Le Maroc élu à la vice-présidence    Vie politique : Vers une meilleure représentativité des femmes    L'Algérie pleure ses morts emportés par les inondations, Tebboune pleure la mère de Brahim Ghali    Leila Doukali : «La femme marocaine est une véritable cheffe d'entreprise mais elle ne le sait pas»    La CNSS annonce des indemnités aux industries culturelles, des crèches et des salles privées de sport    ANRT: hausse du parc des abonnés Internet en 2020    50 femmes qui comptent : Saloua Belarbi, Directrice Communication, Sponsoring & Evénementiel chez Maroc Telecom    Politique énergétique mondiale: les combustibles fossiles régnent en maître    Législatives en Côte d'Ivoire : le pouvoir et l'opposition se disputent l'annonce de la victoire    Ligue des champions (3è journée/Gr C) : Trois sur trois pour le Wydad    5 millions DH pour faire de Dakhla capitale mondiale du foil    Barça: Laporta déclare la guerre au PSG à cause de Messi    Inauguration de la faculté pluridisciplinaire d'Es-Semara    Harcèlement sexuel : accusé à nouveau et isolé, Andrew Cuomo écarte une démission    ANRT : croissance soutenue du parc de l'internet    Recherche biomédicale : c'est parti pour un nouveau défi national !    Assurances: les primes émises en baisse de 6,5% à fin janvier 2021    France: un député tué dans un accident d'hélicoptère    Réouverture des hammams dans la région de Rabat    Laâyoune : saisie de près de 2 tonnes de chira    Oujda : Un individu placé sous surveillance médicale met fin à ses jours    Maroc-USA Examen des moyens de renforcer la coopération culturelle    Guinée équatoriale : 15 morts et 500 blessés dans des explosions accidentelles dans un camp militaire    Voici le nouveau président du FC Barcelone !    Le Maroc, deuxième partenaire commercial africain du Mexique    Prévisions météorologiques pour le lundi 8 mars 2021    Manifestants asiatiques et rêve américain    Après les troubles au Sénégal, la contestation appelle à de nouvelles manifestations    Rencontre avec Mustapha Jmahri autour de la mémoire d'El Jadida    Fatma El Ghalia Charradi, la férue du théâtre et de l' action associative    Ahlam Aboulamal, Une vie rythmée par le monde des arts et du spectacle    La jolie passe de trois du Wydad    Botola Pro D1 : Résultats et programme de la 9è journée    Abdelouafi Laftit : L'étape actuelle exige l'implication de tous dans les efforts d'élection des institutions représentatives    Mohamed Essoulimani expose sa dimension spirituelle de la femme    Irak : le pape prie pour les «victimes de la guerre»    Exposition: sensualité et audace    «Tisser le temps politique au Maroc»    Le WAC s'approche de la qualification en leader, El Kaabi s'illustre    Maroc-Royaume-Uni : une nouvelle route maritime pour contourner les problèmes frontaliers du post-Brexit    La Biélorussie réclame l'extradition de Svetlana Tsikhanovskaïa    Merkel et son parti voient leur étoile pâlir    La femme est appelée à s'affirmer dans les divers registres de la vie sociétale    Adoption à la majorité d'un projet de loi organique relatif au processus électoral    Avec « Dilbar », Nora Fatehi dépasse 1 milliard de vues sur Youtube (VIDEO)    CAF / Elections du 12 mars : Ahmed Yahya se retire !    Le Maroc, vice-président du 14e congrès des Nations unies pour la prévention du Crime et la justice pénale    «Sans cesse la langue défait et refait le jeu de son tissage de signes» Lorand Gaspar    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Centres de vacances pour enfants: Une offre attrayante... mais loin d'être à la portée de tous
Publié dans Albayane le 24 - 07 - 2018

Les centres de vacances pour enfants et ados foisonnent en cette période estivale. Une offre assez diversifiée qui vient soulager les parents en activité qui trouvent souvent des difficultés à gérer les vacances scolaires de leurs enfants. Plusieurs optent pour ces centres de vacances pour éviter de laisser leurs enfants avec le personnel domestique, tandis que d'autres n'ont pas beaucoup le choix puisqu'ils n'ont personne pour garder leurs petits «bouts de choux» en cette période. S'il est vrai que ces centres «dépannent» plusieurs parents, ils ne sont surtout pas gratuits. Les tarifs varient d'un centre à l'autre et d'une ville à l'autre. La capitale économique reste la plus chère dans ce domaine.
En attendant le congé familial annuel, les parents des enfants scolarisés se trouvent aujourd'hui en majorité dans l'obligation d'inscrire leurs enfants dans des centres de loisirs qui proposent des programmes et des horaires variés. Des activités sportives en passant par des circuits de jeux, des formations de langues ou encore des séances de gastronomie et des visites guidées, les centres de loisirs présentent une multitude d'activités hebdomadaires adaptées selon l'âge des enfants mais aussi selon les budgets.
Les tarifs oscillent entre 700 dirhams la semaine (du lundi au vendredi de 9h à 16h) à1800 dirhams selon l'organisme et l'offre. Les écoles primaires et maternelles, les clubs de football et certaines fondations et associations ont tous leur part du gâteau dans ce secteur en plein essor au Maroc. La FOL (la Fondation des œuvres laïques) s'est démarquée par cette offre, il y a bien longtemps.
