Lutte contre la criminalité: La DGSN démonte les fake news    Suivez en direct le derby milanais: Ac Milan vs Inter    Tanjazz racheté par Jazzblanca    Remaniement ministériel: Mohammed VI reçoit El Othmani en audience    Meknès: arrestation de deux frères pour transfert de fonds à des combattants en Syrie et en Irak    Khalid Safir: "La fiscalité locale marocaine aux mêmes standards que dans d'autres pays"    La DGST rejette l'authenticité de deux documents qui lui sont attribués    Quasi-stagnation de l'indice des prix en août selon le HCP    Karina Sebti, nouvelle DG de Management de transition en France    Résultats financiers : Auto Hall tire son épingle du jeu en S1    Un atelier clandestin de fabrication de sacs plastiques démantelé à Mohammédia    10 millions d'écoliers, élèves et étudiants au Maroc    Japon: Pas de procès pour Ghosn avant avril 2020    BMCE Bank Of Africa dément les allégations fallacieuses de Maghreb Confidentiel et Afrique Intelligence    Mariage des mineures: Comment en venir à bout?    Brèves    Remaniement : le RNI reste dans le prochain gouvernement    Le Maroc participe à une grande opération de l'Interpol    Eclairage à Rabat sur les vertus de la médecine traditionnelle chinoise    Zidane face aux vents contraires après son pire naufrage au Real    Ligue Europa : Arsenal, Man United et Séville frappent d'entrée    Pour le Onze marocain, le chemin de Yaoundé passe en premier par Blida    Les dindes de Tnine Chtouka !    L'EMSI organise le 4ème Congrès international SysTol    Très chère 2M ! "La deuxième chaîne nous rassemble" Peut-être bien, mais à quel prix ?    Habib El Malki s'entretient avec le directeur du FNUAP pour la région arabe    Contrôle politique et autonomie des organismes publics    Divers    Tension au Congrès autour du signalement d'un lanceur d'alerte impliquant Trump    Insolite : Plus de jours fériés    U2 en concert en Inde    Les incroyables révélations de Sinéad O'Connor    L'hologramme de Whitney partira en tournée en 2020    Tension au Congrès autour du signalement d'un lanceur d'alerte impliquant Trump    Raja-Hilal Al Qods : Deux joueurs empêchés par Israël de jouer au Maroc    Il fait l'actu : Mohamed Karim Mounir, PDG de la BCP    Vidéos. L'Espagne célèbre la journée mondiale de la Paella    Alerte météo : Averses orageuses localement fortes avec chute de grêle et rafales à partir du vendredi dans plusieurs provinces    Eliminatoires CHAN 2020 : Maroc-Algérie, une confrontation fratricide à Blida    Tarik Sektioui, nouvel entraîneur de la Renaissance sportive de Berkane    Le Festival Oasis 2019 comme si vous y étiez !    Premières Assises nationales du Développement humain    Statistiques du Haut-commissariat au plan (HCP)    L'Espagne s'achemine vers la tenue d'élections législatives anticipées…    Festival International du Film de Marrakech. Cap sur l'Australie !    DJ Nicola Cruz, l'explorateur de sons    Edito : Assises    Habib El Malki : La proclamation d'une Journée internationale de lutte contre l'islamophobie permettra de faire échec au discours de la haine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une médaille d'or et 2 de bronze pour le Maroc
Publié dans Albayane le 16 - 07 - 2018

La 11e édition du Meeting international Mohammed VI d'athlétisme, 9e étape de la Ligue de Diamond, organisée le 13 juillet 2018 au Complexe sportif Moulay a donné trois médailles au Maroc. Une médaille en or remportée par Brahim Kaazouzi dans l'épreuve du 1500m et deux autres de bronze par Soufiane El Bekkali et Rababe Arafi qui ont fini troisièmes respectivement au 3000m steeple et 800m. L'autre athlète marocain sur lequel on comptait, Abdelaâti Iguider, a abandonné la course du 3000m.
Dans l'ensemble, ce rendez-vous incontournable du Meeting international Mohammed VI, ayant connu l'engagement des plus grandes stars mondiales d'athlétisme, a offert un plateau remarquable avec la participation de 190 athlètes dont 23 Marocains, 12 champions olympiques représentant 14 titres de champions olympiques, 11 champions du monde représentant 13 titres de champions du monde et 7 détenteurs de records du monde. 14 épreuves du circuit Ligue de diamant (7 chez les hommes et 7 chez les dames) et 2 épreuves optionnelles (longueur hommes et 1000m dames) ont été au menu du programme de cette édition 2018 qui a tenu toutes ses promesses en étant marqué par la réalisation de 8 nouveaux records du meeting ainsi que 5 meilleures performances mondiales de l'année.
Le Maroc a été honoré par trois de ses athlètes qui ont eu leurs places sur le podium. Brahim El Kaazouzi (28 ans) a fait mieux en remportant la course du 1500 m avec un temps de 3min33sec22. El Kaazouzi, qui réalise ainsi sa meilleure performance personnelle, a devancé le Norvégien Filip Ingebrigtsen (3min33sec40) et le Djiboutien Ayanleh Souleiman (3min33sec42) qui ont complété le podium.
Au 800m dames, Rababe Arafi est arrivée 3e de la course avec un temps de 1min58sec84 alors que sa compatriote Malika Akkaoui, 6e, a établi un temps de 1min59sec27. Les 1ère et 2e places ont été remportées respectivement par la Burundaise Francine Niyonsaba (1min59sec90) et la Jamaicaine Natoya Goule (1min58sec33). A noter que les deux Marocaines ont réalisé leur meilleure performance de la saison lors de ce meeting.
