Casablanca: un “khettaf” percute volontairement un fourgon de police    Les souvenirs du séisme d'Agadir!    Autre revers cinglant pour la fantomatique «RASD»    L'ancien président égyptien Hosni Moubarak n'est plus    La RSB rate le leadership à Oued Zem    Hamidou Zemmouri n'est plus    Coronavirus: grosse panique chez les Marocains d'Italie    L'escalade continue    3e édition de l'Afrique du Rire    Varroc Lighting Systems Maroc obtient un nouveau prêt auprès de la BERD    Primaires démocrates : Sanders en pole position, Biden sous pression    Huawei sort la nouvelle version de son mobile pliable, à un prix très haut de gamme    Tour des championnats européens de football    6 jeunes auteurs en résidence d'écriture pour le film d'animation    Pétitions, le Parlement fait le point    Eliminatoires africaines de taekwondo : Trois Marocains sur quatre qualifiés aux JO de Tokyo    Tennis : le Med Avenir du COC a rendez-vous avec son 33e tournoi incontournable    Course féminine de la victoire : La ville de Rabat est prête pour la 13è édition    Attijariwafa bank : un nouvel organigramme    Allemagne: Une voiture fonce dans un défilé de carnaval, 30 blessés    Coronavirus : à Wall Street, pire séance en deux ans pour le Dow Jones    Expansion du coronavirus en Italie : Le consulat du Maroc à Vérone crée une cellule de crise    Le Maroc prend part à Genève à une rencontre sur la Convention contre la torture    Thaïlande: La Cour Constitutionnelle dissout un parti d'opposition…    Alliances Développement Immobilier : Alami Lazraq franchit à la hausse le seuil de participation    4ème édition de Oulad Mogador Music Action : Deux groupes sélectionnés    Sécurité et protection des données : inwi adhère officiellement à la «Déclaration numérique GSMA»    Prévisions météorologiques pour ce mardi 25 février    63ème Championnat marocain de cross-country    Insolite : Anniversaire présidentiel    Les cygnes blancs de 2020    Le DG de l'ONEE présente à Kampala le bilan positif de la présidence marocaine de l'Association africaine de l'eau    Marrakech abrite une journée nationale sur les NTI et le développement informatique    Les éditeurs marocains exposent au Salon international du livre à Mascate    Participation du Maroc à la 43ème session du CDH    Divers    Pompeo appelle le Premier ministre irakien désigné à protéger les troupes américaines    200ème but de Cavani sous les couleurs du PSG    Le Zamalek se retire du championnat égyptien    Mubawab annonce le lancement de sa nouvelle Business Unit "Mubawab Transaction"    Dounia : Un monodrame poignant sur le parcours d'une jeune femme en quête d'identité existentielle    Avec "Pinocchio", Matteo Garrone signe un conte noir pour enfants    Conseil de gouvernement jeudi: ce qui est prévu    Youssef Amrani met en avant le rôle clé du Maroc en Afrique sur la chaîne sud-africaine Enca News    Lancement du programme de prévention des jeunes à l'addiction au tabac et aux drogues    Parution: «Celui qui vient de l'avenir, Abdelkébir Khatibi»    Carton plein pour Saad Lamjarred et Fnaire (VIDEO)    Marche de protestation contre les restrictions de déplacement dans les camps de Tindouf    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Prisme 7» à la galerie Alwane
Publié dans Albayane le 21 - 04 - 2017


Une exposition féminine d'art plastique
à la mémoire de feu Abdellatif Zine
La création était au rendez-vous. L'art dans les règles de l'art. En effet, le vernissage de l'exposition féminine d'art plastique, intitulée «Prisme 7», qui a eu lieu, mercredi à la galerie Alwane de Casablanca, en commémoration de la mémoire du grand artiste peintre prolifique feu Abdellatif Zine, décédé en décembre 2016, a connu un succès éclatant. Plusieurs personnalités du monde de l'art, de la culture, du sport et même de la politique ont fait le déplacement à la galerie Alwane, sur la rue Al Aarar, dans la préfecture des arrondissements de Casablanca-Anfa pour rendre un hommage au vétéran Abdellatif Zine, qui a toujours défendu les arts, les artistes et leurs causes.
