Albayane le 11 - 12 - 2012


Rhétorique du corps
L'artiste peintre Souad Byad (vit et travaille à Casablanca) expose ses œuvres récentes à l'espace Audrex à Marrakech du 21 décembre 2012 jusqu'au 15 janvier 2013. Elle a su par sa sensibilité et son genre néo-figuratif interpréter magnifiquement ses impressions et ses états d'âme.
Le caractère exceptionnel des œuvres expressionnistes de Souad émane d'une recherche plastique consistante basée sur des motifs saisis sur le vif, avec une grande sensibilité chromatique et maîtrise picturale.
Vivacité des touches successives, à l'instar de la technique fauve, le mouvement de la composition, les atmosphères dénuées de l'exotisme et dépouillées de tout détail anecdotique, la magie de la lumière et la rhétorique du corps procurant le rêve, telles sont les composantes de l'acte créatif conçu par cette artiste peintre qui n'a cessé d'exercer sa fascination picturale sur le public avisé.
Loin de toute tendance occidentalisée, sa peinture extatique et introspective s'inscrit dans une actualité intemporelle. Elle n'est pas à indexer d'un quelconque courant de l'art figuratif ou dit à tort «orientaliste». L'objet devient ainsi prétexte aux jeux innombrables de combinaisons qui s'offrent au regard, telles des partitions musicales au rythme latent.
Souad capte et restitue en couleurs magiques la beauté apparente et latente du corps, dans une gestualité débordante et fluidité chromatique surprenante. Après avoir dépassé l'esprit restreint de la figuration et de l'abstraction qui semblent avoir atteint leurs limites à l'étranger, l'artiste remet en question les mouvements picturaux passés et présents, en élaborant avec certitude et maîtrise un langage plastique qui engendre par son contenu esthétique une nouvelle vision du corps, loin de toute sensualité séductrice.
La dimension absracto-figurative de ses tableaux ne se borne pas à une simple énonciation expressive, mais implique la notion de rêve liée à celle de représentation subjective.
L'artiste met en toile les fragments du corps et détourne son sens au pluriel qu'il perçoit et perturbe la lisibilité immédiate de son œuvre qui connote très souvent la chaleur et les atmosphères humanisées.
Avec sa nouvelle aventure plastique focalisée sur le corps, Souad valorise la dimension profonde du «là et maintenant». Sa peinture néo-figurative nous révèle l'esprit de ses investigations, esprit qui s'adonne avec la passion d'une poétesse à la création plastique où s'exprime en profondeur le registre de sa sensibilité d'artiste chercheur. Elle nous propose un monde semi-abstrait inhérent à sa vision des choses et des êtres. Son procédé technique repose sur les contrastes, la vie des silhouettes, les lumières des ombres et les valeurs chromatiques généreuses. Sans aucune prétention théorique, le signe iconique en tant que matrice du langage visuel et support savant du sacré est le corps du sens implicitement et explicitement. C'est un champ pluridimensionnel qui révèle chez Souad une passion pour les traces perceptibles des êtres et des choses. Elle peint une fragmentation vertigineuse du corps, agence son étendue en un mouvement transfuge, volatile et éclaté. Une sorte d'écriture personnelle qui prend forme dans le territoire imaginaire du corps via des ouvertures chromatiques et formelles qui sollicitent l'émergence et la disparition. Cette manière d'interpréter le corps est, à mon sens, révélatrice de la créativité propre à Souad. Il est à rappeler que cette artiste a exposé récemment à la galerie de Mega Mall de Rabat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.