Sahara: soutien chilien au Maroc depuis Rabat    Météo: le temps qu'il fera ce mardi au Maroc    Enfant brûlé vif dans un incendie à Salé: les précisions des autorités    Sahara : le numéro 2 de la diplomatie japonaise réaffirme que son pays ne reconnaît pas la rasd    L'OSFI organise un atelier de formation sur les NTIC à Oujda    La Côte d'Ivoire à l'honneur du "Marocuir" 2020    RAM et British Airways signent un accord de code-share    Mutandis enregistre une hausse de son chiffre d'affaires    Désaccord au sein de l'UE sur les moyens pour contrôler l'embargo en Libye    Divers    Sortie manquée du Raja à Ismaïlia    L'ASFAR confirme, la RCAZ se ressaisit    Participation politique des jeunes au Maroc    L'image du Maroc au-delà des frontières    Le bilan du coronavirus continue de grimper    85.000 vieilles condamnations liées au cannabis vont être effacées en Californie    Insolite : Robot-serveuse à Kaboul    Près d'un demi-million de visiteurs au SIEL    La SNRT révèle la nouvelle vision de la chaîne "Attaqafia" au SIEL    Hommage posthume à Abderrahmane Achour, ex-directeur de la radio nationale    CIFP : Les administrations publiques face au défi de la culture digitale    «Agadir Souss-Massa Aménagement» tient son conseil d'administration    Affaire Hamza mon bb : Saïda Charaf nie avoir été convoquée par la police    L'OPM et le Yacobson Ballet s'accordent pour «Le Lac des Cygnes»    Festival du film d'animation de Meknès : Bruno Coulais présidera le jury    Coupe arabe Mohammed VI des clubs : L'OCS quitte la compétition la tête haute    Le prétendu «intergroupe» du PE et les balivernes de l'APS    «Le contexte réglementaire a de nouveau frappé avec la Lydec»    16ème journée de la Botola Pro D1 : Le Wydad rate le coche, la RSB refuse le cadeau gadiri et le MCO continue de presser    Sport équestre : Le concours national de saut d'obstacles s'invite à Béni Mellal    Clôture en beauté du raid solidaire «Sahraouiya»    Coronavirus : le bilan s'élève à 1.770 morts en Chine et l'évolution reste «impossible à prévoir»    Maroc Telecom signe une bonne année 2019    Tramway de Rabat: le nombre de passagers depuis sa mise en service    Huawei représente une menace pour l'Otan, selon Washington    Intelligence artificielle : l'UE va actualiser son logiciel    «Urgence climatique, les médias africains acteurs du changement»    Le coronavirus pourrait avoir un impact négatif sur la croissance en 2020, selon le FMI    Voici le nouveau directeur artistique du FIFM    Le livre d'art n'a pas le vent en poupe!    SIEL 2020 : Près de 500 000 visiteurs, selon Abyaba    Point de vue : Campagne «Sois jeune, sois civique !»    En Algérie, des milliers de personnes ont défilé à Kherrata, berceau de la contestation    Le WAC défait, la RSB accrochée et le MCO en profite    Coupe Mohammed VI des clubs : le Raja s'incline face au club égyptien d'Ismaily en demi-finale aller    Cameroun : 22 civils tués dans une nouvelle attaque    Aéroport Mohammed V : 4,75 kg de drogues extraits des intestins de six ressortissants ivoiriens    La terre a tremblé dans plusieurs villes du Maroc, des répliques attendues    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une délégation des détenus Palestiniens chez le PPS
Publié dans Albayane le 28 - 12 - 2017

-Ismail Alaoui : les crimes contre l'humanité commis par Israël ne doivent pas rester impunis
-Le ministre palestinien Karakiâ: Israël doit répondre devant la justice de ses actes de torture et de la détention arbitraire de plus de 7000 Palestiniens
Ils sont actuellement plus de 7000 détenus palestiniens dont 400 mineurs, 60 femmes, 500 détenus administratifs, 12 membres du conseil législatif avec Marouane El Berghouti et Ahmed Saadate, qui croupissent dans les geôles de l'occupant israélien, selon Aissa Karakiâ, ministre palestinien des affaires des prisonniers et des libérés, qui conduit une délégation d'anciens détenus palestiniens, reçue mercredi par une délégation de la direction nationale du Parti du Progrès et du socialisme (PPS), conduite par Ismail Alaoui, président du Conseil de la présidence du parti.
