Entretien téléphonique entre le Roi Mohammed VI et le Roi du Bahreïn    Migration irrégulière : La Marine royale porte assistance à 50 Subsahariens au large de Nador    Rabat: nouvelles nominations à de hautes fonctions    Les provinces du Sud au centre de la séance de politique générale à la Chambre des représentants    Au-delà des bonnes intentions, Biden confronté à des défis internationaux complexes    Le Mexique veut en finir avec le " machisme qui tue "    La Royal Air Maroc annonce quatre nouvelles lignes    Diego Maradona Icône du football et de tous les excès    Football féminin national : Le Français Pedros Reynald pourrait remplacer l'Américaine Kelly Lindsey    Finale de la Ligue des Champions à huis clos : Les vraies raisons n'ont aucun lien avec la Covid-19 !    Evolution du coronavirus au Maroc : 4178 nouveaux cas, 340.684 au total, jeudi 26 novembre à 18 heures    La coronavirus n 'est pas une excuse, il faut bouger, somme l'OMS    Jamal Belkhadir : « Le risque de pénurie des médicaments antidiabètiques sera réel si l'épidémie se prolonge »    Le chanteur Mahmoud El Idrissi décède du Covid-19    « Fonds Mohammed VI pour l'Investissement »: Le Conseil de gouvernement adopte le projet de loi    Mahmoud El Idrissi a succombé à la Covid-19: Le chanteur de «Saâ Saida» n'est plus    UM6P : Lancement d'une grande école d'ingénieurs dans le numérique    Plusieurs eurodéputés soutiennent du Maroc    Violence à l'encontre des femmes. Un coût énorme pour la société    Covid-19, le vaccin est là !    Maradona. Les buts que l'Angleterre n'a jamais gobés !    Soutien constant et fort à la cause marocaine    Culture : Un Show solo de Mohamed Abouelouakar à L'Atelier 21    Holmarcom & A.P. Moller Capital s'allient pour l'Afrique    France: le gouvernement détaille sa stratégie d'allègement progressif du confinement    Affaire «Hamza mon bb»: Dounia Batma réagit à la condamnation de Madimi (PHOTO)    CIH Bank améliore son PNB de 13,2% à fin septembre    Nikol Pachinian, un héros devenu traître    Surfacturation covid, trois cliniques privées sanctionnées    «La septième porte»: un certain regard sur l'histoire du cinéma au Maroc de 1907à 1986    La beauté intérieure et l'essence de l'existence    9è Festival maghrébin du film d'Oujda sous format digital    Le Maroc appelle à l'Union africaine au respect de la légalité et l'impératif du développement de l'Afrique    Le CIO disqualifie trois haltérophiles roumains, dont deux médaillés    NBA: Indianapolis renonce au All-Star Game 2021    SM le Roi se recueille sur la tombe de Feu SM le Roi Hassan II    Alerte météo : Pluie, neige et grand froid    Guergarate : Le Maroc dit tout au Conseil de sécurité    Le Roi, Amir Al Mouminine, se recueille sur la tombe de Feu le Roi Hassan II    La Plateforme Internationale de Défense et de Soutien au Sahara marocain saisit l'ONU et le HCDH pour condamner les actions du «polisario»    Agriculture : Crédit Agricole du Maroc au chevet des fédérations interprofessionnelles    Al-Ahly – Zamalek, une finale 100% endiablée    Nomination : Eric Fulcheri prend les commandes d'Arval Maroc    Un nouveau shooting de Samira Saïd enflamme la Toile (PHOTO)    Neta Elkayam revisite avec brio les chansons judéo-marocaines    Ahmed Noureddine : «L'offensive de Guerguerat représente un tournant diplomatique de taille dans ce long combat que mène le Maroc»    L'actrice Manal Seddiki endeuillée (PHOTO)    L'ONU salue la poursuite du dialogue inter-libyen au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Souss en offensive contre le virus!
Publié dans Albayane le 24 - 08 - 2020

A l'instar de certaines régions du pays, le Souss Massa semble relativement rongé par la pandémie, en particulier les deux préfecture et province quasiment annexées, en l'occurrence Agadir Ida Outanane et Inezgane Aït Melloul.
Longtemps inaltérées comparativement à certaines homologues du royaume, depuis l'apparition du fléau, elles tendent à frôler, chacune, le millier d'atteints de virus, ces derniers temps. Mais, sans avoir aucunement l'intention d'être trop alarmiste, la situation paraît maîtrisable, au vu des efforts louables que l'Autorité locale, de part et d'autre, ne cesse de déployer, avec un sens de responsabilité exemplaire.
Il faut bien reconnaître que leur manœuvre, ardue et délicate n'est pas de tout repos si l'on sait qu'Agadir, cœur vital du tourisme et Aït Melloul, centre nodal de l'industrie, sont fortement actifs pour ces activités respectives.
Constamment considérée comme le pôle d'attraction de choix du tourisme national,la capitale du Souss draine, en cette période de référence, des vagues d'estivants en provenance de nombre de coins du pays. Le produit balnéaire de rêve qu'offre la destination est tellement irrésistible qu'il incite au déplacement massif des concitoyens, en dépit de cette conjoncture périlleuse.
Le déferlement de foules humaines, issues des villes foncièrement «contaminées», telles Marrakech ou encore Casablanca, aurait, sans doute, propagé la contagion parmi les résidents de la ville d'accueil.Dans la localité d'Ait Melloul, très prisée pour son essor industriel et commercial, l'explosion d'une unité d'emballage de légumes,a récemment pulvérisé le taux de contamination, en un clin d'œil.
Ceci étant, on ne peut se passer de rappeler cette bourde calamiteuse de maintenir le rituel de la fête du sacrifice dont les villes du Sud marocain furent touchées plus spécialement, en raison du retour au bercail des fils du bled.
Ce revirement de situation qui, à coup sûr, aurait suscité de l'effarouchement au sein de la communauté du Souss.Le Covid 19 est en hausse considérable, en ces temps-ci dans les parages et compte s'incruster en ces terres fragilisées par le relâchement et la nonchalance.
Mais, il convient de constater que les comités de veille des villes réciproques font un travail colossal au niveau de leurs lieux de compétence, durant leurs réunions hebdomadaires. On s'attelle à évaluer l'état épidémiologique et agir à chaud, avec toute fermeté, pour contenir et même enrayer l'endémie. On s'attaque aux cas détectés, avec grandes méthode et doigté, dans les milieux urbains et demi-urbains, suivant le protocole en vigueur.
De même, une large campagne de sensibilisation et de mobilisation se lance en termes de mesures préventives et de règles sanitaires afin de juguler ce cataclysme vital, toujours en constante progression. Il faut dire enfin que cela ne fait que commencer pour cet élan déclenché, autour des responsables des deux contrées, en continuel synergie avec les multiples composantes de la société.
D'autant plus que le récent discours Royal de la révolution du Roi et du Peuple aura constitué un beau déclic pour poursuivre cette noble œuvre, en direction des populations.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.