Live. Coronavirus : la situation au Maroc, vendredi 14 août à 18h    Evolution Covid-19 au Maroc : 1.306 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 39.241 cas cumulés, vendredi 14 août à 18 heures    Covid-19: 27 nouveaux décès enregistrés au cours des dernières 24h    Le Maroc devient le cinquième pays africain le plus touché    Distribution des aides marocaines aux victimes de l'explosion du port de Beyrouth    Covid-19 : Des joueurs Wydadis contaminés    Covid – Casablanca – Préfecture d'Anfa – Des mesures de restrictions instaurées dès aujourd'hui    Cinéma : L'actrice égyptienne Shwikar n'est plus    Tindouf: l'affaire du détournement de l'aide humanitaire continue de faire réagir    Vaccin anti-Covid-19: l'UE conclut un accord pour l'achat de 300 millions de doses    Tout savoir sur l'exemption des personnes touchées par la pandémie des impôts et redevances dus à la commune    Rentrée scolaire: les enseignants subiront-ils des tests de dépistage au Covid-19?    Transfert: Arsenal réalise un joli coup    Transport routier: 153 MDH destinés au renouvellement du parc automobile (2020)    Fkih Ben Salah: une tentative de trafic de 720 chardonnerets avortée    Titrisation : La constitution du FT Immo LV prévue le 2 septembre    OMS : Le Covid-19 ne se transmet pas par la nourriture    Réalisation d'une arthroscopie pour la première fois dans un hôpital provincial    Covid-19: Le vaccin d'AstraZeneca sera prêt au 1er trimestre 2021    Pour protéger votre peau contre le soleil, Forever recommande ses trois produits phares    Sahara marocain: L'ambassade du Maroc à Pretoria promeut la doctrine nationale    Botola Pro D1 : Un classico et un derby animent la 22ème journée    Annulation des Mondiaux juniors de taekwondo    L'EN de cyclisme en stage de préparation à Ifrane    Célébration du 41ème anniversaire de la récupération d'Oued Eddahab    Des cas de contamination au Covid-19 enregistrés parmi le personnel judiciaire    Les divagations d'Alger mises à nu par l'UE    Kamala Harris se rêve en première vice-présidente noire des Etats-Unis    Explosions de Beyrouth. Le FBI se joint aux enquêteurs    Les collectivités territoriales dégagent 3,7 MMDH d'excédents budgétaires au premier semestre    L'Autorité nationale de régulation de l'électricité voit le jour    L'immobilier après le confinement : ça commence à bouger    La 22ème journée de la Botola au conditionnel    Comment Sharon Stone a frôlé la mort à trois reprises    Des milliers de fans réunis à Abidjan un an après la mort de DJ Arafat    Dwayne Johnson, acteur le mieux payé de Hollywood    Le PPS dénonce vigoureusement le favoritisme    UFC: Ottman Azaitar annonce son retour!    FIFA: La Juventus condamné à cause de Benatia !    Une première dans l'histoire du Maroc!    «A Taste of Things to Come» exposé à Séoul    Il y a 41 ans, la récupération de Oued Eddahab    Lahcen Bouguerne libère la voix des femmes    L'avenir du monde arabo-musulman est indissociable de celui de la cause palestinienne    USA-Afrique: Peter Pham reçu par le Président tchadien    Terreur dans les camps de Tindouf : Une nouvelle vague de répression du Polisario    COVID-19 : Décès de l'artiste populaire Abderrazak Baba, un pionnier de la dakka marrakchia    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La propagande algéro-polisarienne vise à perturber le développement socio-économique des provinces du Sud
Publié dans Albayane le 05 - 07 - 2020


Une visioconférence du Centre Sahara et Afrique
Les dernières propagandes menées par l'Algérie et le «Polisario» visent à perturber le processus de développement socio-économique dans les provinces du Sud du Royaume, ont souligné les participants à un débat par visioconférence.
Lors de cette rencontre initiée par le Centre Sahara et Afrique pour les études stratégiques et l'Association de la régionalisation avancée et de l'autonomie dans la région de Dakhla-Oued Eddahab, les intervenants ont indiqué que cette campagne médiatique de désinformation et ces allégations fallacieuses ont pour objectifs de saper les efforts consentis par le Maroc dans les domaines politique, des droits de l'Homme et du développement dans les trois régions du Sahara marocain.
Ils ont également souligné que l'Algérie fuit ses responsabilités morale et politique dans l'affaire du Sahara, en prétendant ne pas être impliquée dans ce dossier, au moment même où elle multiplie les rencontres, les communiqués et les déclarations faisant fi du devoir de réserve envers une question soumise aux Nations unies, en plus de ses positions provocatrices contre les intérêts du Royaume.
Tout en adoptant la politique de la main tendue aux dirigeants algériens pour résoudre les différends par la négociation, le Maroc appelle la communauté internationale à engager toute la responsabilité d'Alger quant aux campagnes tendancieuses systématiques visant à porter préjudice au Royaume.
Le Maroc, qui se tourne vers l'avenir à travers des partenariats régionaux, n'a cessé d'appeler l'Algérie à instaurer un dialogue permanent pour normaliser les relations bilatérales, surmonter les différentes questions en suspens et relancer l'Union du Maghreb Arabe, en vue de renforcer la stabilité en Afrique, ont-ils poursuivi, notant que face à toutes ces initiatives du Royaume, l'Algérie persiste toujours dans le déni.
Le président du Centre Sahara et Afrique pour les études stratégiques, Abdelfattah El Fatihi, a affirmé que ces campagnes de propagande «ne sont qu'une réaction hostile au consensus national et au soutien croissant affiché par la communauté internationale à la position pertinente du Maroc axée sur les négociations pour résoudre le conflit artificiel autour du Sahara marocain».
M. El Fatihi, également expert en questions du Sahel et du Sahara, a noté que «la nature des discours véhiculés et les parties d'où ils émanent, en plus des moyens adoptés, montrent bel et bien qu'il s'agit d'une propagande visant à décrédibiliser les acquis réalisés par le Maroc dans les provinces de Sud».
Le bilan désastreux des droits de l'Homme de l'Algérie, qui a déclenché cette campagne de propagande dépourvue de crédibilité, ne peut être comparé à celui du Maroc qui a réalisé des avancées indéniables en matière de promotion et de protection des droits humains au cours des dernières années, a-t-il relevé.
Pour sa part, le président de l'Association de la régionalisation avancée et de l'autonomie dans la région de Dakhla-Oued Eddahab, Ahmed Slay a indiqué que l'Algérie se contredit elle-même dans ce dossier, étant donné qu'elle a toujours refusé le recensement de la population des camps de Tindouf ou de recevoir les émissaires de l'ONU pour les droits de l'Homme.
De même, il a salué le rôle des élus des régions Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Eddahab dans la supervision de la mise en œuvre des projets de développement censés faire de cette partie du territoire national un véritable pôle de développement économique aux niveaux régional et continental.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.