Nasser Bourita : La résolution 2548 du Conseil de Sécurité vient conforter la démarche du Maroc    Covid-19 / Maroc: Les nouveaux cas de contamination (par régions)    Attentat : un prêtre blessé à Lyon    Un prêtre grièvement blessé par balle à Lyon, l'auteur en fuite    Le Maroc est devenu un partenaire "indispensable" pour le Rwanda    La 8è édition du Tour international des motos de la Marche Verte aura lieu du 3 au 8 novembre    Décès de Sean Connery à l'âge de 90 ans    Mobilisation de l'épargne: Voici ce que proposent les sociétés de Bourse    Ilham Kadri : cette franco-marocaine qui fait partie des femmes les plus puissantes du monde    Béni Mellal-Khénifra : Première zone logistique pour le renforcement de l'attractivité économique de la région    Justice : 52 établissements pénitentiaires dotés d'un réseau internet à haut débit    Tourisme : Essaouira accueille un premier groupe de touristes en provenance de Belgique    L'industrie parapharmaceutique : un nouveau filon de la politique marocaine d'import-substitution    Etude marocaine : La détection des anticorps dans les échantillons de sérum est plus importante que celle de l'ARN viral    Macron – Al Jazeera : une campagne de communication dans les médias arabes pour apaiser la tension ?    Le premier interprète de James Bond, Sean Connery, est décédé    Média algérien : Abdelmadjid Tebboune souffrirait de sérieux problèmes cérébraux    PLF2021: Budgets sectoriels, démarrage de la valse des ministères    Grippe saisonnière: Vaccin, vers un remake de la « piraterie » dans les aéroports?    Rabat: la police tire sur un individu qui semait la panique    Fitch ratings. El Othmani prend pour (son Investment) grade    Taxe de solidarité. Elle est où la justice sociale?    Résidents étrangers au Maroc : Des titres de séjour de nouvelle génération    La DGSN lance une nouvelle génération des titres de séjour des étrangers résidant au Maroc    Coronavirus : nouvelles mesures restrictives à Al Hoceima    Sahara marocain : La France appelle à ne pas entraver le trafic commercial et civil à Guerguerat    Attentat de Nice: une deuxième personne placée en garde à vue    Sahara marocain : Les Américains reconfirment leur appui à l'initiative marocaine d'autonomie    Etude. Ces signes astrologiques les plus intelligents    Impôt sur les sociétés : une chute de 27,76% des recettes en 2021    Sahara marocain : Le Conseil de sécurité renouvelle pour une année le mandat de la MINURSO    Coronavirus : Cristiano Ronaldo est négatif    Fonds Central d'Intervention pour les Urgences Humanitaires : Le Maroc, membre du Groupe consultatif    Le Maroc signe deux accords de coopération avec le Rwanda    Vidéo : Profil de l'auteur tunisien de l'attentat de Nice (vidéo)    Turquie : la nostalgie du Califat    Raja-Zamalek : la date des demi-finales a été fixée    Coronavirus : Ahmad Ahmad testé positif (CAF)    Le Qatar va sanctionner l'auteur des frottis forcés à l'aéroport de Doha    La 17ème édition du festival des Andalousies Atlantiques d'Essaouira sera virtuelle    Safae et Hanae répondent à la femme prétendant être leur vraie mère (VIDEO)    Nizar Baraka présente ses condoléances à la famille de Mohamed Melihi    Mohamed Melehi est décédé mercredi : Un pionnier de l'art contemporain emporté par la Covid-19    Covid-19: Confinement général en France (VIDEO)    Ligue des champions : Le Real échappe au pire    Hamza Sahli, un marathonien ambitieux pour graver son succès aux JO deTokyo    S.M le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection à la tête de la CAVB    Paris: l'artiste-peintre marocain Mohamed Melehi succombe au covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une étape importante qui transforme une impasse de plusieurs années en un véritable élan
Publié dans Albayane le 30 - 09 - 2020

Les résultats du dialogue inter-libyen tenu récemment à Bouznika, au Maroc, représentent une étape importante qui transforme une impasse de plusieurs années en un véritable élan, a indiqué le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, M. Nasser Bourita.
«La grande avancée des pourparlers de Bouznika a été la volonté et l'engagement des Libyens de s'asseoir ensemble et de discuter des moyens de sortir de l'impasse politique actuelle», a dit M. Bourita dans une interview publiée mercredi par l'Institut des études sécuritaires (ISS), basé dans la capitale sud-africaine Pretoria.
«Une réalisation supplémentaire a été le format de ces pourparlers, car ils étaient appropriés et dirigés par les Libyens», a ajouté le ministre, notant que les discussions se sont déroulées entre des représentants d'institutions dont la légitimité découle de l'Accord de Skhirat de 2015, qui reste un cadre libyen valide que les représentants du pays peuvent mettre à jour, adapter et modifier.
À l'issue des pourparlers de Bouznika, les deux délégations du Haut Conseil d'Etat libyen et du Parlement de Tobrouk, sont parvenues, pour la première fois, à un accord global sur les critères et les mécanismes transparents et objectifs pour occuper les postes régaliens, s'est-il félicité.
En outre, a poursuivi M. Bourita, les délégations libyennes ont convenu de poursuivre ce dialogue et de reprendre les réunions afin d'achever les mesures nécessaires qui garantissent l'application et l'activation de cet accord, signalant qu'«une piste politique est bel et bien ouverte, favorisant, espérons-le, une solution politique globale au conflit libyen».
«Le Maroc s'est toujours tenu et restera aux côtés du peuple libyen pour l'aider à retrouver sa stabilité, son progrès et son bien-être», a assuré le ministre.
Cependant, a-t-il noté, «il s'agit d'un processus libyen-libyen» et «le Maroc n'a présenté aucune proposition ni même une recommandation, autre que d'encourager les frères libyens à s'asseoir, à parler et à se focaliser sur la solution et non sur le processus».
«La position de principe de Sa Majesté le Roi Mohammed VI est que la solution ne peut exister que si elle est libyenne, politique et inclusive. Et surtout, elle ne devrait et ne pourrait pas être militaire», a souligné M. Bourita.
Il a insisté, à cet effet, que l'impasse peut être dépassée «si les ingérences extérieures dans la crise libyenne cessent immédiatement, notamment le flux d'armes qui alimente le conflit, compromettant la sécurité de toute la région sahélo-maghrébine».
«Le conflit libyen n'est pas seulement une tragédie pour la Libye et le Maghreb, c'est aussi un non-sens stratégique et une situation sans issue pour tout le monde sur le long terme», a déploré le ministre, notant qu'«il est grand temps de faire preuve de sagesse».
«L'accord de Skhirat et les résultats des pourparlers de Bouznika ont montré, sans aucun doute, que les Libyens peuvent surmonter leurs différends quand on leur permet de résoudre leurs problèmes par eux-mêmes, sans ingérence», a soutenu M. Bourita.
Il a rappelé, également, que le Maroc a pleinement confiance dans les Libyens et «appuie fermement ce sur quoi ils s'accordent pour parvenir à une solution politique durable et pacifique à la crise».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.