Météo : le temps prévu au Maroc vendredi 14 août 2020    Violation de l'état d'urgence: Tout savoir sur le paiement des amendes    Salafin: Visa pour l'augmentation du capital social    Sahara marocain: L'ambassade du Maroc à Pretoria promeut la doctrine nationale    Israël-Emirats. Le grand coup de Donald Trump    Botola Pro D1 : Un classico et un derby animent la 22ème journée    Evolution Covid-19 au Maroc : 1.241 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 37.935 cas cumulés, jeudi 13 août à 18 heures    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 13 août 18H    Les collectivités territoriales dégagent 3,7 MMDH d'excédents budgétaires au premier semestre    L'immobilier après le confinement : ça commence à bouger    Des cas de contamination au Covid-19 enregistrés parmi le personnel judiciaire    Kamala Harris se rêve en première vice-présidente noire des Etats-Unis    Explosions de Beyrouth. Le FBI se joint aux enquêteurs    Les divagations d'Alger mises à nu par l'UE    La 22ème journée de la Botola au conditionnel    Annulation des Mondiaux juniors de taekwondo    L'EN de cyclisme en stage de préparation à Ifrane    Célébration du 41ème anniversaire de la récupération d'Oued Eddahab    L'Autorité nationale de régulation de l'électricité voit le jour    Le scénario catastrophe frappe à nos portes    Entrée en vigueur du protocole de traitement à domicile des patients asymptomatiques    Dr. Tayeb Hamdi : La situation actuelle est préoccupante au regard de la hausse des indicateurs    Comment Sharon Stone a frôlé la mort à trois reprises    Des milliers de fans réunis à Abidjan un an après la mort de DJ Arafat    Dwayne Johnson, acteur le mieux payé de Hollywood    Le PPS dénonce vigoureusement le favoritisme    Touria Jebrane va bien, même très bien !    RAM: Les vols spéciaux vers et depuis la France reprennent    Casablanca: vigilance maximale à la mosquée Hassan II    Feddal trop gourmand pour le Sporting?    UFC: Ottman Azaitar annonce son retour!    FIFA: La Juventus condamné à cause de Benatia !    Le Maroc a rude épreuve!    Une première dans l'histoire du Maroc!    «A Taste of Things to Come» exposé à Séoul    Il y a 41 ans, la récupération de Oued Eddahab    Béni Mellal : les autorités durcissent les mesures de contrôle    Lahcen Bouguerne libère la voix des femmes    Lewandowski, Haaland, Benzema, Ronaldo...le classement des buteurs (C1)    L'avenir du monde arabo-musulman est indissociable de celui de la cause palestinienne    USA-Afrique: Peter Pham reçu par le Président tchadien    Terreur dans les camps de Tindouf : Une nouvelle vague de répression du Polisario    Semaine culturelle marocaine dans les centres commerciaux «El Corte Ingles» du sud d'Espagne    COVID-19 : Décès de l'artiste populaire Abderrazak Baba, un pionnier de la dakka marrakchia    Macron appelle à éviter « toute escalade » ou « interférence extérieure » au Liban    Les divagations d'Alger et les mises au point musclées de l'UE    Alexandre Loukachenko, le président inamovible...    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Le Maroc restera un «défenseur clé» de la cause palestinienne»
Publié dans Albayane le 01 - 07 - 2020


Mohamed Hamzaoui, ambassadeur du Maroc à Ramallah,
Le Royaume du Maroc, sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al Qods, restera pour toujours un «défenseur clé» de la cause palestinienne et des droits légitimes du peuple palestinien en vue de réaliser ses aspirations à vivre dans la liberté et la dignité, a affirmé l'ambassadeur du Maroc à Ramallah, Mohamed Hamzaoui.
Intervenant lors d'une rencontre organisée par visioconférence sous le thème «Avec la paix, contre l'occupation», l'ambassadeur a réitéré le rejet du Maroc de toutes les mesures unilatérales que les autorités israéliennes pourraient prendre dans les territoires occupés.
Ces mesures unilatérales constituent une violation manifeste des résolutions de la légitimité internationale et du droit international, de la solution à deux Etats convenue au niveau international et sapent tous les efforts visant à rétablir la paix juste et globale à laquelle la communauté internationale aspire, a souligné M. Hamzaoui au cours de cette conférence, organisée par le Bureau du juge en chef de la Palestine en partenariat avec le ministère palestinien du Waqf et des Affaires religieuses.
Le diplomate marocain a rappelé «l'attachement total» du Maroc à la paix en tant que choix stratégique pour résoudre le conflit palestino-israélien, et sa conviction que l'approche de dialogue demeure le seul moyen efficace pour parvenir à une solution équitable et durable à ce conflit afin de permettre au peuple palestinien d'exercer son droit légitime d'établir son Etat indépendant et souverain avec Al-Qods-Est comme capitale.
Le Maroc, a-t-il poursuivi, appelle à l'intensification des efforts avec les acteurs internationaux et les forces pacifiques du monde pour protéger les droits légitimes du peuple palestinien, faire face aux pratiques israéliennes qui violent la légitimité internationale ainsi que pour le lancement d'une dynamique de paix constructive garantissant la stabilité à tous les peuples de la région.
Il a, par ailleurs, fait observer que cette conférence se tient dans des circonstances délicates et très sensibles pour la question palestinienne et la paix dans la région du Moyen-Orient, ajoutant qu'Israël a choisi la voie de l'occupation au lieu de la paix, mettant en péril les droits légitimes du peuple palestinien, notamment celui d'établir un Etat indépendant sur la base des frontières de 1967 avec Al-Qods-Est comme capitale, des décisions de légitimité internationale et de l'Initiative de paix arabe.
De son côté, Talaâ Saoud Atlassi, président du Comité international pour le soutien du peuple palestinien a mis l'accent sur l'importance de la question palestinienne pour le Royaume, affirmant que toutes les forces et composantes du Maroc placent la cause palestinienne en tête des priorités, au même niveau que la question du Sahara marocain et de l'intégrité territoriale du Royaume.
Pour sa part, le juge en chef de la Palestine, Mahmoud El-Habach, a souligné que la Palestine est devenue aujourd'hui la cible des projets américains et israéliens visant à «supprimer le peuple palestinien et sa juste cause à travers l'accord du siècle».
Cette rencontre virtuelle a connu la participation de représentants de l'ONU, du Conseil de sécurité ainsi qu'un parterre d'universitaires, de politiciens et de parlementaires représentant une trentaine de pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.