126e derby casablancais, WAC-RCA 2-2    Botola Maroc Telecom : WAC et RCA se neutralisent au terme d'un derby emballant    Mohcine Akhrif: une départ tragique…    Maroc Telecom consolide ses performances au premier trimestre    Attaques terroristes contre des églises et des hôtels au Sri Lanka    Gestes et significations    Conseil National    Tenue de plusieurs comités provinciaux du PPS    Ziyech convoité par les Merengue    BCIJ : Démantèlement d'un réseau de présumés hackers de comptes bancaires    Semaine mondiale de la vaccination 2019: Maroc cité en exemple    Fin de la visite d'une délégation du PPS au Kurdistan d'Irak    5ème édition du JIDAR Toiles de rue    Festival Mawazine : le Hip Hop prend ses quartiers à l'OLM Souissi    Fuicla, un festival dédié au cinéma d'adaptation    Le SMPAD se penche sur la protection sociale    HCP : Les prix à la consommation stagnent en mars 2019    OCP: Les détails des projets en cours    Le ministère annule sa réunion avec les syndicats d'enseignants    FIAB-2019 à Essaouira : Beauté, innovation et responsabilité en Afrique    Révolutionnaire ! Fini les facultés à accès ouvert    Responsibles Banking Principles de UNEP FI : BMCE Bank of Africa, 1ère banque marocaine à y adhérer    SIAM 2019 : Les chiffres de la clôture    Artisanat : Les exportations se consolident de 12% au premier trimestre    Trump rejette la menace d'une destitution, les démocrates débattent    Brésil : La justice examine un recours de Lula contre sa condamnation    Journaliste tuée en Irlande du Nord: La Nouvelle IRA admet sa responsabilité    ONU Femmes : Lancement d'une campagne contre la traite humaine au Maroc    Divers    Un bel exemple de partenariat entre les deux rives de la Méditerranée    Les efforts de la diplomatie marocaine ont fini par payer    Divers    Le vélo électrique serait meilleur pour la santé mentale    Création d'un Centre de créativité pédagogique à la Faculté des sciences de Tétouan    Les consommateurs s'engagent sans prendre connaissance du contrat de vente    Marathon de Rabat : Deux nouveaux records et une bonne prestation des Marocains    Coupe internationale Mohammed VI de karaté    Les leaders de la contestation au Soudan suspendent leurs discussions avec l'armée    Youssef Chiheb : Le Grand Remplacement, nouveau paradigme de l'islamophobie en Europe    Clôture en beauté du Festival de la culture Aissaoua    "La Malédiction de la dame blanche" en tête du box-office    L'œuvre du cinéaste et poète Abbas Kiarostami au cœur des Journées cinématographiques de Safi    Guichet numérique unique : L'Intérieur annonce la poursuite de la généralisation    L'Union arabe de taekwondo s'installe à Rabat    Le PPS au Kurdistan d'Irak: La diplomatie partisane agissante    Dopage : 19 mois de suspension pour Badr Hari    Mohamed Benabdelkader : Le citoyen est au cœur des préoccupations du service public    Le KACM plus proche que jamais de la DII    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sahara marocain: Ouverture à Genève de la 2e table ronde
Publié dans Albayane le 21 - 03 - 2019

L'Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations-unies pour la question du Sahara, reprend, à partir d'aujourd'hui, son initiative, matérialisée les 5 et 6 décembre dernier par une première table ronde entre les parties prenantes dans le conflit qui dure depuis près d'un demi siècle.
L'ancien président allemand Horst Köhler, après le succès enregistré à Genève I, et relevé par l'ONU et les parties concernées, a de nouveau invité le Maroc, l'Algérie, le Polisario et la Mauritanie à une seconde table ronde à Genève les 21 et 22 mars 2019.
Pour rappel, la première table ronde avait marqué un retour au contact pour lier langue entre les différents protagonistes, après près de six années de gel et de blocages. Cette relance fait suite à la résolution 2440 du Conseil de sécurité qui avait appelé «à travailler de manière constructive avec l'Envoyé personnel, dans un esprit de compromis, tout au long de la durée du processus, de sorte qu'il aboutisse».
Il est clair que l'ONU, plus particulièrement le Conseil de sécurité, en prenant cette initiative, entend mettre un terme aux dérobades constatées, depuis belle lurette, sur ce dossier et se fixe comme objectif de relancer le processus politique destiné à enterrer définitivement le différend entre l'Algérie et le Maroc sur la question du Sahara marocain.
Mais cette nouvelle table ronde intervient dans une conjoncture régionale particulière, marquée, notamment, par l'incertitude politique en Algérie, en proie à un «hirak» (soulèvement populaire) contre le régime en place. Dès lors, la table ronde ne sera pas marquée par des progrès significatifs, surtout que le pouvoir algérien semble plus préoccupé, aujourd'hui, par sa survie que celle de ses marionnettes du «polisario».
C'est dans ce contexte que la délégation marocaine s'est rendue à Genève, encouragée par les dispositions de la dernière résolution (2440) du Conseil de Sécurité, adoptée le 31 octobre 2018, et qui stipule que la finalité du processus politique est de «parvenir à une solution réaliste, pragmatique et durable qui repose sur le compromis», lit-on dans un communiqué officiel.
Pour le Maroc, cette résolution encourage tous les participants à la «table ronde», le Maroc, l'Algérie, le «polisario» et la Mauritanie, «à travailler de manière constructive avec l'Envoyé Personnel, dans un esprit de compromis, tout au long de la durée du processus, de sorte qu'il aboutisse».
Signalons enfin que la délégation marocaine est conduite par Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, et comprend Omar Hilale, Représentant Permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations Unies à New York, Sidi Hamdi Ould Errachid, Président de la région Laäyoune-Sakia El Hamra, Yenja El Khattat, Président de la région Dakhla-Oued Eddahab, et Mme. Fatima El Adli, acteur associatif et membre du Conseil municipal de la ville de Smara.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.