Coupe de la CAF: on connaît l'adversaire de Berkane en finale    Enseignant décapité en France: les derniers éléments de l'affaire    Vents poussiéreux et aveuglants s'abattent sur Settat (VIDEO)    Subvention des projets artistiques : El Ferdaous fait le point    Le roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de feu maître Ahmed Dghrni    Coronavirus : Casablanca, Rabat, Tanger, Marrakech…la situation dans chaque ville    Maroc. L'école, un enjeu vital    Quatre tonnes de résine de cannabis saisies près d'Al-Hoceima    Investissements publics. Ce que prévoit le gouvernement pour2021    Tennis : Lajovic, Rublev et Zverev, le tiercé gagnant    Présidentielle US : Insultes, attaques, tous les coups seraient-ils permis en campagne ?    Les Etats-Unis saluent le leadership de S.M le Roi dans les questions d'intérêt commun    L'ONMT donne un coup d' accélérateur à son plan de relance touristique national    La FIFA inaugure un programme exécutif de lutte contre le dopage    Diego Costa absent face au Bayern    Larbi Naji, fidèle combattant de Berkane    L'Alliance du Pacifique réitère son appui au Plan d'autonomie au Sahara    Installation de la Commission des droits de l'Homme de Fès-Meknès    Moscou prêt à un gel russo-américain du nombre de têtes nucléaires    Athènes demande à l'UE d'examiner la suspension de l' union douanière avec Ankara    Asha, la nouvelle révélation marocaine de la chanson espagnole    El Jadida : Une mineure dénonce son père incestueux    Sahara marocain : Le «Polisario» poursuit ses provocations sous le regard de la MINURSO    Scandale de l'arbitrage : le Raja se plaint auprès de la CAF    Covid-19, pas de vaccin avant 2021    Il existerait six types différents de coronavirus [Etude]    Projet de loi de finances : ce qui est prévu pour la Santé    Convention entre Rabat et Madrid pour lutter contre la criminalité    Atlantic Free Zone. MEDZ et DMA signent pour une extension    Marrakech: le musée Yves Saint Laurent rouvre ses portes    Institut français du Maroc : le post-Covid-19 sera digital !    Les mesures restrictives prolongées à Jerada    Le match Zamalek-Raja sera-t-il reporté ? Les explications d'un ancien membre de la CAF    JESA en mission pour la réalisation d'une Cité Olympique à Abidjan    Benabdallah: «le quotient électoral n'est pas du tout une obsession des Marocains»    Relance économique: des mesures fiscales pour contrecarrer les répercussions du covid    Tourisme: l'ONMT passe à la vitesse supérieure    Un colloque dédié au secteur de la presse à l'initiative de l'ANME    Débat du siècle. Combattre l'économie turque mène en enfer    Le PLF-2021, un projet réaliste qui tient compte des «capacités objectives»    IDE : le Maroc s'accapare la 9ème place dans la région MENA en 2019 [Rapport]    Hakimi, l'ailier qui déborde d'ambition à l'Inter    Boujemaâ Lakhdar, le maître    Le Maroc récupère 25.500 pièces archéologiques rares    Cinemed. Les films marocains cartonnent au festival de Montpellier    "La lecture, acte de résistance": «Un élan de solidarité citoyenne pour sauver le livre»    Bolivie: Le dauphin d'Evo Morales vainqueur de l'élection présidentielle    France: le gouvernement annonce un plan d'action contre la radicalisation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouveaux programmes à fort impact social en 2020-2021
Publié dans Albayane le 27 - 09 - 2020

, organisation spécialisée dans l'éducation et l'insertion des jeunes par le sport, a annoncé, samedi à Casablanca, le lancement de nouveaux programmes innovants à fort impact social pour la saison 2020-2021.
Il s'agit de "Ecole de la 2ème chance orientée métiers du sport", "Yd-Maj for Equal Play" et "Morocco Preschool Olympics" qui s'ajouteront aux différents programmes lancés par Tibu Maroc depuis sa création et viendront élargir son champ d'intervention, ainsi que l'impact auprès des populations cibles, a fait savoir Mohamed Amine Zariat, Ashoka Fellow et Président Fondateur de TIBU Maroc lors d'une conférence de presse sur le lancement de la saison 2020-2021.
