MDJS. Renouvellement de la certification en matière de sécurité et d'intégrité    Le Maroc compte 230 neurochirurgiens    Fituc 2019 : Le théâtre à l'heure du changement    Melkisation des terres collectives – Aziz Akhannouch : «Une vraie révolution»    La réforme du système d'information en débat    Inauguration à Kénitra de la première usine de Nexteer Automotive en Afrique    Un voisin, un destin    Immigration illégale et traite humaine : Arrestation de cinq individus à Imzouren    Tiznit : Une balle de sommation tirée pour neutraliser un récidiviste en état d'ébriété avancée    Concurrence. Le système doit s'améliorer    El Othmani se décerne un satisfecit devant les Conseillers    Ala veille du G20 à Osaka, Guterres appelle à une croissance mondiale équitable    ONU-Sahara : Gabon, Bahrein et Burundi réitèrent leur soutien au Maroc    BMCE Bank of Africa réalise une triple augmentation de capital de 4 milliards Dh !    13è édition de « Grandes écoles pour tous » organisée par la Fondation AWB    Allah, Sidna …et le foot !    Eco-Médias remporte la Supradyn Cup    Mauritanie: L'opposition conteste la victoire d'El Ghazouani    Enseignement: Les élèves condamnés à subir leur héritage social    Encore une cellule terroriste démantelée    Musiques sacrées du monde: Bilan «très positif» pour la 25e édition    Mawazine: Une pluie de stars    Le Nigéria décroche le premier ticket pour les huitièmes de finale    Atal, Monsieur "je donne tout"    Le Cameroun confirme et le Ghana rate son entrée    Bonne tenue de l'activité du secteur de la pêche    Session de formation sur la démocratie participative    Rencontre entre la direction du parti et des acteurs associatifs, de différents horizons    Bouillon de culture    Nucléaire, Golfe : L'Iran semble jouer l'apaisement    Docteur Chafik Chraïbi, président de l'Association marocaine de lutte contre l'avortement clandestin    Alzheimer La faute à la circulation sanguine ?    Baccalauréat 2019 : La meilleure note au niveau national enregistrée dans la région de Rabat-Salé-Kénitra    La communication publique stratégique : Une légitimation organisationnelle des réformes    Insolite : Pirates informatiques    Le Onze national poursuit sa préparation au grand complet    Avec ses cours de robotique, l'Arménie rêve d'un "futur hautement technologique"    Deux jours de fête sous le thème "La chanson marocaine, une expression esthétique et une identité"    Pour un développement de la culture de cinéma    Taza. Première édition du festival national de la chanson marocaine    Les choses sérieuses commencent !    CAN 2019 : les derniers jours d'Al Ahmadi avec les Lions de l'Atlas    Conférence à Bahreïn: Un plan économique pour les Palestiniens, qui le rejettent    Brésil: la Cour Suprême va réexaminer le dossier «Lula»    Nucléaire, Golfe : l'Iran semble jouer l'apaisement    Nissan prêt à revoir avec Renault la structure d'une alliance en danger    BMW transporteur officiel du Festival Mawazine    El Jadida : OCP organise dimanche la finale de son championnat de beach soccer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une délégation des détenus Palestiniens chez le PPS
Publié dans Albayane le 28 - 12 - 2017

-Ismail Alaoui : les crimes contre l'humanité commis par Israël ne doivent pas rester impunis
-Le ministre palestinien Karakiâ: Israël doit répondre devant la justice de ses actes de torture et de la détention arbitraire de plus de 7000 Palestiniens
Ils sont actuellement plus de 7000 détenus palestiniens dont 400 mineurs, 60 femmes, 500 détenus administratifs, 12 membres du conseil législatif avec Marouane El Berghouti et Ahmed Saadate, qui croupissent dans les geôles de l'occupant israélien, selon Aissa Karakiâ, ministre palestinien des affaires des prisonniers et des libérés, qui conduit une délégation d'anciens détenus palestiniens, reçue mercredi par une délégation de la direction nationale du Parti du Progrès et du socialisme (PPS), conduite par Ismail Alaoui, président du Conseil de la présidence du parti.