Au 3000m hommes, Soufiane El Bakkali s'est contenté également d'une médaille d'argent. Ayant obtenu l'argent aux récents mondiaux de Londres et l'or aux Jeux méditerranéens à Tarragone 2018, El Bekkali n'a pas pu s'imposer face à ses rivaux que sont le Kényan Benjamin Kigen (1er, 8min06sec19) et l'Ethiopien Chala Beyo (2ème, 8min07sec27). La vedette nationale a terminé 3e de la course avec un chrono de 8min 09sec 58, améliorant tout de même sa meilleure performance personnelle. Le Kényan Conseslus Kipruto, roi de la discipline depuis plusieurs années, a été également l'un des plus grands perdants de la soirée, après avoir fini l'épreuve à la 12e place (8min27sec36).
Les autres épreuves de ce rendez-vous ont été dominées par les invités de Rabat. Au 100m hommes, la vague américaine Coleman, Baker et Lyles, s'est déchirée sur la piste. Le champion et recordman du monde du 60 m en février dernier (6 »37), Christian Coleman, a remporté la course en réalisant sa meilleure performance de la soirée. Il a également battu le record du meeting en compagnie de son compatriote Ronnie Baker avec un chrono de 9sec98 alors que leur compatriote, Noah Lyles, arrive 3e avec un temps de 9sec99.
Au 100m haies, l'Américaine Brianna McNeal s'est imposée sur un chrono de 12sec51, battant ainsi le record du meeting. Elle a devancé ses compatriotes Sharika Nelvis (12sec58) et Christina Manning (12sec72).
Au 200 m dames, le record du meeting, détenu jusque-là par la Jamaïcaine Simone Facey (22sec70) a été également battu par la Bahamienne Shaunae Miller-Uibo (22sec29), championne olympique du 400 m et médaillée de bronze sur 200 m aux Mondiaux de Londres en 2017. Miller-Uibo a devancé la Britannique Dina Asher-Smith (22sec40) et l'Américaine Jenna Prandini (22sec60).
400 m hommes, le record du meeting est également battu par le Jamaïcain Akeem Bloomfield qui a réalisé un chrono de 44sec33 devançant ainsi le Qatari Abdalleleh Haroun (44sec69) et le Britannique Matthew Hudson-Smith (44sec79).
Dans l'épreuve du 1000 m dames, la Sud-africaine Caster Semenya (2min31sec01) a réalisé le record de la Diamond League ainsi que le record de l'année. Elle s'est facilement imposée face aux Américaines Ce'Aira Brown (2min35sec85) et Kaela Edwards (2min36sec13).
Dans le 5000 m dames, la Kenyane Hellen Obiri reste la plus rapide de l'année avec un record chrono de 14min21sec75. La championne du monde 2017 à Londres a devancé la Néerlandaise Sifan Hassan (14min22sec34) et l'Ethiopienne Letesenbet Gidey (14min23sec14). Ces deux dernières athlètes ont réalisé leur meilleure performance dans l'épreuve.
La course du 3000 m était explosive chez les hommes avant que l'Ethiopien Yomif Kejelcha ne sorte vainqueur avec un chrono de 7min32sec93, battant ainsi le record de l'année et du meeting. Kejelcha a devancé le Bahreïnien Birhanu Balew (7min34sec26) qui a battu son record personnel, tout comme le troisième de la course, l'Australien Stewart McSweyn (7min34sec79). Le rythme de cette course était plus relevé, ce qui n'était pas le cas de notre champion Abdelaati Iguider qui n'a pu suivre pour abandonner en fin de compte.
Dans les autres épreuves, le Jamaicain Tajay Gayle s'est imposé au saut en longueur hommes avec un bond à 8,09 m en devançant les Américains Marquis Dendy (8,05 m) et Jarrion Lawson (8,03 m). Les Marocains Yahya Berrabah et Mouhcine Khoua ont pris les 2 dernières places avec un meilleur essai respectivement de 7,78 m et 7,62 m.
Dans le saut en hauteur dames, la victoire revient à la Bulgare Mirela Demireva (1,94 m) qui s'est imposée face à l'Ukrainienne Yuliya Levchenko sur le deuxième meilleur essai. La Russe Mariya Lasitskene (N°1 mondiale et qui évolue en Diamond League sous drapeau neutre, a terminé en 3e place.
Dans le triple saut dames, la Colombienne Caterine Ibarguen a récidivé à Rabat en s'imposant grâce à son 5e essai (14,96 m), ce qui lui a permis de battre le record du meeting mais aussi le record de l'année.
Dans le Javelot hommes, la victoire est revenue à l'Estonien Magnus Kirt en lançant son engin à 89,75 m, réalisant 3 records (celui du meeting, celui national et sa meilleure performance personnelle).
Dans le Poids dames, l'Allemande Christina Schwanitz s'est imposée avec un meilleur lancer de 19,40 m.
Reste enfin le saut à la perche hommes qui a été remporté par le champion du monde à Londres en 2017 et médaillé de bronze aux JO de Rio 2016, l'Américain Sam Kendricks, qui a parfaitement brillé à Rabat en franchissant la barre des 5,86 m, synonyme de record de meeting.
Voilà le bilan des différentes épreuves de ce meeting international Mohammed VI qui a tenu ses promesses pour les athlètes en lice qui vont passer au meeting suivant à Monaco de la Ligue de Diamant) en attendant… de revenir à Rabat, l'année prochaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.