Covid-19 au Maroc : 153 nouvelles infections et aucun décès ce samedi    Compteur Coronavirus : les nouveaux cas continuent leur augmentation, 153 contaminations en 24h    Amélioration de l'école publique : le ministère de l'Education lance un formulaire pour recueillir les avis des citoyens    Le Maroc récolte les fruits d'une riche expérience institutionnelle des Rois de la Dynastie Alaouite    RDC : au moins 1.284 cas suspects de variole du singe signalés depuis le début de l'année    La guerre en Ukraine sur fond de crise énergétique internationale, par Yassine Gamal    Températures prévues pour le dimanche 22 mai 2022    Tempête en Allemagne: un mort et près de 60 blessés    Yasmina Sbihi : «Les figures féminines de la sainteté sont des modèles de leadership» [Interview]    Les supporters de l'OCK interdits de déplacement à Casablanca    Bourse de Casablanca : Une nouvelle semaine dans le rouge    Guerre en Ukraine : Joe Biden valide l'envoi de 40 milliards de dollars d'aide à Kiev    Boxe: Khadija El Mardi sacrée à Istanbul vice-championne du monde des poids lourds    Variole du singe : pas de raisons de s'inquiéter selon Tayeb Hamdi    Nostalgie : Hassan Sefrioui, un grand dirigeant sportif de Tanger    LaLiga : Dénouement dans les courses à l'Europe et au maintien    Photos. Le Maroc et la France unis dans un exercice militaire aérien    Le Directeur Général de l'ONEE explore de nouvelles possibilités de financement avec la Suisse    L'Ambassade du Maroc au Sénégal réfute les allégations de l'ambassadeur palestinien à Dakar    Melilla a enregistré une secousse de magnitude 4    INTELAKA : 44 695 crédits accordés depuis le début du programme    Voici la date de l'Aid Al Adha 2022 au Maroc    Première édition de "Safi Investor Day" : la cité portuaire en émergence    Région de Casablanca: les prix des légumes ce samedi    Quand Rico Verhoeven danse sur du Chaâbi (VIDEO)    SM le Roi félicite le club de la renaissance sportive de Berkane suite à sa consécration à la coupe de la CAF-2022    Bono vainqueur du trophé Zamora    Le DG de l'ADM Anouar Benazzouz prend la présidence de la fédération routière internationale    France : grève au Quai d'Orsay le 2 juin contre les réformes qui décapitent le corps diplomatique    Nabila Mounib peut désormais accéder au parlement    ONU : engagement renouvelé aux objectifs du Pacte de Marrakech sur les migrations    Casablanca. Interdite d'accès en classe à cause d'une jupe: du nouveau dans l'affaire    Région de Khémisset: trois enfants meurent noyés    Maroc-Espagne: Plus de 2 600 véhicules ont déjà franchi les frontières    Dérives verbales de l'ambassadeur palestinien à Dakar : Hassan Naciri remet les pendules à l'heure    Etude : Vivre à proximité d'un feu de forêt augmente les risques de cancer    PSG où Real Madrid ? Mbappé se prononcera ce week-end    France : voici les 27 ministres du nouveau gouvernement Macron    Justice : réactivation de l'accord de jumelage maroco-belge    Le Maroc fait don d'un laboratoire de langues à l'Académie diplomatique en Mauritanie    Le Maroc appuie l'élargissement de la Convention contre la torture    Voici la météo pour ce samedi 10 mai 2022    Paris : Spectacle solidaire de D'jal le 29 mai au profit de l'association keepSmiling    Décès de l'acteur égyptien Samir Sabry à l'âge de 85 ans    L'icône de Jil Jilala, Hajja Sakina Safadi, n'est plus    Gnaoua Festival Tour dévoile sa programmation    Madrid : Présentation du 26e Festival de Fès des musiques sacrées du monde    Le projet de loi n° 66.19 sur le droit d'auteur adopté à la Chambre des conseillers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le rôle "stratégique" du Maroc dans le dialogue inter-libyen salué à travers le monde
Publié dans Barlamane le 12 - 09 - 2020

Le rôle stratégique et constructif que le Maroc joue dans la facilitation du dialogue inter-libyen en vue de résoudre la crise dans ce pays maghrébin continue d'être salué et mis en avant dans les principales capitales à travers le monde.
Gouvernements, organisations internationales et groupements régionaux ont été unanimes à louer les efforts diplomatiques sages du Royaume, qui est parvenu, sereinement et impartialement, à créer une nouvelle dynamique sur l'échiquier politique libyen et à briser le statut quo qui régnait jusque-là.
