Programme Intelaka : Des financements de 1,25 milliard DH alloués par Attijariwafa Bank    La proclamation américaine sur la marocanité du Sahara distribuée aux 193 Etats membres de l'ONU    Le Maroc dénonce le dévoiement des décisions du Sommet extraordinaire de l'UA par l'Afrique du Sud    Le portefeuille de BMCE Capital Research tire son épingle du jeu en 2020    Nexans inaugure une nouvelle usine à Nouaceur    Le poison de « la vérité alternative »    Etats-Unis : Donald Trump fait ses adieux    Giuseppe Conte, l'illustre inconnu de l'échiquier politique italien    Anasse Bari: Gagner les élections dans un monde propulsé par l'IA est un "jeu de chiffres" qui se déroule sur les médias sociaux    Téhéran se réjouit du départ de Trump    Distinction du tandem marocain du FC Séville    Mondial des clubs : Un adversaire arabe pour le Bayern au dernier carré    Réunion de la Fédération Royale marocaine de basketball: Le Cinq national et les préparatifs au lancement des championnats à l' ordre du jour    Cher vaccin, cesse de nous faire languir !    Abdelkrim Meziane Belfkih: Le taux de reproduction de la Covid-19 se stabilise à 0,88    Arrestation d' un pédophile français à Agadir    Evolution du coronavirus au Maroc : 1152 nouveaux cas, 4 62. 542 au total, mercredi 20 janvier 2021 à 18 heures    Top 10 des applications les plus téléchargées en 2020    Netflix dépasse les 200 millions d'abonnés payants dans le monde    El Guergueret : L'hommage du Groupe Sentissi    Casablanca : Une collecte de dons lancée en faveur des migrants sans-abri    Chauffe-eau : Le tueur silencieux a fait 9 morts    Le niveau de vie des ménages se dégrade    Groupe Renault. Un bilan 2020 positif malgré la crise    Coronavirus : le SIAM 2021 annulé    2020 : Année catastrophique pour le trafic aérien    Honorable distinction d'un militant amazigh    L'équipe nationale en stage de préparation à Maâmora    Communiqué du bureau politique du PPS    Les Etats-Unis ouvrent un nouveau chapitre    La pandémie a mis à nu les fragilités de l'OMS    Une démocratie, comme les auatres...     Nécessité d'approfondir la connaissance du risque    Les autorités publiques «rejettent catégoriquement» le chapitre consacré au Maroc    Transformation digitale : Marjane Holding passe à la vitesse supérieure    Mondial de handball: Le Maroc quitte la compétition    Il prend la tête du groupe C: Le Maroc débute par un petit succès sur le Togo    Angleterre: Leicester enfonce Chelsea, Lampard en danger    Marrakech : 1ère exposition de l'événement culturel «EX. Art contemporain»    «L'Homme qui a Vendu sa Peau» et l'acteur Sami Bouajila primés    Economie du web : l'effet Covid se fait ressentir    CHAN : La Zambie et la Guinée vainqueurs de la Tanzanie et de la Namibie    Edito: Le maire doit partir    Pedro Sanchez : Le Maroc revêt une «importance capitale» pour les intérêts de l'Espagne    L'épouse d'El Ghomari se confie sur 2M    La promotion des provinces du Sud dans l'agenda du Réseau Maroco-Américain    Paru chez l'édition La Croisée des Chemins : «Le Secret de la Lettre» : Mohamed Ennaji porte un regard sur l'école coranique d'hier    Stud'IFO : Concert virtuel entre Cheikh Brahmi et Snitra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Analyse de l'impact du COVID-19 sur la publication des appels d'offres au Maroc
Publié dans Albayane le 15 - 06 - 2020


Khalid Dahami (DG de Sodipress)
Le décrétement de l'état d'urgence sanitaire et du confinement a engendré une crise économique sans précédent dans plus de la moitié des pays de la planète. Ce qui s'est traduit par l'arrêt quasi-total de la vie de l'entreprise toutes branches confondues. Afin d'approcher l'impact de la situation sur la dynamique économique globale, SODIPRESS.com (portail web de référence spécialisée dans la publication des appels d'offres publics et privés) et W-ADVISER (Cabinet d'études marketing) se sont associés pour analyser les tendances générales de publications des Appels d'Offres en situation de crise et, en conséquence, anticiper l'évolution qui devrait marquer l'après confinement en phase de retour à la vie normale en la matière.
