La conscription concernera 15.000 appelés    Vers le renforcement de la coopération entre le Parlement marocain et l'UIP    Le Maroc et les Iles Fidji veulent booster leurs relations    De la nécessité d'investir dans la jeunesse    L'Indice des prix des actifs immobiliers demeure orienté à la baisse    Mise en service à Rabat des nouveaux autobus    Le Soudan se dote d'un nouveau pouvoir    Le régime syrien va permettre aux civils de sortir de la région d'Idleb    News    L'ultime défi de l'Imperatore Franck Ribéry à la Fiorentina    De l'or pour la taekwondiste marocaine Soukaina Sahib    Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions : L'IRT gagne mais sa qualification reste compromise    Jeux africains : l'Egypte domine le classement, le Maroc 4ème    Fouzi Lekjaa démissionne de la présidence de la RSB    Féminicide à Sidi Slimane    Divers    Faire souvent la sieste, un signe précoce d'Alzheimer ?    Abdelhamid Azzubair, un artiste éclectique qui exalte la calligraphie arabe    Dwayne Johnson récupère sa place d'acteur le mieux payé au monde    Le Festival international de Volubilis de musique mondiale traditionnelle de retour à Meknès    L'orchestre philharmonique Symphonyat attendu à l'hippodrome de Casablanca    Kelaât Sraghna : Elle rend l'âme lors d'une soirée arrosée    Festival «Oued Eddahab » : Le coup d'envoi ce vendredi    Festival Tifawin : Les arts du rural en fête    Transfert: Le PSG « intransigeant » sur le cas Neymar, selon la presse    Le KACM signe un contrat de haut niveau    Les ministres de tutelle veulent professionnaliser le sport dans le continent    Le cinéma sans frontières fait escale à Berkane    Selon BAM, repli de 0,9% des prix des actifs immobiliers au T2-2019    Des migrants privés de terre ferme, d'autres de secours    Italie: Deuxième jour de consultations pour sortir de la crise    Boris Johnson reçu par Macron, tenant de la fermeté sur le Brexit    Crise de Hong Kong: Craignant un Tian an men 2, Pékin tergiverse…    Finance climatique. Une délégation marocaine en Corée    Ces jeunes artistes marocains qui brillent de mille feux    20 ans de règne : Un billet commémoratif de 20 DH émis par BAM    Fête de la Jeunesse : 443 personnes graciées    Grâce à la recharge *5 : Inwi démocratise l'achat d'applications sur Google Play Store    La relance sur fond de responsabilité    Arrestation à Sidi Slimane d'un individu soupçonné d'assener des coups mortels à sa femme    Service militaire : Démarrage de l'incorporation des appelés    Maroc–Iles Fidji : Vers un partenariat mutuellement bénéfique    Accidents de la route : 30 morts et 1.615 blessés en périmètre urbain    Quel temps fera-t-il ce jeudi ?    Service militaire obligatoire : 900 candidats accueillis à Oujda    Discours du roi. Un modèle de développement aux spécificités marocaines    Edito : Révolution    La fragile économie du lac Malawi victime du climat et de la surpêche    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Soutien à la cause palestinienne et à la dynamisation du processus de paix
PPS-Palestine
Publié dans Albayane le 07 - 06 - 2013


PPS-Palestine
* Azzam Al Ahmed : les Palestiniens sont fiers du rôle du Comité Al Qods
* La faillite du processus de paix signifie l'arrêt de mort de l'Autorité palestinienne
Benabdellah : Le PPS prêt à tout faire pour le triomphe de la cause palestinienne et l'avènement d'un Etat palestinien.
Rendant hommage au Maroc et en particulier au Souverain pour Son rôle à la tête du Comité Al Qods, Azzam Al Ahmad, membre du Comité central du mouvement Fath a affirmé, mercredi à Rabat, que les Palestiniens sont fiers des services rendus par ce comité aussi bien sous la présidence de feu SM Hassan II que de celle actuelle de SM Mohammed VI.
Les Palestiniens, qui savent mieux que quiconque que le Comité Al Qods joue un rôle irremplaçable au niveau diplomatique, politique et humanitaire, attendent avec impatience la réunion de ce Comité pour y participer et y exprimer leur gratitude et appréciation au Maroc et au Souverain pour la noble mission de ce comité, a-t-il dit, lors d'un entretien avec le secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS), Mohamed Nabil Benabdellah.
Exposant l'évolution de la situation de la cause palestinienne, il a indiqué qu'elle traverse une période cruciale marquée par un processus de paix qui peine à démarrer, des efforts de réconciliation inter palestinienne qui avancent difficilement et lentement et une détérioration de l'environnement politique et socioéconomique arabe, face aux agressions israéliennes répétées et à l'intransigeance de l'Etat d'Israël qui continue à imposer son diktat. Israël a tout prévu non pas pour aider à la relance du processus de paix mais à le ligoter, a-t-il relevé.
Evoquant les efforts «sincères et pleins d'espoir et de volonté» du secrétaire d'Etat américain John Kerry pour relancer les négociations de paix entre Palestiniens et Israéliens, il a d'emblée fait savoir que l'avenir de l'Autorité palestinienne en dépend. Sans relance du processus de paix, l'Autorité va perdre toute raison d'être, a-t-il dit, rappelant que toutes les tentatives de réduire ce processus à un plan de relance économique visant l'amélioration des conditions de vie des populations palestiniennes sont rejetées par l'Autorité palestinienne. Lors du dernier forum économique mondial de Davos, le secrétaire d'Etat américain avait tenu des propos dans ce sens, qui ont nécessité une réaction du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas Abou Mazen pour les réfuter, a-t-il dit. Abou Mazen a insisté sur le fait que le problème israélo-palestinien est d'ordre politique et relève d'une occupation, et que la solution à rechercher doit être politique.
Il a également fait état de progrès dans le cadre de la réconciliation entre les mouvements Fath et Hamas, précisant que les deux factions palestiniennes s'apprêtent désormais à annoncer très prochainement la date des élections et de la désignation d'un gouvernement composé de personnalités indépendantes pour une période transitoire très courte.
S'adressant au PPS, il a indiqué qu'il est maintenant demandé au Maroc et à ses forces vives de prendre de nouvelles initiatives, comme l'a toujours fait le Royaume dans le passé, pour soutenir les efforts de paix en Palestine et relancer l'Association de soutien au peuple palestinien sur de nouvelles bases.
Réagissant à ces remarques, le secrétaire général du PPS, Nabil Benabdellah a réaffirmé le soutien de son parti à la cause palestinienne et sa disposition à ne ménager aucun effort pour permettre aux Palestiniens de recouvrer l'ensemble de leurs droits dont celui de disposer de leur Etat indépendant.
«Pour ce faire, nous sommes prêts à prendre toutes les initiatives envisageables et à nous rendre en visite en Palestine soit dans le cadre d'une délégation marocaine élargie, soit dans le cadre d'une délégation du PPS dans les prochains mois», a-t-il dit.
Ont pris part à cette rencontre du côté palestinien MM. Wassif Mansour et Abdellaoui Ali et du côté du PPS les membres du Bureau politique Khalid Naciri et Grine Labied ainsi Abdelhafid Oulalou, membre du Comité central et vice-président de la commission des affaires étrangères du parti.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.