Les dates des premières élections fixées    Ramadan: une période propice pour le commerce des produits du terroir    En Israël, le retour à la vie normale se confirme    Témara : un membre de la JAOI interpellé pour émission de chèques sans provision    Rachid El Ouali s'exprime sur sa première expérience en tant que réalisateur de sitcom dans Info Soir (Vidéo)    Real Madrid: Fede Valverde forfait contre Getafe    La prestation de Bounou , En-Nesyri contre la Real Sociedad    Pikala Bikes : le beau projet de Cantal Bakker à Marrakech    Blocage du canal de Suez: quel impact sur le Maroc ?    Santé : le Maroc va ouvrir ses portes aux médecins étrangers    Mariage: le Code de la famille fait toujours débat au Maroc    Le match fou du PSG contre Saint-Etienne (VIDEO)    Revalorisation : La grogne monte chez les agents de la protection civile en Algérie    Maroc : Réunion ce mardi 20 avril du Conseil de gouvernement    Arrivée à Beyrouth du 2ème lot des aides alimentaires marocaines au Liban    Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations    Sarah & Ismael: quand la passion guide!    Maroc/Trésor : Déficit budgétaire de 7,3 MMDH à fin mars 2021    The Legal 500 consacre plusieurs bureaux d'avocats marocains    Colombie : au moins 14 rebelles et un militaire tués lors de combats    Covid-19 : personnes porteuses de maladies chroniques, comment se faire vacciner    Ramadan: Une véritable aubaine pour l'activité commerciale à Souk « Tlat » d'Al Hoceima    URGENT ..Foot: la direction du Bayern « désapprouve » l'annonce par Flick de son départ    Le profond malaise qui demeure entre la France et l'Algérie s'exaspère    Finale de la Coupe du Roi : Le Real félicite le Barça après son 31ème sacre    Industrie pharmaceutique : bientôt un institut dédié à la formation professionnelle    AMIC : Les levées de fonds pourraient atteindre 2,9 MMDH en 2021    OCS-RCOZ (2-1) : Les Messfiouis maîtres chez eux !    Botola Pro D1 « Inwi » (12è journée): Classement    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Maroc: L'indice de production des industries manufacturières en baisse de 6,3% en 2020    Hakim Ziyech : "Encore beaucoup à faire, mais je vais dans la bonne direction"    Tunisie : Durcissement des mesures sanitaires après la flambée des contaminations    Covid-19 : Le Canada recevra 8 millions de vaccins Pfizer supplémentaires mais moins de Moderna    Arrestation de cinq manifestants à Alger lors du 113e vendredi du Hirak    Au menu du Conseil de gouvernement prévu mardi prochain    La famille royale britannique rend un ultime hommage au prince Philip, époux de la reine Elizabeth II    Maroc: Secousse tellurique de 4,3 degrés dans la province de Driouch    Souad Jamaï "Le Serment du dernier messager" : Un conte du futur pour comprendre le présent    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires destinées aux forces armées et au peuple libanais    Affaire Omar Radi : les autorités marocaines déplorent que des ONG tentent d'influencer le cours de la justice    PDES, ONG Suisse : La généralisation de la protection sociale, une consécration de la dimension du développement humain    Indianapolis: l'auteur de la fusillade identifié    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohssine Aznague, du panache à revendre
Publié dans Albayane le 24 - 08 - 2020


Un bel exemple de transcendance entrepreneuriale
Saoudi El Amalki
Il y a de ces jeunes compétences qui ne cessent de crever l'écran là où ils font sensation dans leur domaine. Pétillants de verve et d'engouement, ils mettent du feu aux poudres pour faire florès en tel ou tel projet qui leur tient à cœur.
Pareil au tison qui crépite sur le brasier, ils ne cèdent jamais aux traquenards, en cours de chemin et s'en vont jusqu'au bout de leur rêve ardent. Notre pays compte parmi ses filles et garçons, des prodiges fougueux et pétulants qui l'honorent et l'érigent au summum de l'éminence.