Le programme "Ecole de la 2ème chance orientée métiers du sport" sera lancé dans une établissement public situé au centre-ville de la métropole (ancienne médina), qui a été mis à la disposition de Tibu Maroc par l'Académie Régionale de l'Education et de la Formation (AREF) de Casablanca-Settat.
Cette initiative constitue une réelle opportunité pour faire de cette école une fabrique sportive innovante ancrée dans le contexte socio-économique du Maroc, estima l'organisation.
Ce projet multidimensionnel abritera plus de 5 programmes à fort impact social conçus et développés spécialement pour les populations vulnérables. Il fait du sport un catalyseur et créateur de valeurs de cohésion sociale et d'indépendance économique pour les jeunes en situation de NEET (ni étudiant, ni employé, ni stagiaire), les femmes et les jeunes en situation de Handicap.
Concernant "Yd-Maj for Equal Play", il favorise l'inclusion sociale des jeunes en situation de Handicap par le sport. Ce projet vise à soutenir ces jeunes que ce soit au niveau physique mais aussi psychique et les prépare à l'insertion socio-professionnelle, car les discriminations que subissent les enfants et les jeunes en situation de handicap les met dans une situation d'isolement et de dépendance complète aux membres de leur familles et plus particulièrement leurs mamans.
Le programme Yd-Maj veut rompre l'isolement de ces jeunes en promouvant une éducation inclusive et en changeant la perception sur le handicap.
Quant au programme "Morocco Preschool Olympics", il est inspiré des Jeux Olympiques et s'adresse à toutes les parties prenantes de l'école préscolaire (enfants, instituteurs, familles et membres de l'école préscolaire). Ce programme, qui véhicule les valeurs du sport, de la paix, de l'amitié, du respect et de l'excellence, inspire et encourage l'école préscolaire à inscrire l'activité physique adaptée d'une manière régulière au niveau de son curricula.
"Forte de son engagement auprès des jeunes, filles, femmes et jeunes en situation de Handicap et jeunes en situation de NEET, notre organisation fait de l'innovation sociale par le sport son outil incontournable pour développer des solutions et contribuer dans la réalisation des 17 Objectifs de développement durable (ODD)", a souligné M. Zariat.
"Face à la crise sanitaire que connaît le monde entier, nous croyons fortement dans la force du sport qui fait appel aux valeurs de coopération, de solidarité et d'engagement auprès des populations les plus fragiles", a-t-il poursuivi.
En tant que principale organisation dans l'éducation et l'insertion des jeunes par le sport au Maroc avec une large couverture nationale dans plus de 14 villes et 8 régions du Royaume, et en phase avec son ambition de devenir la locomotive du sport pour le développement en Afrique à l'horizon 2030, Tibu Maroc considère les ODD comme une opportunité de positionner le sport comme un outil puissant pour concevoir des solutions innovantes face à la complexité des défis du 21ème siècle.
La vision de cette organisation sera déclinée en reposant sur ses deux axes stratégiques à savoir, "Be active" (l'impulsion du capital humain à travers le sport) qui a pour objectif de développer les compétences motrices, cognitives et socio-affectives des enfants et des jeunes âgés entre 4 et 18 ans à travers des programmes et structures d'éducation et d'empowerment via le sport.
Le second axe est "Work First" (l'inclusion socioéconomique des jeunes par le sport) qui vise à accompagner les jeunes âgés entre 18 et 35 ans à une véritable insertion professionnelle dans les industries sportives grâce à une formation qui répond au véritable besoin du marché de l'emploi.
L'ensemble des programmes mis en place par Tibu Maroc ont pour but de favoriser l'insertion sociale et professionnelle des jeunes. En proposant un accompagnement pédagogique et personnalisé des jeunes, aux côtés de leurs familles et des acteurs de proximité, cette organisation œuvre à la transformation des écoles et des quartiers, et contribue à lutter contre les inégalités de destin et à rétablir l'égalité́ des chances, notamment vis-à-vis de l'accès à la pratique d'une activité physique régulière, l'emploi et la formation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.