Conditions de retour au Maroc: le ministère apporte plus de précisions    Maroc/Covid-19: la répartition des 249 nouveaux cas par villes    Ouverture exceptionnelle des frontières, tout ce que vous devez savoir    Erdogan provoque les chrétiens    Real Madrid: Marcelo indisponible trois semaines    Votre quotidien Al Bayane en kiosque dès ce lundi 13 juillet    Association nationale des médias et éditeurs: Nouvelle vague d'adhérents    Marché des voitures neuves : un secteur en pleine convalescence    Enseignement: Il est temps de mettre en œuvre le système de la loi cadre    Baccalauréat: fin de la première session, toutes branches confondues    Alaa Eddine Aljem présente son « Miracle du saint inconnu » à Séoul    Tourisme : chronique d'une catastrophe    Les ministres arabes se félicitent des efforts déployés par le Maroc    Le Raja s'accroche à son attaquant contre le Zamalek    Mahi Binebine, Giosuè Calaciura, Souad Labbize boycottent la cérémonie de remise    US Round Up du vendredi 10 juillet – DeSantis, De Niro , Mode & Covid19, NBA, Hôpitaux    Relance du tourisme : Laftit fait le point avec les professionnels    Alerte météo: la canicule se poursuit dans ces villes du Maroc    Benzema élu joueur du mois en Espagne    Champions League: voici les affiches des quarts (PHOTO)    La médina d'Asilah renoue avec l'art contemporain    Coronavirus : 115 nouveaux cas, 15.194 cas au total, vendredi 10 juillet à 10h    Le soutien des entreprises conditionné par la conservation d'au moins 80% des déclarés    25 ans déjà pour l'Université Al Akhawayn : 6.000 lauréats et un nouveau cap stratégique    L'Homme refuse d'être libre    Capitalisation boursière à fin 2019 : La part des investisseurs étrangers s'élève à plus de 200 milliards DH    Messages de condoléances du Roi Mohammed VI au Roi d'Arabie Saoudite et au Président ivoirien    Gims raconte son « Malheur Malheur »    Dialogue social : Les partenaires sociaux préparent un nouveau round    Bus de Casablanca. Le PJD agent commercial d'Erdogan    Casablanca: un inspecteur de police et une femme interpellés pour falsification et usage de documents officiels    Le Maroc intègre la communauté andine en tant que membre observateur    Prévisions météorologiques pour la journée du vendredi 10 juillet 2020    La responsabilité de l'Algérie dans le détournement de l'aide humanitaire destinée aux camps deTindouf est patente    City se balade, Wolverhampton s'égare    Préparation des prochaines échéances électorales    Le roi Mohammed VI a envoyé un message au roi Salmane    Débat sur la réforme du Code électoral    Le trompettiste Ibrahim Maalouf relaxé en appel    Le 51ème Festival national des arts populaires aura lieu en octobre    Agadir se prépare pour relancer l'activité et accueillir les touristes nationaux    Nouvelle édition en ligne des Nuits blanches du cinéma et des droits de l'Homme    Le président ivoirien a reçu un message du roi Mohammed VI    Sauver la SAMIR : Par devoir et par nécessité    De nouveaux bains de sang évités en Tunisie    Guerre mémorielle autour de l'ancienne basilique Sainte-Sophie    Reprise de l'activité footballistique au Maroc    Talaâ Saoud Al Atlassi : Le non du Maroc au plan israélien se démarque par son réalisme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Alliance irano-vénézuélienne contre le blocus de Washington…
Publié dans Albayane le 27 - 05 - 2020

Ces derniers temps, le président américain ne vit pas des «jours heureux» et c'est le moins que l'on puisse dire au vu de la situation du pays à l'heure de cette pandémie du coronavirus dont il ne semble pas prêt de sortir sans grands dommages. Mais, il n'y a pas que çà et comme il est dit qu'un malheur ne vient jamais seul, aux Etats-Unis cette crise sanitaire a été accompagnée par l'échec retentissant de l'opération «Gideon», cette nouvelle «baie des cochons» mise en place par Trump à l'effet d'écarter le président du Venezuela mais qui est tombée à l'eau le 3 mai dernier en faisant un «plouf» tellement retentissant que l'image de l'actuel locataire de la Maison Blanche en a été sérieusement écornée.
Enfin, en réponse à l'adage qui dit «jamais deux sans trois», l'embargo unilatéralement décrété par le Président américain aussi bien contre l'Iran que contre le Venezuela a été ignoré, cette semaine par les intéressés, de la manière la plus belle qui soit. Faisant fi de l'alignement du vieux continent sur Washington, les deux pays ont, dans une alliance géopolitique totale, renoué leur coopération en matière pétrolière qui avait été un des aspects marquants de l'arrivée d'Hugo Chavez au pouvoir mais que des questions de conjoncture internationale mirent en veilleuse ces derniers temps.
C'est dans le cadre de cette reprise que ce dimanche 24 mai, le pétrolier iranien «Fortune» a accosté à El Palito, la principale raffinerie du Venezuela située à 200 kilomètres à l'Ouest de Caracas. Mardi, c'est le «Forest», un second pétrolier iranien qui est arrivé au Venezuela après avoir été escorté par la marine vénézuélienne depuis son entrée dans la mer des Caraïbes. Il sera suivi, dans la semaine, par le «Pétunia» et, enfin, par le «Faxon» et le «Clavel»; se trouvant tous à l'heure actuelle dans l'Océan Atlantique dans leur voyage vers le Venezuela.
Aussi, en saluant, ce dimanche, dans une allocution télévisée, l'envoi par Téhéran des cinq pétroliers précités – ce qui constitue incontestablement un grand soulagement pour les vénézuéliens qui, pendant des mois, devaient faire la queue durant des journées entière pour pouvoir disposer d'une quantité maximale de 30 litres de carburant – le président vénézuélien Nicolas Maduro a rappelé que son pays ne s'agenouillera jamais «devant l'impérialisme américain».
Les embarcations envoyées par «l'ennemi iranien» afin de livrer du carburant au régime honni de Maduro, ont, pour l'heure, traversé la mer des Caraïbes au nez et à la barbe des forces navales américaines déployées dans la région pour combattre le trafic de drogue sans, toutefois, être inquiétées par Washington alors même que cette dernière a déclaré «condamner» cette livraison et la suivre «avec inquiétude». Vont-elles toutes arriver à destination sans heurts avec les Marines ? Attendons pour voir…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.