Le programme démarre début juillet et se termine vers la fin du mois d'août. Il concerne les enfants âgés de 4 à 12 ans et porte sur des activités d'éveil, de théâtre, de musique, de danse, d'art plastique et de gastronomie. Une journée en piscine est également au menu. Les animatrices forment ainsi leurs groupes en fonction de l'âge des enfants et de leur nombre. La fondation fait appel à de jeunes filles en cours d'étude et de formation pour animer les différents ateliers proposés. Chaimae, une jeune animatrice, travaille depuis des années à la FOL pendant les vacances scolaires. Elle a choisi l'enseignement comme métier pour pouvoir meubler ses horaires et ses congés en fonction des périodes de vacances scolaires, notamment celles des écoles françaises et d'autres missions étrangères.
L'inscription pour cinq jours d'activités à cette fondation est facturée à 900 dirhams. Le repas et le goûter ne sont pas inclus dans les tarifs et restent à la charge de l'enfant. Ilham, maman de Rayane (10 ans), fils unique, explique qu'elle inscrit son fils pendant au moins quatre semaines successives pendant les vacances scolaires. Elle préfère cette option que de le laisser chez sa grand-mère toute la journée entrain de jouer sur sa tablette et regarder la télévision. C'est le cas de nombreux parents qui veulent, à travers ce choix, éviter à leurs enfants l'addiction aux gadgets électroniques.
Des jardins d'enfants offrent également un programme varié de divertissement et d'éveil aux enfants inscrits dans leur établissement au cours de l'année scolaire. Ce programme,qui démarre au mois de juillet, porte sur différents ateliers (jardinage, peinture, dessin et cuisine, natation...). Les prix varient de 700 à 1000 dirhams la semaine. Nassima, directrice pédagogique au sein d'une crèche bien cotée à Casa, nous déclare que cette option d'ouvrir un centre aérien au début du mois de juillet dépend de la volonté des parents d'élèves et du nombre d'inscrits. La mobilisation du staff des éducatrices pour ces deux semaines en dépend largement.
Parfois, on fait appel à des intervenants externes pour animer un atelier. Les enfants auront droit donc à un programme de divertissement assez riche. Une semaine très animée qui consacre aussi bien les jeux d'éveil et les jeux éducatifs, que la natation, le dessin et les activités manuelles... Les enfants rentrent chez eux le soir «KO», n'ayant qu'une envie : aller se coucher pour se préparer pour le lendemain, souligne la directrice pédagogique de cette crèche.
D'autres structures proposent des offres un peu plus sophistiquées comme des stages de perfectionnement dans différentes activités sportives (foot, basket, surf...) ou encore des cours intensifiés en anglais et d'autres langues. Des clubs de sport pour enfants présentent des offres alléchantes pour les petits vacanciers avec des Compétitions et des Prix. Les tarifs sont assez élevés dans ces clubs ; la semaine peut coûter entre 1500 à 1800 dirhams.
La tendance actuelle affiche un engouement plus affirmé pour ces clubs ou centres de vacances. Les prix, la proximité et le programme offerts restent des variables majeures pour le choix ou la sélection d'un centre ou l'autre. Un secteur d'activité qui affiche de belles perspectives d'avenir.

Quelques centres de vacances d'été pour enfants à Casablanca
– Crèche Les Castors (à partir de 3 mois) : A partir du 3 juillet, trois semaines fun, avec un programme différent pour chaque semaine.
– Cod Cod Codet (à partir de 4 ans) : «Tout le monde doit apprendre à coder» – Steve Jobs, telle est la devise de Cod Cod Codet
– L'atelier de SAM (dès 3ans) : à partir du 3 juillet, de l'art créatif, des challenges, de la cuisine...
– Jourigolo(dès 2 ans): à partir du 19Juin, jeux sans frontières, danse Afro Pop...
– Mortimer (centre d'anglais dès 3 ans): à partir du 5 Juin, Story Telling, activités ludo-éducatives...
– Académie de théâtre Helen O'Grady (dès 6 ans) : à partir du 10 Juillet, chimistes en herbe ou astronautes en toute créativité...
– Aux petits mômes (dès 2ans) : à partir du 3 juillet, jeux d'extérieur, éveil corporel et musical, fête déguisée...
– Natural English Camp (tout en Anglais dès 3 ans) : à partir du 3 Juillet, 5000 m2 d'espace vert au service de workshop, d'activités sportives, scientifiques...
– Boomers (dès 4 ans) : à partir du 3 juillet, Anglais, cuisine, musique...
– Ludica (dès 3 ans) : à partir du 19 Juin, sculpture, BD, jeux de construction...
– Campus Sport (dès 3ans et demi) : à partir du 3 Juillet, 10000 m2 d'espace dédiée aux sports collectifs et individuels...
– Dar Nouar (dès 4 ans) : à partir du 10 Juillet, Olympiades, piscine, soin des animaux...
– Puzz l'atelier (dès 4 ans) : à partir du 1er Juillet, anglais, communication à travers des revues de presse, calcul mental...
– La cabane à films (dès 3 ans) : à partir du 10 Juillet, création de vrais films d'animation pour enfants...
– Berlitz (à partir de 4 ans): à partir du 3 juillet, apprentissage de l'anglais à travers des jeux, la cuisine, de la danse,...
– Play Academy (à partir de 4 ans) : A partir du 10 juillet, 2 adresses différentes pour découvrir le monde de Play Academy...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.