Edito: Le maire doit partir    Pedro Sanchez : Le Maroc revêt une «importance capitale» pour les intérêts de l'Espagne    Dédiée aux entreprises : inwi lance sa solution souveraine de communications unifiées    Le Groupe Dakhla Attitude primé «Meilleur opérateur de la région»    Fibre optique: Nexans inaugure une nouvelle usine à Nouaceur    Le Maroc rejoint l'indice obligataire Bloomberg de la BAD    Casablanca: Reprise du trafic du tramway au niveau du centre-ville    Retard de vaccination : El Othmani pointe du doigt les fournisseurs des vaccins    ONU : La Proclamation américaine sur la marocanité du Sahara distribuée aux 193 Etats membres    Le Maroc classé 53ème en 2021 dans le rapport sur les effectifs militaires    Badr Hari refait surface sur Instagram    Secousse tellurique de magnitude 3,4 dans la province d'Azilal    Evolution du coronavirus au Maroc : 1246 nouveaux cas, 461.390 au total, mardi 19 janvier 2021 à 18 heures    Arrestation d' un pharmacien pour trafic de psychotropes    L'ambassadrice de l'UE loue la stratégie marocaine en matière de lutte contre la violence à l'égard des femmes    Vaste mouvement parmi les directeurs provinciaux de l'éducation nationale    L'épouse d'El Ghomari se confie sur 2M    La promotion des provinces du Sud dans l'agenda du Réseau Maroco-Américain    Dakhla : «Région de Rêve 2021»    Le Maroc réussit son entrée vers la défense de son titre    Ammouta : Victoire d'une importance capitale    Le Maroc éliminé après 3 défaites successives    Nexans : nouvelle usine à Nouaceur    Un MoU pour renforcer les relations économiques et commerciales    Président à part, sera-t-il aussi un ex-président à part ?    Maroc-USA:Fischer rassure quant à la position de l'administration Biden sur le Sahara    Un Casque bleu marocain parmi les victimes en République centrafricaine    Coronavirus : le gouvernement prolonge les mesures de restriction en vigueur de 2 semaines    Visas: Le plaidoyer du député franco-marocain M'jid El Guerrab pour l'Afrique    Pays-Bas: Démission du gouvernement de Mark Rutte    Paru chez l'édition La Croisée des Chemins : «Le Secret de la Lettre» : Mohamed Ennaji porte un regard sur l'école coranique d'hier    Stud'IFO : Concert virtuel entre Cheikh Brahmi et Snitra    Ben Abdelkader pose les conditions de modernisation du système judiciaire    Coronavirus : voici les variants les plus compliqués à maîtriser par le système immunitaire [Etude]    La reconnaissance de la marocanité du Sahara est un «développement naturel» de la position des administrations US    L'envoyé US pour la lutte contre l'antisémitisme salue la «vision de paix» de SM le Roi    Profitant du nul entre la Libye et le Niger : La RDC prend seule la tête du groupe B    Le sélectionneur du Zimbabwe accuse le Cameroun de sorcellerie !    Meknès retrouve la culture à l'air libre    Une nouvelle émission rendant hommage à la diversité culturelle    «Le discours de la folie dans le patrimoine arabe et occidental»    Médias-Pr. Rachid Lazrak : «Il faut être soit aveugle, soit de mauvaise foi, pour ne pas comprendre comment le Conseil de sécurité voudrait résoudre le problème du Sahara»    Virus Covid mutant: Le Maroc se ferme à l'Australie, le Brésil, l'Irlande et la Nouvelle Zelande    Eliminatoires Afrobasket (Tunisie, 17-21 février 2021) : Stage de l'équipe nationale seniors    Euromed : Quel avenir ?    CHAN / Ouganda-Rwanda (0-0) : Un nul en faveur du Maroc    Le Maroc et les Etats-Unis s'engagent contre le trafic illicite    Communication: rapprochement stratégique entre le marocain Brand & Image et l'israélien Kam Global Strategies    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les avocats du PPS condamnent...
Publié dans Albayane le 21 - 06 - 2020

Affaire du Bureau d'avocat «évacué» à Casablanca
Tout en condamnant «l'offensive acharnée», lancée par « certains milieux connus et autres» contre les avocats, le secteur des avocats du Parti du progrès et du socialisme considère que «la prise d'assaut» du bureau d'un confrère à Casablanca s'est déroulée «en violation flagrante des droits de la défense et du respect dû aux institutions professionnelles».
Dans un communiqué rendu public à l'issue de cet acte, le secteur des avocats du PPS condamne «toutes les pratiques illégales à l'encontre des institutions professionnelles et des avocats», rappelant que c'est là une ligne rouge à ne pas dépasser.
Selon le communiqué, les avocats sauront faire face et «stopper, par leur union, ces offensives». Et c'est parque ce sont eux qui défendent les droits des citoyens, que les avocats savent très bien comment arracher les leurs et dissuader quiconque veut attenter à ces droits, note le communiqué.
Le secteur des avocats du PPS s'est en outre dit consterné par toutes les pratiques illicites qui rongent le domaine, qui a été durement impacté par la pandémie du coronavirus. La plus grande partie des bureaux ont fermé leurs portes, étant donné la cessation des activités des tribunaux, qui se sont contentés d'un certain nombre d'affaires précises et de procès à distance pour les délits et les affaires pénales.
Mardi dernier, 16 juin, rappelle-t-on, les autorités locales s'étaient introduites dans le bureau dudit avocat en son absence et sans lui avoir notifié la décision d'évacuation du local.
Ce qui a provoqué l'ire de ses confrères dont des centaines d'entre eux avaient pris part, vendredi dernier, à un rassemblement de protestation devant le tribunal de première instance de Casablanca.
Alerté par l'intéressé, le bâtonnier de l'Ordre des avocats de Casablanca, Me Hassan Birouaine a expliqué dans un communiqué que l'opération d'évacuation du bureau s'est faite de façon anormale, en l'absence de l'avocat concerné et sans tenir compte des dispositions légales et procédurales en vigueur.
Les premières investigations ont révélé, selon le communiqué, que la décision d'évacuation a été prise en date du 11 mars 2020 par le président de la commune de Sidi Belyout, et qu'elle a été approuvée le 12 juin par le gouverneur de la préfecture d'arrondissements de Casablanca-Anfa.
A part cela, aucune notification n'a été adressée à l'avocat concerné, ni au bâtonnier, ni au procureur du Roi, note le communiqué.
Pour sa part, le procureur général du Roi près la Cour d'appel de Casablanca a annoncé, jeudi, dans un communiqué, que les services de la police judiciaire ont entamé une enquête sur les conditions et les circonstances entourant l'accès au cabinet d'un avocat à Casablanca, immédiatement après que l'avocat concerné ait déposé une plainte.
Le procureur général du Roi indique que l'enquête concernera également une autre plainte reçue, en plus des faits, une vidéo montrant des personnes en train de charger des boîtes remplies de documents dans un camion à l'endroit où le cabinet d'avocat semble se situer, précisant que l'objectif est d'élucider la vérité sur ce fait, ainsi que sur le contenu des boîtes, les raisons et les circonstances de leur transfert et identifier la personne qui en est responsable, afin d'en établir l'effet juridique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.