Fait également partie de la délégation palestinienne, qui a consacré au PPS son premier entretien dans le cadre des rencontres programmées au cours de son séjour au Maroc, l'épouse d'Ahmed Saâdate, SG du Front de libération de la Palestine, qui n'a pas manqué de rendre hommage au Maroc, roi, gouvernement et peuple pour avoir notamment organisé une manifestation millionnaire pour dénoncer la décision du président Trump de transférer l'ambassade américaine à Al Qods.
A ce sujet, Ismail Alaoui, président du Conseil de la présidence du PPS, a condamné de nouveau la décision inique et irréfléchie du président américain, qui semble avoir été mal informé sur les capacités du peuple palestinien de le défier en dépit de sa situation.
Mais une chose est certaine, c'est que cette décision a provoqué la colère des peuples arabes et de toutes les forces éprises de paix et de liberté à travers le monde, a-t-il dit, ajoutant que l'intensification de la répression et des arrestations en Palestine ne doit surprendre personne étant donné la nature du pouvoir répressif de l'entité sioniste.
Il a lancé à cette occasion un appel à tous les peuples épris de paix et de liberté et aux peuples arabes en particulier, les exhortant d'assumer leurs responsabilités de solidarité et de soutien aux Palestiniens qui font face à l'une des attaques les plus féroces contre leur cause.
Personne n'ignore les arrestations arbitraires et abusives des Palestiniens et leur détention dans les prisons israéliennes, a-t-il dit, soulignant que les crimes des forces d'occupation israéliennes en Palestine ne doivent pas rester impunis à l'infini.
C'est pourquoi, il est du devoir de tous de venir en aide aux Palestiniens pour leur apporter le soutien nécessaire, a-t-il ajouté, plaidant pour la libération des détenus palestiniens, hommes, femmes et enfants et dénonçant les pratiques inhumaines et atroces et les exactions et sévices qu'ils subissent dans les prisons israéliennes.
Pour sa part, le ministre palestinien des affaires des détenus et des libérés, Karakiâ, a fait savoir que le peuple palestinien poursuit ses manifestations contre la décision du président Trump et qu'il est au bord d'une nouvelle Intifada, celle d'Al Qods. La situation est donc explosive dans les territoires palestiniens et requiert davantage de soutien de la part des peuples arabes au peuple palestinien pour lui permettre de recouvrer ses droits dont celui de créer son Etat indépendant avec Al Qods comme capitale.
Le président Trump s'est trompé en long et large en pensant que sa décision allait passer inaperçue sans réaction des peuples arabes, a-t-il dit, soulignant que la lutte va continuer jusqu'à la victoire contre l'occupation, étant donné la justesse de la cause palestinienne.
Il a appelé dans ce cadre à intensifier la campagne contre la normalisation avec l'entité sioniste, rappelant qu'il est désormais du devoir des Etats de couper leurs relations avec cette entité et de l'isoler davantage en boycottant ses produits.
De son coté, Khalid Naciri, membre du BP du PPS, a indiqué que la cause palestinienne circule dans le sang des Marocains et des militants du parti, qui lui porte un soutien historique de longue date.
Il a également souligné que cette cause traverse une période difficile, estimant qu'il est temps pour les pays arabes de déchiffrer le passer pour s'approprier le présent et les moyens d'affronter l'avenir.
D'autres militants ont abondé dans le sens, plaidant davantage pour la mobilisation des peuples arabes et de soutien à la cause du peuple palestinien jusqu'à la victoire finale contre les forces d'occupation israélienne et la création de l'Etat indépendant de Palestine avec Al Qods comme capitale éternelle.
Cette rencontre s'est déroulée en présence notamment d'une délégation du groupe d'action nationale pour la Palestine, conduite par les militants Khalid Soufiani et Abderrahim Benomar et du vice- président de l'Association marocaine de soutien à la lutte palestinienne, Abdelhafid Oualalou, également membre du CC du PPS, selon lequel la cause palestinienne fait l'unanimité de l'ensemble du peuple marocain, sorti récemment dans une manifestation millionnaire dénoncer la décision insensée de l'Administration américaine de transférer son ambassade à Al Qods.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.