Casablanca : La commune mobilise plus de 2300 agents pour Aïd Al Adha    PUMA signe Luis Suarez    PLF 2018 : la lettre de cadrage de El Otmani    Aïd Al Adha : les conseils de Autoroutes du Maroc    Le tramway de Casablanca s'adapte à Aïd Al Adha    Transfert : La nouvelle destination de Hamza Mendyl    Munir El Haddadi décide de rester au FC Barcelone    Italie : un séisme d'une magnitude de 5,2 touche le centre du pays    Coupes africaines : Des destins opposés attendent le Wydad et le DHJ    Le Maroc et l'Australie-Méridionale examinent les opportunités de coopération    Le cadrage royal    Le BCIJ loue la coopération antiterroriste avec l'Espagne    La crise de la livre turque : est-ce vraiment un complot ?    Le potentiel d'Agadir Ida Outanane!    50.000 enseignants contractuels déjà en ordre de bataille    Averses orageuses fortes et temps chaud attendus vendredi et ce weekend dans plusieurs provinces ce weekend    Madona, «Berber Queen» pour son anniversaire à Marrakech    Mohamed Brahmi, le Cheikh qui veut moderniser la danse Reggada    Recrudescence de cyberattaques sur les comptes Instagram    Pont effondré à Gênes: encore 10 à 20 disparus selon les médias italiens    Facebook offre la diffusion de la Ligue des champions à l'Amérique latine...et la Liga à l'Asie du Sud    Israël: Netanyahu entendu par la police pour corruption présumée    Pakistan: Imran Khan sur le point d'être élu Premier ministre    Le Médiateur dresse son bilan : Près de 10.000 plaintes en 2017    Edito : Jeunesse d'esprit    «Hacky hack hack» : un adolescent australien de 16 ans pirate les systèmes d'Apple    Les jeunes, notre avenir    Un Canadien à la tête d'Air France-KLM    Le «Ceuta est marocaine», fait refuser la nationalité espagnole à une résidente marocaine    Emploi, social, politique : Ce que propose le CESE    Pluie d'hommages mondiaux après la mort d'Aretha Franklin    Classement mensuel de la FIFA: La Maroc perd 5 places et pointe au 46ème rang    Aretha Franklin la reine de la Soul s'est éteinte    760.000 spectateurs au Festival Jawhara    Le Festival des plages Maroc Telecom touche à sa fin    3e tour de qualification pour la Ligue des champions d'e l'UEFA : Elimination précoce de Celtic et Fenerbahçe    Appel à l'Union    Vaste opération de ratissage de l'Etat!    Ali Yata ou la fidélité à un grand fidèle à la patrie et au peuple    Cheb El Hindi se retire de la scène artistique algérienne!    La FNM rend hommage au professeur Joudia Hassar-Benslimane    Les recherches de survivants continuent dans les décombres    Le «Momo challenge», un nouveau défi dangereux pour nos enfants ?    Loi sur l'avortement : Les Algériennes gagnent une partie du pari    Méningite : La situation épidémiologique n'est pas préoccupante    Le Paraguay soutient la marocanité du Sahara    L'Atlético de Madrid bat le Real Madrid et remporte la Super coupe    Agadir accueillera une conférence internationale sur la gestion de la pénurie d'eau    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une médaille d'or et 2 de bronze pour le Maroc
Publié dans Albayane le 16 - 07 - 2018

La 11e édition du Meeting international Mohammed VI d'athlétisme, 9e étape de la Ligue de Diamond, organisée le 13 juillet 2018 au Complexe sportif Moulay a donné trois médailles au Maroc. Une médaille en or remportée par Brahim Kaazouzi dans l'épreuve du 1500m et deux autres de bronze par Soufiane El Bekkali et Rababe Arafi qui ont fini troisièmes respectivement au 3000m steeple et 800m. L'autre athlète marocain sur lequel on comptait, Abdelaâti Iguider, a abandonné la course du 3000m.
Dans l'ensemble, ce rendez-vous incontournable du Meeting international Mohammed VI, ayant connu l'engagement des plus grandes stars mondiales d'athlétisme, a offert un plateau remarquable avec la participation de 190 athlètes dont 23 Marocains, 12 champions olympiques représentant 14 titres de champions olympiques, 11 champions du monde représentant 13 titres de champions du monde et 7 détenteurs de records du monde. 14 épreuves du circuit Ligue de diamant (7 chez les hommes et 7 chez les dames) et 2 épreuves optionnelles (longueur hommes et 1000m dames) ont été au menu du programme de cette édition 2018 qui a tenu toutes ses promesses en étant marqué par la réalisation de 8 nouveaux records du meeting ainsi que 5 meilleures performances mondiales de l'année.
Le Maroc a été honoré par trois de ses athlètes qui ont eu leurs places sur le podium. Brahim El Kaazouzi (28 ans) a fait mieux en remportant la course du 1500 m avec un temps de 3min33sec22. El Kaazouzi, qui réalise ainsi sa meilleure performance personnelle, a devancé le Norvégien Filip Ingebrigtsen (3min33sec40) et le Djiboutien Ayanleh Souleiman (3min33sec42) qui ont complété le podium.
Au 800m dames, Rababe Arafi est arrivée 3e de la course avec un temps de 1min58sec84 alors que sa compatriote Malika Akkaoui, 6e, a établi un temps de 1min59sec27. Les 1ère et 2e places ont été remportées respectivement par la Burundaise Francine Niyonsaba (1min59sec90) et la Jamaicaine Natoya Goule (1min58sec33). A noter que les deux Marocaines ont réalisé leur meilleure performance de la saison lors de ce meeting.
