Egypte: Près de 17 blessés dans l'explosion d'un bus touristique    Caire. Au moins 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes    Etat des réalisations et programmation estivale 2019    Entretien avec M.Hassan Sentissi El Idrissi    Japan's Banks Are About to Get Even Feebler    Procès de l'attentat d'Imlil    Fondation Mohammed V pour la Solidarité    5ème édition du Festival "Aji T'hdm"    Bilan de mi-mandat, les non-dits d'El Othmani    SM le Roi Mohammed VI autorise l'ouverture de 20 nouvelles mosquées    Le Ramadan au Maroc, délices et gourmandises    La loi 49-15 sur les délais de paiement toujours en panne    On le savait pas: Excellente idée    Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    La DGSN réagit à l'agression de l'humoriste Amine Radi    Cristiano Ronaldo élu meilleur joueur en Italie    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Vigilance et mobilisation!    Journée Internationale de l'infirmière    Aziz Lahlou: «Aziz Belal, économiste du socialisme»    Amina Rachid, La soldate des planches    Les bienfaits des activités physiques    Olk Werner à la tête des Lions pour 2 rendez-vous sans gloire    Le Maroc en CAN à travers l'histoire    Hamid Bennani, le cinéaste accompli…    «Wachma» ouvre le bal des «mercredis du cinéma marocain»    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    La Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains lance son site web    Laâyoune se dote d'un laboratoire de santé publique    Partenariat stratégique entre l'Université Mohammed VI Polytechnique et MassChallenge    Boxe. La sélection marocaine féminine remporte 5 médailles d'or au Gabon    Numérisation du système judiciaire : Signature d'une convention entre le barreau de Casablanca et la CDG    Vidéo – Le WAC s'en sort avec un nul face à l'IRT (2-2)    Golfe: Les tensions montent d'un cran    Kantar intègre le Maroc    Plaidoyer pour la réduction des délais de paiement    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme commémore le 16 mai    Nouveaux membres et nouvelle vie pour les amputés du Soudan du Sud    Le Raja jouera, jouera pas son match contre le MAT ?    Le WAC et le Raja sanctionnés financièrement    Quatre Marocains nommés membres des commissions du CIO pour 2019    Poussée attendue des populistes à J-6 avant le coup d'envoi des Européennes    News    Les recettes douanières franchissent la barre des 100 MMDH en 2018    Malek : Tout ce qui tend à accompagner les jeunes talents est primordial    A Cannes, un cri d'alarme sur le sort des banlieues    Le ministère annonce l'ouverture prochaine de dix salles de théâtre dans l'ensemble des régions du Royaume    Indice de perception de la corruption : Le Maroc a gagné 17 places en deux ans    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bouzineb: La culture marocaine a toujours fasciné et inspiré les grands écrivains espagnols
Publié dans Albayane le 17 - 02 - 2019

La culture marocaine, forte de ses différentes composantes et affluents (arabo-islamique, saharo-hassanie, andalou, hébraïque, africain et méditerranéen) a été depuis toujours une source de fascination et d'inspiration pour plusieurs écrivains espagnols, a souligné le traducteur et chercheur universitaire Hossain Bouzineb.
A travers leurs contributions littéraires, en abordant des thématiques touchant la société marocaine, ces écrivains ont bâti un pont entre les deux rives du détroit de Gibraltar, a relevé M. Bouzineb dans un entretien à la MAP, en marge de sa participation à une rencontre littéraire intitulée « L'espagnol, plus méridional » organisée par le pavillon Espagne, invitée d'honneur de la 25-ème édition du Salon international de l'édition et du livre (SIEL-2019) de Casablanca. Dans ce sens, il a évoqué l'expérience de Juan Goytisolo, l'un des écrivains espagnols les plus importants de la seconde moitié du 20e siècle et un grand amoureux du Maroc qui vivait à Marrakech et qui a été fortement inspiré par la culture marocaine.
Le Maroc a été présent dans l'ensemble des travaux de Goytisolo, en audiovisuel à travers la série documentaire « Al Qibla » qu'il avait préparée pour la télévision espagnole « TVE » et ses articles politiques et littéraires publiés par des journaux espagnols et internationaux, a-t-il noté.
Son attachement au Maroc a été manifeste, en témoignent ses positions positives par rapport à la cause nationale bien avant son installation au Maroc, a-t-il relevé, notant que Goytisolo a toujours défendu la marocanité du Sahara, sujet de l'un de ses articles parus dans « Le Monde diplomatique ».
Goytisolo a contribué largement à la promotion de la culture marocaine et de l'image du Maroc à l'échelle internationale, a indiqué ce chercheur hispanophone, soulignant que dans ses écrits littéraires, il évoquait souvent les traditions, les coutumes et les valeurs de la société marocaine. La participation de l'Espagne à cette édition en tant que pays invité d'honneur est une reconnaissance du riche patrimoine historique commun et de la relation spécifique entre les deux pays qui remonte à plusieurs siècles, a-t-il ajouté.
De son côté, le poète et écrivain hispano-marocain, Farid Othman-Bentria Ramos, a souligné que la littérature joue un rôle capital dans le rapprochement entre les peuples, mettant en avant les contributions intellectuelles significatives de plusieurs écrivains marocains d'expression espagnole.
La littérature décrit les sentiments qui brisent toutes les barrières, y compris celles de la langue et de la nationalité, a relevé le commissaire du pavillon Espagne au SIEL-2019, notant que dans les écrits des auteurs inspirés de la culture marocaine, « on trouve presque les mêmes couleurs et saveurs qui nous rappellent le Maroc ».
Sous la devise « Le voyage des langues », le ministère espagnol de la culture et du sport, via la direction générale du livre et de l'encouragement à la lecture et à l'action culturelle espagnole, ainsi que le ministère espagnol des affaires étrangères, de l'Union européenne et de la coopération, via l'Institut Cervantès et l'Ambassade d'Espagne au Maroc, participent à cette manifestation culturelle (7-17 février) avec un vaste programme d'activités réunissant une quarantaine d'auteurs espagnols et marocains.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.