A cet égard, compte-tenu des effets paralysants ayant caractérisé la crise sanitaire, il a été constaté, au préalable, que l'impact est différent selon les secteurs et les pays. Il reste néanmoins que son impact global a été senti comme une onde de choc ayant produit un sentiment partagé par tous : l'arrêt de la dynamique d'ensemble qui anime le tissu productif à l'échelle mondiale et, par conséquent, au Maroc.
Afin de mener cette étude de manière représentative sur le comportement des acteurs au Maroc, il a été procédé à une évaluation fondée sur un benchmarking des donnés à disposition sur une période de 12 mois, appuyé par un comparatif interactif des résultats hebdomadaires de SODIPRESS.com et d'autres sources, ce qui a permis de croiser les données recueillies par secteur et par région.
Contraction de l'offre et de la demande
L'étude prend comme spectre d'analyse la période allant du 15 février au 31 mai. La tendance quasi-générale qui se dégage est la contraction totale de l'offre et de la demande dans tous les secteurs d'activités.
C'est ainsi que l'étude révèle la tendance baissière significative de la publication des appels d'offres (AO), en relevant que l'impact déconstructeur est manifeste depuis le déclenchement de l'urgence sanitaire, c'est-à-dire à partir de la mi-mars 2020. Néanmoins, la baisse de publication des AO n'a plus été pareillement observée au niveau de toutes les branches d'activités, la baisse se resserrant selon les secteurs à partir du 15 avril de la même année.
Il est à noter également que cette tendance varie d'une région à l'autre, sachant que, globalement, la tendance est marquée par une reprise timide sur l'ensemble du territoire national à partir du mois de mai.
Ainsi, la région du Sud est caractérisée par une reprise dynamique renouant avec la situation de l'avant crise-Covid-19, comme le montre le graphique infra. Les autres régions se sont cantonnées dans une tranche se situant entre 60 à 75% pour la même période.
Grosso modo, on peut donc conclure que les publications mensuelles présagent d'une reprise totale en juin 2020.
Stabilisation graduelle ascendante
Au plan sectoriel, l'étude aboutit à la conclusion que les BTP, études et Conseil enregistrent le plus fort recul, alors que les secteurs les moins impactés au moment de l'analyse sont ‘'l'informatique, télécommunications, électrique, électronique et bureautique'' (-27%) et l'Agriculture (-23%). Il ressort de ce comparatif que la tenue de l'offre devrait bénéficier d'une stabilisation à partir du mois de juin.
La troisième tendance qui se profile est que la reprise ascendante devrait se confirmer dans les 30 jours pour l'ensemble de ces secteurs, avec cependant cette réserve pragmatique que la période allant du 15 mai au 15 juin fixerait la balance idoine pouvant confirmer cette évolution.
Globalement et en conclusion, Il ressort de cette analyse que la commande publique restera le levier dominant impactant la reprise, ce qui préfigurerait la maitrise de la crise sanitaire et, de ce fait, la relance économique du pays.
Il est, en conséquence, attendu que les entreprises scruteront la publication des appels d'offres publics, facteur déterminant dans le processus de renouement maitrisé de leurs activités.
A cet égard, il est utile de rappeler que l'accélération de la réforme de la commande publique, dans toutes ses dimensions(*) est de nature à reformuler qualitativement l'essor de l'économie nationale de l'après crise.
Le prochain challenge résidera dans l'adoption des décrets d'application de la loi sur les PPP (Partenariat Publics Privés) permettant ainsi une forte adhésion des entreprises privées marocaines, toutes tailles confondues, aux projets d'investissement indispensables au développement économique et social de toutes les régions du Royaume.
SODIPRESS et W ADVISER
Lancé en 1998, SODIPRESS.com est la référence incontournable de diffusion de la quasi-totalité des appels d'offres, publics et privés, au Maroc et dans plusieurs pays d'Afrique. Le portail propose en outre des services axés sur la formation, le conseil, l'assistance relative aux marchés publics et l'information.
Il à noter que depuis 36 ans, SODIPRESS édite différents supports de veille sur les Appels d'Offres Publics et Privés publiés au Maroc et dispose d'une base de données historique actualisée, multisectorielle, et multirégionale.
Cabinet indépendant d'études de marché, W-ADVISER accompagne les entreprises et les professionnels depuis 2008 dans la juste prise de décision marketing de la genèse d'idées à l'évaluation du plan d'action.
W-ADVISER s'appuie sur une démarche rigoureuse et des méthodologies spécifiques à la problématique et au secteur d'activité de ses clients pour recommander une stratégie claire et sur-mesure.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.