Au 3000m hommes, Soufiane El Bakkali s'est contenté également d'une médaille d'argent. Ayant obtenu l'argent aux récents mondiaux de Londres et l'or aux Jeux méditerranéens à Tarragone 2018, El Bekkali n'a pas pu s'imposer face à ses rivaux que sont le Kényan Benjamin Kigen (1er, 8min06sec19) et l'Ethiopien Chala Beyo (2ème, 8min07sec27). La vedette nationale a terminé 3e de la course avec un chrono de 8min 09sec 58, améliorant tout de même sa meilleure performance personnelle. Le Kényan Conseslus Kipruto, roi de la discipline depuis plusieurs années, a été également l'un des plus grands perdants de la soirée, après avoir fini l'épreuve à la 12e place (8min27sec36).
Les autres épreuves de ce rendez-vous ont été dominées par les invités de Rabat. Au 100m hommes, la vague américaine Coleman, Baker et Lyles, s'est déchirée sur la piste. Le champion et recordman du monde du 60 m en février dernier (6 »37), Christian Coleman, a remporté la course en réalisant sa meilleure performance de la soirée. Il a également battu le record du meeting en compagnie de son compatriote Ronnie Baker avec un chrono de 9sec98 alors que leur compatriote, Noah Lyles, arrive 3e avec un temps de 9sec99.
Au 100m haies, l'Américaine Brianna McNeal s'est imposée sur un chrono de 12sec51, battant ainsi le record du meeting. Elle a devancé ses compatriotes Sharika Nelvis (12sec58) et Christina Manning (12sec72).
Au 200 m dames, le record du meeting, détenu jusque-là par la Jamaïcaine Simone Facey (22sec70) a été également battu par la Bahamienne Shaunae Miller-Uibo (22sec29), championne olympique du 400 m et médaillée de bronze sur 200 m aux Mondiaux de Londres en 2017. Miller-Uibo a devancé la Britannique Dina Asher-Smith (22sec40) et l'Américaine Jenna Prandini (22sec60).
400 m hommes, le record du meeting est également battu par le Jamaïcain Akeem Bloomfield qui a réalisé un chrono de 44sec33 devançant ainsi le Qatari Abdalleleh Haroun (44sec69) et le Britannique Matthew Hudson-Smith (44sec79).
Dans l'épreuve du 1000 m dames, la Sud-africaine Caster Semenya (2min31sec01) a réalisé le record de la Diamond League ainsi que le record de l'année. Elle s'est facilement imposée face aux Américaines Ce'Aira Brown (2min35sec85) et Kaela Edwards (2min36sec13).
Dans le 5000 m dames, la Kenyane Hellen Obiri reste la plus rapide de l'année avec un record chrono de 14min21sec75. La championne du monde 2017 à Londres a devancé la Néerlandaise Sifan Hassan (14min22sec34) et l'Ethiopienne Letesenbet Gidey (14min23sec14). Ces deux dernières athlètes ont réalisé leur meilleure performance dans l'épreuve.
La course du 3000 m était explosive chez les hommes avant que l'Ethiopien Yomif Kejelcha ne sorte vainqueur avec un chrono de 7min32sec93, battant ainsi le record de l'année et du meeting. Kejelcha a devancé le Bahreïnien Birhanu Balew (7min34sec26) qui a battu son record personnel, tout comme le troisième de la course, l'Australien Stewart McSweyn (7min34sec79). Le rythme de cette course était plus relevé, ce qui n'était pas le cas de notre champion Abdelaati Iguider qui n'a pu suivre pour abandonner en fin de compte.
Dans les autres épreuves, le Jamaicain Tajay Gayle s'est imposé au saut en longueur hommes avec un bond à 8,09 m en devançant les Américains Marquis Dendy (8,05 m) et Jarrion Lawson (8,03 m). Les Marocains Yahya Berrabah et Mouhcine Khoua ont pris les 2 dernières places avec un meilleur essai respectivement de 7,78 m et 7,62 m.
Dans le saut en hauteur dames, la victoire revient à la Bulgare Mirela Demireva (1,94 m) qui s'est imposée face à l'Ukrainienne Yuliya Levchenko sur le deuxième meilleur essai. La Russe Mariya Lasitskene (N°1 mondiale et qui évolue en Diamond League sous drapeau neutre, a terminé en 3e place.
Dans le triple saut dames, la Colombienne Caterine Ibarguen a récidivé à Rabat en s'imposant grâce à son 5e essai (14,96 m), ce qui lui a permis de battre le record du meeting mais aussi le record de l'année.
Dans le Javelot hommes, la victoire est revenue à l'Estonien Magnus Kirt en lançant son engin à 89,75 m, réalisant 3 records (celui du meeting, celui national et sa meilleure performance personnelle).
Dans le Poids dames, l'Allemande Christina Schwanitz s'est imposée avec un meilleur lancer de 19,40 m.
Reste enfin le saut à la perche hommes qui a été remporté par le champion du monde à Londres en 2017 et médaillé de bronze aux JO de Rio 2016, l'Américain Sam Kendricks, qui a parfaitement brillé à Rabat en franchissant la barre des 5,86 m, synonyme de record de meeting.
Voilà le bilan des différentes épreuves de ce meeting international Mohammed VI qui a tenu ses promesses pour les athlètes en lice qui vont passer au meeting suivant à Monaco de la Ligue de Diamant) en attendant… de revenir à Rabat, l'année prochaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.