Malgré des imperfections, les OPCI restent attractifs    Orage    CFCIM: Les enjeux d'une élection atypique    Brèves Internationales    Réforme des retraites en France: Le bras de fer continue    Algérie: Des élections sous haute tension    Généralisation du préscolaire: Comment éviter le scénario du simple «gardiennage» d'enfants?    Brèves    L'Espagne salue la position du Maroc dans la lutte contre le terrorisme    La prison Moul El Bergui fait une mise au point et dément les rumeurs de viols    Mohamed Amkraz appelle à une réglementation permettant d'encadrer les nouveaux modèles d'emploi    Energie électrique : La BAD accorde un financement de 245 M€ au Maroc    Mango revient en force au Maroc    La perception de la violence envers les femmes selon OXFAM Maroc    Paris accueille le 4e Forum parlementaire franco-marocain    Qui sont les cinq candidats à la présidentielle en Algérie ?    Les cours des produits alimentaires au plus haut depuis plus de deux ans    Rien ne va plus pour l'ovalie nationale    Energie: Le modèle marocain expliqué à Madrid    Assises de la régionalisation avancée les 20 et 21 décembre à Agadir    Un Guide pour aider les procureurs à mieux lutter contre la torture    Le Lesotho suspend toutes les décisions et déclarations antérieures relatives au Sahara et à la pseudo-RASD    Conférence internationale à El Jadida sur la famille et l'éducation dans le monde arabe    One Piece Stampede, le premier film de la Toei Animation à être diffusé au Maroc    Lever de rideau sur le Festival international «Cinéma et migrations» d'Agadir    Le rêve s'éveille par le pinceau d'Abdellah Elatrach    Journées théâtrales de Carthage : «Un autre ciel» en lice pour le Tanit d'Or    Une structure intégrée dédiée à la performance et à l'excellence    Camp payant de l'Espayonl Barcelone pour enfants au Maroc    OCK-WAC et Raja-MAT ce mercredi    Benmoussa dévoile sa méthodologie et son agenda    Notre photographe Ahmed Boussarhane de nouveau primé au Grand Prix National de la Presse    Agadir: Une cérémonie voluptueuse!    Des membres fédéraux quittent la Fédération royale marocaine de rugby    Euro-2020 : La Suisse et l'Allemagne en match préparatoire en mai    Finlande: Sanna Marin, 34 ans, nouvelle cheffe du gouvernement…    La Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement fait son bilan    Mise à jour de la Botola Pro D1 : Le MAT défend son fauteuil de leader face au Raja    Impeachment, quel impeachment? Trump retrouve des couleurs    Johnson brandit le risque de « paralysie » du Brexit en cas de défaite jeudi    Le Lesotho fait évoluer sa position sur le Sahara    Congrès international de l'arganier : De nouvelles orientations prometteuses pour l'arganier    Le ministre Bill Barr, bouclier de Trump et fer de lance conservateur    McLaren confirme le pilote marocain Michael Benyahia pour son programme de développement 2020    L'intégration financière, un impératif important pour l'Afrique    "Mains de lumière" fait escale à Tétouan    L'université et son importance dans l'épanouissement des personnes autistes    Un musée privé de musique voit le jour à Marrakech    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Technologies: le Big Data pour accompagner la transformation digitale
Publié dans Albayane le 19 - 02 - 2019

Spécialisé dans l'intégration de solutions informatiques des infrastructures stratégiques de production et de sécurité, la société Axeli, en collaboration avec l'Association des Utilisateurs des Systèmes D'Information Au Maroc (Ausim), a organisé jeudi 14 février à Rabat un séminaire sous le thème sera le «Big Data».
L'événement a été l'occasion pour les différentes entreprises présentes, à savoir Kaspersky, Dell, Symantec, VMWare, Controlup, f5 et Veritas, d'exposer les dernières tendances du monde informatique et de partager leurs expériences dans le domaine. Une rencontre qui a réuni les différents acteurs du monde de l'informatique, permettant ainsi à tous les présents de s'informer par rapport au concept «Big data» et comment il permet de s'adapter aux évolutions que connaît le monde digital. Une pratique qui s'est développée rapidement, notamment durant le 21e siècle. «Le Big data est un concept et non pas une solution. Ce concept a fait ses preuves dans les pays occidentaux. Quelques Etats l'ont adopté pour être plus productifs et compétitifs. Au Maroc, quelques organismes adoptent ce concept, mais cela reste insuffisant compte tenu de l'importance et la portée de cet outil», fait savoir Abdelali Laabi, DG de la société Axeli, société spécialisée en services informatiques et infogérance, dans son mot de bienvenue.
Pour ce qui est du Maroc, Jean Michel Huet, expert en digital et conseiller en Management, estime que le pays s'est beaucoup développé dans ce sens durant les 20 dernières années : «Le Maroc a l'avantage d'être un pays assez développé économiquement, c'est l'une des plus fortes pénétrations en Afrique en termes d'accès télécoms. Après la 4G, on commence à avoir des réflexions sur la 5G, donc le pays est plutôt à la pointe. Par contre, il y a d'autres domaines où le Maroc est en retard, je pense notamment au paiement mobile, l'Afrique subsaharienne est largement supérieure de ce côté-là», souligne Jean Michel Huet. Ainsi, l'Afrique vit une révolution technologique rapide : «Il faut savoir qu'il y a 15 ans, seule 3% de la population du continent africain avait accès à un téléphone. Aujourd'hui, c'est 70%. Cette évolution formidable, la France l'a fait en 90 ans», ajoute-t-il.
Lors du séminaire, Jean Michel Huet n'a pas manqué de faire une séance dédicace à l'ensemble des invités au séminaire pour son livre «Le digital en Afrique» sorti en 2017.
Le Big data est un phénomène considéré comme l'un des grands défis informatiques de la décennie 2010-2020. Ainsi, il représente une des nouvelles priorités de recherche et développement pour les experts et spécialistes de l'univers technologiques. Et pour mesurer l'ampleur et l'avenir rayonnant du concept «Big Data», le rapport publié en 2018 «Global Big Data in Healthcare Market-Analysis and Forecast», affirme qu'en 2017, le marché du Big Data dans le secteur de la santé représentait 14,25 milliards de dollars. Le rapport estime que d'ici la fin de l'année 2025, ce marché pourrait atteindre une valeur de 68,75 milliards de dollars.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.