Le Youssoufia de Berrechid tenu en échec à domicile par le FUS de Rabat (1-1)    Arrestation d'un individu impliqué dans des opérations d'escroquerie en ligne    Soirée captivante du musicien Abdelouahab Doukkali au festival d'hiver de Tantora    Marrakech: Le Salon de l'Art et de l'Amitié, une fenêtre sur la beauté et la singularité des arts dans leur diversité    La ministre espagnole des AE attendue le 24 janvier au Maroc    L'expérience gouvernementale du PJD démontre le fiasco de son mode opératoire    Laâyoune accueillera le 22 février une réunion des ministres des Affaires étrangères du Maroc et de douze pays du Pacifique    Plus de 112 milliards de DH pour près de 570.000 fonctionnaires    Trump répond au guide suprême iranien, Ali Khamenei    Le Maroc et la Chine signent deux accords afin de renforcer leurs échanges culturels    Résurgence du terrorisme : Erdogan met en garde    Agadir : Saisie d'une importante quantité de cigarettes et de tabac à narguilé de contrebande    Retraites : des manifestants tentent d'entrer dans un théâtre où se trouve Macron    Le Maroc et la Chine examinent divers moyens de renforcer la coopération touristique et culturelle    Les investissements des EEP en stagnation pour la 2ème année consécutive    La DGAPR répond aux accusations d'Human Rights Watch    Africa Eco Race : A Dakhla, Nasser Bourita fustige les séparatistes    Un sommet international le 22 février à Laâyoune    La CMR tient la 8ème session de son Conseil d'administration    La pièce de théâtre عازف الليل est-elle maladroitement raciste ?    Le DHJ tenu en échec à domicile par le Rapid Oued-Zem    Nabil Jaadi rejoint le Mouloudia club d'Oujda    CAN Futsal Maroc 2020 : l'entraîneur National de futsal fait le point    Centre hospitalier régional d'Al Hoceïma : le ministère de la Santé alerté par l'absence de 34 médecins    Handball : Le CHAN à Laâyoune    Ashley Young rejoint l'Inter    Insolite : Imiter Ghosn    Habib El Malki reçoit le secrétaire d'Etat rwandais chargé de la Communauté de l'Afrique de l'Est    Hommage à Noureddine Belhoucine    L'activité globale de la CCG en croissance de 23% en 2019    La forêt et le nouveau modèle de développement    Combien d'années de vie en bonne santé gagne-t-on en adoptant un mode de vie sain ?    Divers    Le président de la Chambre des représentants s'entretient avec le ministre grec des Affaires étrangères    Ankara et Rabat ont 15 jours pour produire un ALE plus équilibré    Le groupe coréen "Hands" ouvre sa première unité de production africaine à Tanger    Cristiano Ronaldo : les secrets de sa forme insolente dévoilés !    Antonia Jiménez, rare femme dans le monde masculin de la guitare flamenca    YouTube diffusera une série documentaire sur Justin Bieber    Shakira est stressée à l'approche du Super Bowl    La Grèce encourage le maréchal Haftar dans le processus de paix libyen    Bulletin météorologique spécial : temps froid, chute de neige et fortes rafales de vents à partir de dimanche    CAN Handball 2020 : le Maroc bat la Zambie    Boeing abattu en Iran: « le monde attend des réponses », avertit Ottawa    La BCP s'engage pour la TPE    La loi passe le cap de la 1ère Chambre    Le Sahara marocain «véritable trait d'union entre le Maroc et le reste de l'Afrique»    SM le Roi visite «Bayt Dakira» à la Médina d'Essaouira    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ligue des champions: Real-Juvetus fait son show
Publié dans Albayane le 05 - 04 - 2018

Combien sont les joueurs à pouvoir faire se lever tout un stade adverse? Pas plus d'une poignée et Cristiano Ronaldo en fait désormais partie, salué par le public du Juventus Stadium époustouflé par un retourné de rêve et sa performance monstrueuse, mardi lors de la très nette victoire 3-0 du Real Madrid en quart de finale aller de la Ligue des champions.
L'histoire de ce quart de finale est déjà écr.wite, il n'y aura pas de revanche de la dernière finale de Cardiff (4-1) et le match retour au Bernabeu, le 11 avril, relèvera de l'anecdote, même avec Sergio Ramos suspendu. Mais à Turin, on se racontera pendant très longtemps la bicyclette de Ronaldo.
L'affaire s'est jouée à la 64e minute et le Real menait déjà 1-0 grâce à un but de… Ronaldo d'entrée de jeu (3e) face à une défense turinoise terriblement passive.
Le N.7 merengue s'est élevé au beau milieu de la surface de réparation et a réussi le geste parfait, celui dont rêvent les enfants, une bicyclette limpide qui a fini dans le petit filet de Buffon.
Barzagli a levé les épaules, l'air de dire « que voulez-vous qu'on fasse », Zinedine Zidane, qui en a vu d'autres, s'est frotté le crane incrédule et les 40.000 tifosi de la Juve se sont levés et ont applaudi. Le match était bouclé et il n'y avait que ça à faire face à l'évidence du talent du Portugais, qui a salué, un peu ému.
S'il n'y a qu'un seul regret à avoir, c'est que ce but fantastique soit arrivé après un invraisemblable cadeau de la défense de la Juve avec une horrible mésentente entre Chiellini et Buffon.
Pour faire bonne mesure, Ronaldo a ensuite agrémenté son doublé d'une passe décisive à Marcelo pour le but du 3-0 (72e), inscrit à un moment où la Juventus était réduite à 10, Dybala ayant été expulsé pour deux avertissements (simulation et pied haut) au bout d'une performance à nouveau trop faible pour un joueur de son talent.
Si l'on ajoute à ces trois buts les deux barres transversales trouvées par Kroos puis Kovacic, on aura une idée plus nette encore de l'ampleur de la correction, pire encore que celle de Cardiff, ce que Buffon avait pourtant estimé impossible.
Mais les Turinois, privés de Pjanic et Benatia suspendus, ce qui s'est senti, n'ont vraiment pas fait assez pour croire en leurs chances au-delà de l'heure de jeu.
Dès l'ouverture du score, la liste des coupables bianconeri est presque trop longue pour être énoncée, avec tout le côté droit Douglas Costa-De Sciglio piégé par Marcelo et Isco, puis Bentancur, et enfin la charnière Chiellini-Barzagli, devancée dans un duel de trentenaires par Ronaldo, infiniment plus explosif.
Ce début de match a été celui d'Isco, préféré par Zidane à Bale et qui a joué 30 minutes de magicien, allant un peu partout, là où il le voulait, mais curieusement toujours au bon endroit.
La Juve, elle, perdait trop vite le ballon. Et tout ce qu'elle faisait presque parfaitement, le Real le faisait mieux. A la Juve, il y a parfois un contrôle un peu long, une passe un peu forte. Au Real, non.
Quelques joueurs y ont mis de la personnalité, pourtant, comme Higuain ou les habituels remplaçants Asamoah ou Bentancur, mais avec leurs limites.
Ronaldo lui n'en a aucune. Les chiffres de sa saison donnent le vertige, avec 14 buts en Ligue des champions et une série de dix matches d'affilée avec au moins au but dans la plus grande compétition de clubs du monde, les neufs matches de cette saison plus la finale de Cardiff.
Et face à Buffon et à la Juventus, il en est à neuf buts en carrière. Turin a apprécié le spectacle, Turin s'est levé pour le champion, mais maintenant, Turin a peut-être assez vu Ronaldo. Pour les autres, le spectacle continue.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.