OCP : La solidité financière au rendez-vous    TPME, ces chiffres qui font peur !    Pédocriminalité : Après le drame de Adnane à Tanger, le supplice de Naïma à Zagoura    La course aux points bat son plein aussi bien en haut qu ' en bas du tableau    Mali: Le président de transition Bah N'daw remercie le Roi Mohammed VI en recevant Nasser Bourita    De l'enseignement supérieur dans le monde arabe    Bilan bimensuel de la Covid-19 : Une hausse de 10% des cas d'infection depuis début septembre    Automobile: la DGI lance un nouveau téléservice    La FIFA et la CAF entament leurs auditions    USA : séparation des pouvoirs, dites-vous ?    Boujemâa Achefri médite en couleurs    Lance par l'UPEM : Une initiative pour soutenir les éditeurs, auteurs et libraires    Fonds pour le cancer. La bataille n'est pas terminée    Les condoléances du roi Mohammed VI à la famille de Chama Zaz    «Nous souhaitons transmettre le flambeau à des militants capables de le porter»    Le FC Séville s'intéresse à Oussama Idrissi    L'art de l'écriture et le monde de la beauté universelle    Coronavirus: Lions de l'Atlas    Le Raja lance un nouveau jeu-concours (VIDEO)    Une situation invivable mais l'espoir demeure    Brexit: les tractations reprennent    Rachida Dati candidate aux présidentielles de 2022    Artisaanat : Une Start-up court-circuite les intermédiaires (vidéo)    Covid-19: prolongement des mesures restrictives dans cette province du Maroc    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mardi 29 septembre    Imminent retour des Marocains bloqués à Mellilia, Sebta temporise    Angleterre: Liverpool arrête Arsenal    L'artiste marocaine Amina livre ses « Confidences »    Hôpital militaire marocain à Beyrouth : plus de 39.000 prestations médicales    Vives tensions entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan    Youssef Amrani réaffirme l'identité africaine du Maroc    Matchs amicaux de l'équipe nationale : Halilhodzic dévoilera la liste des Lions de l'Atlas ce jeudi    Arbitrage : Hicham Tiazi de retour !    Le bilan gouvernemental: en déphasage des réalités du pays!    Pétition pour la vie: son initiateur réagit au rejet d'El Othmani    Chama Zaz: la dame de la «Taktouka Al Jabalia» n'est plus    La députée Fatima Zahra Barassat interpelle le Chef du Gouvernement    Secteur de l'édition et du livre : 1735 projets soutenus pour près de 9,4 millions de dirhams    Khansa Batma : "Il a fallu puiser dans mon vécu !"    Ahmed Tawfik Moulnakhla, DG de Guichet.com : « Au Maroc, c'est la pérennité du secteur qui est aujourd'hui en jeu »    Procès à distance : Plus de 7.000 audiences tenues en cinq mois    Le Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, attendu ce vendredi au Maroc    Terrorisme : le Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, au Maroc ce vendredi    Mohammedia: un Subsaharien interpellé dans une banque    Togo : Victoire Tomegah Dogbé, première femme à la tête de l'exécutif    Le Maroc se distingue au Salon d'Istanbul de l'innovation avec 2 Médailles d'or et 2 Médailles d'argent    France. Les généraux se révoltent    Covid-19: la pandémie franchit la barre du million de morts dans le monde    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le parcours chrono-thématique des peintres marocains
Publié dans Albayane le 12 - 08 - 2020

Une première: vernissage d'une exposition d'œuvres d'art
Le vernissage de l'exposition «les peintres marocains dans les collections nationales, de Ben Ali R'bati à nos jours» qui retrace pour la première fois et à travers des œuvres d'art le parcours chrono-thématique des peintres marocains, a eu lieu lundi au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain (MMVI) à Rabat.
Organisée du 10 août au 15 décembre 2020 par la Fondation nationale des Musées (FNM) et le MMVI en partenariat avec le ministère de la Culture, de la jeunesse et des sports et l'Académie du Royaume, cette exposition met à l'honneur les collections nationales majeures et retrace la genèse artistique au Maroc avec une centaine d'œuvres considérées comme des jalons de l'histoire d'art dans le Royaume. «C'est un jour important pour la reprise de l'activité culturelle», a indiqué à cette occasion le ministre de la Culture, de la jeunesse et des sports, Othman El Ferdaous, ajoutant que cette exposition permet de «marquer le coup et passer le message que parmi les choses que l'épidémie a endommagées, il y en a beaucoup que la culture peut réparer».
«La culture est aussi une énergie renouvelable», a-t-il fait savoir dans une déclaration à la presse, notant que «la créativité est présente chez tous les Hommes».
Cette exposition «formidable» permet aux Marocains de comprendre l'histoire de la peinture au Maroc en partant de Ben Ali R'bati», a-t-il dit, soulignant en outre que son département a participé à cette exposition par des œuvres de collections qui qui n'étaient jamais exposées au public.
Le ministre a dans ce sens mis l'accent sur l'importance d'exposer ces oeuvres au public marocain, en particulier les enfants et les nouvelles générations en vue de leur permettre de mieux connaître l'histoire artistique de leur pays.
De son côté, le président de la FNM, Mehdi Qotbi, a souligné, dans une déclaration à la MAP, a mis l'accent sur le rôle de la Fondation dans l'organisation de cette «belle» exposition, notant que «nous voulons montrer à tous les Marocains que l'art et la vie continuent».
Cette exposition est le témoignage de la vie et celui de l'histoire du Maroc à travers la peinture, a-t-il ajouté, profitant ainsi de cette occasion pour rendre hommage à l'Académie du Royaume «qui a mis à notre disposition une collection exceptionnelle, réunie par l'ancien secrétaire perpétuel de l'Académie Abdellatif Berbich et mise à notre disposition par son successeur Abdeljalil Lahjomri».
Ce parcours vient s'enrichir avec une collection magnifique mise à notre disposition par le ministre de la Culture, a fait valoir M. Qotbi, révélant que «cela faisait déjà quelques années que je l'espérais et je suis très heureux que ce désir a pu être concrétisé». Se réjouissant en outre de la présence de la sculpture de Farid Belkahia sur le parvis du Musée, M. Qotbi a estimé que «Rabat, comme l'a voulu Sa Majesté le Roi, est la ville lumière capitale de la culture, mais aussi le lieu de partage et de vie», ajoutant que «c'est pour cela qu'il y a cette exposition». Pour sa part, le directeur du MMVI, Abdelaziz Idrissi, a souligné que l'exposition retrace le parcours de la création artistique au Maroc depuis le début du siècle dernier jusqu'à nos jours, en passant par des périodes «phares» qui ont marqué la scène artistique à l'échelle nationale et, parfois, avec des ouvertures sur les grandes expositions à l'échelle internationale.
«C'est une exposition qui a pris en considération la diversité de l'art au Maroc, les spécificités de l'expression artistique marocaine et qui a montré les différentes thématiques sur lesquelles les artistes ont travaillé de 1916 à nos jours», a-t-il fait observer.
L'exposition, dont l'ouverture s'est déroulée en présence du Secrétaire perpétuel de l'Académie du Royaume du Maroc, M. Abdeljalil Lahjomri, met en lumière la diversité des approches artistiques et la richesse des recherches esthétiques et conceptuelles qu'a traversées l'histoire de l'art marocain depuis Mohammed Ben Ali R'bati et les premiers artistes de l'Ecole de Tétouan, en passant par la modernité artistique des années 60 et 70 jusqu'à la pluralité de la scène contemporaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.