MRE: ouverture des frontières aériennes et maritimes à partir du 14 juillet    Côte d'Ivoire : mort du premier ministre et candidat à la présidentielle Amadou Gon Coulibaly    Covid-19 : Des mesures additionnelles préventives à l'occasion d'Aid Al Adha    Casablanca: le courant électrique totalement rétabli (Lydec)    Projet de loi de finances rectificative : quoi de neuf sur le volet fiscal ?    164 nouveaux cas de Covid-19 au Maroc: près des 2/3 dans la région de Casa    Ouverture des frontières à partir du 14 juillet pour les citoyens marocains et les résidents étrangers au Royaume    Elections 2021: Réunion entre l'Intérieur et les partis    Coronavirus : 3212 cas actifs mercredi 8 juillet à 18 heures    Les ménages incertains et très inquiets    Serie A: Ibracadabra renverse la Vieille Dame    Assilah respire un air artistique estival!    L'identité, selon Descombes    Liga : Valence souffle, l'Atlético freiné par le Celta    Infos Covid-19/Maroc: le ministère a fait une annonce    Premier League: Arsenal et Leicester se quittent sur un nul    Détournement d'aides dans les camps de Tindouf: la responsabilité de l'Algérie est entière    Le dissident algérien Karim Tabbou appelle à s'engager dans un «vrai» processus politique    Le Maroc, l'un des pays les mieux placés pour affronter une crise sanitaire selon la BAD    Alerte Météo : la canicule se poursuit au Maroc    Le Parlement marocain exige des excuses d'Amnesty    US Round Up du mercredi 8 juillet – PPP, Banques, Eglises, Texas, Harry et William    Hamza El Fadly « L'argent, la cause de tous les problèmes »    Fermeture des frontières : Plus de 45.000 MRE ont regagné leur pays de résidence    Covid-19 : La CAF et ses partenaires se réunissent pour la sécurité sanitaire en Afrique    Théâtre d'enfant : Un art à exercer professionnellement selon El Houcine Essekkaki    Casablanca: incendie spectaculaire dans une décharge (VIDEO)    Bac 2020: l'épreuve de maths provoque une hystérie collective (VIDEOS)    Loubna Abidar critiquée par un avocat égyptien (VIDEO)    Vacances. Voici les plages où il ne faut pas se baigner    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Je ne regrette aucun engagement    Retour sur le passé : Brides de ma vie relatée à M'Barek Bouderka    «Casablanca confinée», se livre à Pedro Orihuela    Milouda Chahid: «Je me suis réinventée par la peinture»    Ventes de voitures neuves : Baisse de 43,3% à fin juin 2020    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste à Nador    Enseignement: L'e-learning en voie d'institutionnalisation au Maroc dès la rentrée prochaine    Joe Biden promet que les États-Unis réintégreront l'OMS s'il est élu    Amekraz contre attaque. La CNSS inspecte Driss Lachgar    4 terroristes présumés arrêtés à Nador    Parcours exceptionnel d'un homme si exceptionnel    Les USA se retirent officiellement de l'OMS    Si Abderrahmane et Marie-Hélène El Youssoufi ont fêté avec le TAS un sacre attendu depuis 80 ans    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : La culture, une source d'intérêt majeure pour El Youssoufi    Tensions sino-américaines en mer de Chine    Le président brésilien annonce sa contamination au Covid-19    Le Marocain Aziz Krir remporte le titre    Côte d'Ivoire : Drogba brigue le poste de président de la FIF    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Venezuela: Le nouveau revers des mercenaires américains…
Publié dans Albayane le 10 - 05 - 2020

Après l'échec, en avril 2019, de la première tentative de coup d'Etat contre Nicolas Maduro lorsque John Bolton, le conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, avait poussé une bonne partie de la classe politique du Venezuela – et notamment le jeune chef de l'Assemblée nationale Juan Guaido – à se soulever contre leur président, l'administration américaine est revenue à la charge cette semaine avec l'espoir de parvenir, cette fois-ci, à déloger l'héritier d'Hugo Chavez.
Mais, ce qui reste «curieux» c'est que, dès le 1er mai, Joshua Goodman, journaliste à l'Associated Press avait annoncé qu'une tentative d'incursion au Venezuela, par la mer, était en cours et qu'elle allait se dérouler sous la conduite de Jordan Goudreau, un ancien Marines qui a mis sur pied une petite milice capable de débarquer sur les côtes vénézuéliennes et de déclencher un soulèvement général.
Or, l'opération fomentée, deux jours plus tard, par un commando composé d'une vingtaine de personnes à bord de deux embarcations et placées sous les ordres de deux anciens Marines qui s'étaient illustrés dans les guerres d'Irak et d'Afghanistan – dont Jordan Goudreau – fut un désastre.
S'étant soldée par la mort de huit insurgés et par la capture des autres – y compris les deux ressortissants américains – cette malheureuse expédition partie de Colombie avec la complicité des autorités de Bogota et qui avait pour objectif de tuer le président Nicolas Maduro puis de renverser tout le régime vénézuélien ramena, au bon souvenir du président américain, la triste débâcle anticastriste de la Baie des Cochons entreprise par Washington près de soixante ans auparavant lorsque le 17 Avril 1961, les Etats-Unis avaient lamentablement échoué dans leur tentative de débarquer, dans la baie des Cochons à Cuba, des exilés cubains après les avoir armés. Ce camouflet qui, à l'époque, était entré dans le cadre des «barbouzeries latino-américaines» avait considérablement renforcé le régime de Fidel Castro.
Aussi, n'en fallait-il pas plus pour faire sortir de ses gonds un Donald Trump qui rêve d'évincer Maduro avant de quitter la Maison Blanche. C'est alors, avec la rage au ventre, qu'il fustigera les responsables de cette opération manquée en déclarant qu'elle « n'était manifestement pas dirigée par le général George Washington (…) Ce n'était pas une bonne attaque. Je pense qu'ils ont été pris avant même qu'ils soient à terre. Si nous devions faire quelque chose avec le Venezuela, on ne s'y prendrait pas comme çà !».
Evoquant cette malencontreuse aventure, le «Financial Times» écrira, le lendemain, que huit hommes présentés, par le régime de Maduro, comme étant des «terroristes et des mercenaires» à la solde de Washington et du leader de l'opposition vénézuélienne ont été tués au moment où ils tentaient de débarquer près du port de Caracas.
Cité par le journal d'opposition «El Nacional», Jorge Rodriguez, le vice-président en charge de la communication du régime de Maduro, le président de l'Assemblée nationale, Juan Guaido, serait directement impliqué dans cette tentative d'invasion et il aurait même signé un contrat, à cet effet, avec la Société «Silvercorp. USA» appartenant à Jordan Goudreau. La copie dudit contrat telle que présentée aux médias par le régime de Caracas confirmant l'implication de Juan Guaido dans cette tentative de débarquement, il reste à savoir si le parquet va émettre un mandat d'arrêt à l'encontre de ce dernier ou non. Alors, attendons pour voir…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.