Fait également partie de la délégation palestinienne, qui a consacré au PPS son premier entretien dans le cadre des rencontres programmées au cours de son séjour au Maroc, l'épouse d'Ahmed Saâdate, SG du Front de libération de la Palestine, qui n'a pas manqué de rendre hommage au Maroc, roi, gouvernement et peuple pour avoir notamment organisé une manifestation millionnaire pour dénoncer la décision du président Trump de transférer l'ambassade américaine à Al Qods.
A ce sujet, Ismail Alaoui, président du Conseil de la présidence du PPS, a condamné de nouveau la décision inique et irréfléchie du président américain, qui semble avoir été mal informé sur les capacités du peuple palestinien de le défier en dépit de sa situation.
Mais une chose est certaine, c'est que cette décision a provoqué la colère des peuples arabes et de toutes les forces éprises de paix et de liberté à travers le monde, a-t-il dit, ajoutant que l'intensification de la répression et des arrestations en Palestine ne doit surprendre personne étant donné la nature du pouvoir répressif de l'entité sioniste.
Il a lancé à cette occasion un appel à tous les peuples épris de paix et de liberté et aux peuples arabes en particulier, les exhortant d'assumer leurs responsabilités de solidarité et de soutien aux Palestiniens qui font face à l'une des attaques les plus féroces contre leur cause.
Personne n'ignore les arrestations arbitraires et abusives des Palestiniens et leur détention dans les prisons israéliennes, a-t-il dit, soulignant que les crimes des forces d'occupation israéliennes en Palestine ne doivent pas rester impunis à l'infini.
C'est pourquoi, il est du devoir de tous de venir en aide aux Palestiniens pour leur apporter le soutien nécessaire, a-t-il ajouté, plaidant pour la libération des détenus palestiniens, hommes, femmes et enfants et dénonçant les pratiques inhumaines et atroces et les exactions et sévices qu'ils subissent dans les prisons israéliennes.
Pour sa part, le ministre palestinien des affaires des détenus et des libérés, Karakiâ, a fait savoir que le peuple palestinien poursuit ses manifestations contre la décision du président Trump et qu'il est au bord d'une nouvelle Intifada, celle d'Al Qods. La situation est donc explosive dans les territoires palestiniens et requiert davantage de soutien de la part des peuples arabes au peuple palestinien pour lui permettre de recouvrer ses droits dont celui de créer son Etat indépendant avec Al Qods comme capitale.
Le président Trump s'est trompé en long et large en pensant que sa décision allait passer inaperçue sans réaction des peuples arabes, a-t-il dit, soulignant que la lutte va continuer jusqu'à la victoire contre l'occupation, étant donné la justesse de la cause palestinienne.
Il a appelé dans ce cadre à intensifier la campagne contre la normalisation avec l'entité sioniste, rappelant qu'il est désormais du devoir des Etats de couper leurs relations avec cette entité et de l'isoler davantage en boycottant ses produits.
De son coté, Khalid Naciri, membre du BP du PPS, a indiqué que la cause palestinienne circule dans le sang des Marocains et des militants du parti, qui lui porte un soutien historique de longue date.
Il a également souligné que cette cause traverse une période difficile, estimant qu'il est temps pour les pays arabes de déchiffrer le passer pour s'approprier le présent et les moyens d'affronter l'avenir.
D'autres militants ont abondé dans le sens, plaidant davantage pour la mobilisation des peuples arabes et de soutien à la cause du peuple palestinien jusqu'à la victoire finale contre les forces d'occupation israélienne et la création de l'Etat indépendant de Palestine avec Al Qods comme capitale éternelle.
Cette rencontre s'est déroulée en présence notamment d'une délégation du groupe d'action nationale pour la Palestine, conduite par les militants Khalid Soufiani et Abderrahim Benomar et du vice- président de l'Association marocaine de soutien à la lutte palestinienne, Abdelhafid Oualalou, également membre du CC du PPS, selon lequel la cause palestinienne fait l'unanimité de l'ensemble du peuple marocain, sorti récemment dans une manifestation millionnaire dénoncer la décision insensée de l'Administration américaine de transférer son ambassade à Al Qods.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.