Mohssine Aznague, un virtuose galopant de cette trempe, fait certainement partie de cette flopée de jeunes cadres qui, tambours battants, confectionne son bout de route, avec passion et ferveur.
Dès ses premières cavalcades, il s'en alla dans les pays des vikings, aiguillonner en terres suédoises ses connaissances pour meubler son esprit scrutateur et affûter son génie flamboyant.
En Scandinavie où il amorçait ses études universitaires, il a déjà fait ses preuves en y enfantant ses petites merveilles en événementiel, à Stockholm en 2009.Un peu plus tard, en 2013 à Oslo, il récidivait avec une rencontre de plus de 3500 participants au Sommet des universités du monde.
Depuis ces baptêmes d'aventure où il damait le pion par ses trouvailles en matière de management, il prend goût à ce hobby de prédilection auquel il met du cœur et du savoir-faire. Et puis, une fois rentré au bercail, débordant de sève et de punch, il se lançait dans son ouvrage préféré qui brillait d'intégrité et de sérieux.
Ce qui valait la confiance et l'adhésion des partenaires du jeunot artisan dont les projets, joliment ficelés et prisés, parvenaient à attendrir les bailleurs de fonds. L'année 2015 fut, sans conteste, la cerise sur le gâteau qui scellait à son labeur créatif, une réelle pincée d'amour dans son petit cœur d'enfant ensorcelé. En effet, il avait un sacré cran d'aller s'évertuer à tenir au palace du Sofitel d'Agadir, le fameux Sommet africain d'agriculture auquel il conviait des sommités avérées de ce secteur.
Plus de 350 visiteurs dont un éventail d'ambassadeurs venus de nombre de pays du continent, ainsi que de tous les coins du monde. Tout feu, tout flamme, le jeune initiateur de cet événement de taille allait tressaillir de trac face à une affluence de si haut niveau, lui qui paraissait si frêle et fluet, du haut de sa fleur d'âge, mais épris de volupté frénétique.
«Vous savez, à peine fus-je en face de cet imposant parterre, lors du mot de bienvenue à l'assistance, qu'une doucereuse frayeur m'envahissait à mort. Mais, très vite après, je me ressaisissais comme si je me faisais coller les ailes, sur le pupitre en perchoir.
C'était un beau moment de fierté et de béatitude!», confiait-il pour avoir réussi non sans éclat, cette sublime aventure. Et de poursuivre : «Ce n'est pas du tout les bonnes volontés qui peuvent manquer. Si on est porteur d'un projet de valeur, on est soutenu à bras le corps, par les sponsors de toutes parts!». A présent, il est en train de mettre sur orbite dans l'avenir, un rassemblement de réflexion et d'échange autour de la thématique ayant trait aux «apports des Tours Operators sur le tourisme nation».
En plus de ses activités entrepreneuriales en matière d'export agro-alimentaire, Mohssine Aznague s'embarque également dans le domaine du consulting en éducation. Pour ce faire, il fondait une entreprise baptisée «Expertia group» dont Campus Espagne en 2016, conçue aux hispanophones de la région du sud en particulier, par le biais d'une convention avec l'Ecole Supérieure/Business School (ESMS), consacrée aux étudiants désireux de poursuivre leur dessein en terres ibériques avec des enseignants qualifiés venus d'Espagne.
Cette action novatrice vise à faciliter les études en péninsule voisine et accompagner les étudiants aux différentes phases procédurales à entretenir en termes de formalités, de visas, d'accueil, d'hébergement et bien d'autres. D'autant plus qu'il est question de rapprocher ces études en assurant l'année préparatoire à Agadir, au lieu de l'accomplir en Espagne pour permettre l'allégement des dépenses estudiantines.
Histoire de délocaliser les études préliminaires, ce que l'on appelle sur place de «Selectividad». Enfin, il faut bien dire que Mohssine Aznague incarne bel et bien un modèle patent de jeune patriote dont a besoin la nation pour relever les défis d'un pays en constante émergence et en quête de ses compétences.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.