En scrutant les œuvres des artistes accrochées dans le cadre de cette première exposition à la galerie Alwane, après le départ de son fondateur, ces personnalités discutaient de l'actualité du monde de l'art dans le pays et invoquaient à tout moment les créations et les réalisations de feu Abdellatif Zine, ses projets pour promouvoir les arts plastiques au Maroc. C'était une occasion pour les uns et les autres en vue de renouveler leur engagement afin de soutenir les projets lancés par le défunt et assurer leur réalisation, notamment Fadae Nass et le Salon national des arts plastiques. La première exposition, qu'ont abritée les cimaises de la galerie Alwane, propose au public de découvrir, du 19 avril au 3 mai, une cinquantaine d'œuvres de sept femmes qui rendent aux couleurs du monde leur harmonie commune faite de leurs différences, reprenant ainsi le flambeau sur les traces d'Abdellatif Zine (1940 -2016).
Il s'agit des artistes peintres Nadia Chellaoui, Assya Djellab, Bahija Fraoussy, Fouzia Guessous, Laila Iraki, Nadia Rhessal et la nièce de feu Abdellatif Zine, Hayat Maradji, qui expose pour la première fois.
Dans une déclaration à la presse, l'artiste peintre, Hayat Maradji, fille du célèbre photographe Maradji, s'est dit fière d'avoir sauté le pas pour dévoiler pour la première fois son travail dont la thématique principale est la femme, particulièrement la femme mère, la femme ouvrière et la femme amazighe.
L'artiste Hayat, qui a grandi entourée d'art, a indiqué qu'elle s'est inspirée des voyages qu'elle a effectué dans différents coins du monde mais aussi de son bagage artistique, notant dans ce sens qu'elle a pu acquérir dès son jeune âge un sens précis du cadrage, de la lumière, des nuances et des proportions.
Evoquant les techniques utilisées, l'artiste peintre a précisé qu'elle utilise un mélange de différentes techniques à l'aquarelle et de peinture à l'huile afin de donner un aspect vaporeux à ses œuvres, faisant valoir qu'elle abordera de nouveaux thèmes lors de ses prochaines expositions.
De son côté, Nadia Rhessal a exprimé sa joie d'avoir pris part à cette exposition 100% féminine pour rendre hommage à feu Abdellatif Zine, soulignant que l'émancipation de la femme et de son corps sont au cœur de ses œuvres.
«Mon message est de dire non à la chosification et à l'objectivation du corps de la femme qui lui appartient », a-t-elle insisté, faisant savoir qu'elle utilise des plusieurs techniques et éléments dans ses travaux, dont des matériaux, du sable, du marbre ainsi que du plastique recyclé.
Pour sa part, l'artiste peintre, Bahija Fraoussy, qui a accompagné le défunt Zine dès son jeune âge, a affirmé qu'elle a appris l'art et la culture artistique au sein de l'école Zine. «Je n'oublierai jamais ses conseils, ses consignes et ses orientations qui m'ont permis de développer ma touche artistique», a-t-elle fait savoir. Dans le même sens, l'artiste Fouzia Guessous, toute émue, n'a pas caché sa joie de prendre part à cet évènement artistique pour rendre hommage au père spirituel des arts plastiques de plusieurs générations d'artistes, qui ont bourgeonné sous ses regards créateurs.
Rappelons que feu Abdelatif Zine, né en 1940 à Marrakech, a été président fondateur de l'association nationale des arts plastiques (ANAP) et président fondateur du syndicat des artistes plasticiens marocains (SAPM).
Vétéran des arts plastiques au Maroc, Abdellatif Zine était connu pour ses œuvres figuratives dont les thèmes sont puisés notamment dans les paysages et le folklore marocain. Il avait occupé la scène artistique marocaine pendant de longues décennies. Très actif sur ce plan, il créa plusieurs associations de défense des intérêts des artistes, dont l'Union des syndicats des artistes marocains, l'association nationale des arts plastiques et la mutuelle des artistes.
C'est à ce titre qu'il représentait les artistes peintres du Maroc dans plusieurs manifestations culturelles au Maroc et dans le monde. Outre les arts plastiques, Abdellatif Zine a touché à plusieurs domaines culturels, dont l'édition, le théâtre, le cinéma, la télévision et la musique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.