A New York, l'organisation des Nations-Unies s'est félicitée vendredi de la tenue, cette semaine à Bouznika, du dialogue libyen entre les délégations du Parlement de Tobrouk et du Haut Conseil d'État de ce pays maghrébin, tout en prenant note du communiqué final conjoint ayant sanctionné ces pourparlers.
"Nous nous félicitons de chaque initiative et effort politique inclusif pour soutenir un règlement pacifique de la crise en Libye. Cela inclut les efforts récents du Royaume du Maroc", a déclaré Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général de l'ONU, en réaction aux rencontres de Bouznika visant à maintenir le cessez-le-feu et ouvrir des négociations pour mettre fin aux conflits entre les protagonistes libyens.
Au lendemain du lancement de ce dialogue, l'ONU avait déjà salué le "rôle constructif" du Maroc qui a contribué depuis le début de la crise libyenne aux efforts visant à parvenir à une résolution pacifique du conflit en Libye, affirmant que "l'accord politique libyen signé en 2015 à Skhirat témoigne de l'engagement résolu du Maroc à trouver une solution à la crise libyenne aux côtés des Nations-Unies".
De son côté, le parlement arabe, basé au Caire, a salué vendredi les résultats du dialogue à Bouznika, exprimant dans un communiqué son "souhait que ces résultats puissent donner un nouvel élan au processus de règlement politique de la crise en Libye".
Ainsi, l'institution arabe a hautement salué les "efforts louables du Maroc qui a abrité le dialogue inter-libyen et qui est prêt à abriter les prochains rounds de ce dialogue en réunissant les conditions nécessaires à un dénouement global en Libye, seule issue pour sortir ce pays de la crise actuelle".
Toujours dans le monde arabe, le Koweït a salué les résultats positifs et constructifs du dialogue inter-libyen tenu à Bouznika et qui a débouché sur des ententes pour parvenir à une feuille de route en vue d'un règlement des différends libyens.
Une source responsable au ministère des affaires étrangères, citée par l'agence de presse koweïtienne KUNA, a mis en évidence les efforts du Maroc pour l'accueil de ce dialogue et l'apport du Royaume à sa réussite, soulignant la nécessité pour l'ensemble des parties libyennes de se conformer aux engagements pris dans l'objectif d'un règlement politique global à même de préserver la sécurité et l'intégrité de la Libye.
L'esprit de soulagement a été également palpable dans un communiqué du Secrétariat exécutif de la Communauté des États Sahélo-Sahariens (CEN-SAD), qui s'est réjoui vendredi de l'issue heureuse des pourparlers inter-libyens.
"Le Secrétariat exécutif de la CEN-SAD prend note et se réjouit de l'issue heureuse des pourparlers inter-libyens, comme reflétée à travers le communiqué signé le jeudi 10 septembre 2020 par les parties libyennes", a souligné un communiqué de la CEN-SAD, qui salue l'ouverture d'esprit, le sens du patriotisme dont ont fait montre les parties et les exhorte à poursuivre le travail avec les mêmes dispositions pour la restauration de la concorde nationale, de la sécurité et de la paix en vue d'élections libres et inclusives.
Par ailleurs, l'organisation africaine a exprimé sa plus haute appréciation à Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour Son engagement constant, Ses impulsions diplomatiques et Ses efforts multiformes en vue de réconcilier les parties libyennes à travers le dialogue, rendant également hommage à la diplomatie marocaine pour ses contributions notables dans la promotion de la paix et de la sécurité dans l'espace sahélo-saharien.
Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a exprimé, lors d'un entretien téléphonique avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, M. Nasser Bourita, sa considération pour les efforts déployés par le Maroc dans le dossier libyen.
Ces efforts inlassables ont été également salués par le Royaume de Bahreïn, qui a souligné le rôle marocain stratégique dans la relance du dialogue politique entre les parties en conflit dans ce pays ainsi que le soutien à son peuple frère pour surmonter cette crise.
Le ministère bahreïni des Affaires étrangères a appelé, à cette occasion, toutes les parties à s'engager à activer cet accord et à parvenir à un règlement politique global qui garantisse l'unité et l'intégrité des territoires libyens et réponde aux aspirations du peuple libyen à la sécurité, à la paix et à la stabilité.
Non loin du Bahreïn, le porte-parole du ministère jordanien des affaires étrangères, l'ambassadeur Daif Allah Al-Fayez a, lui aussi, loué les efforts du Maroc, réaffirmant le soutien de la Jordanie à tous les efforts et initiatives visant à trouver une solution à la crise libyenne à travers les négociations politiques, ce qui est de nature à garantir l'intégrité de la Libye, sa stabilité et sa souveraineté, empêcher les ingérences étrangères et préserver les intérêts et aspirations du peuple libyen.
A Tripoli, l'ambassade des États-Unis en Libye s'est félicitée vendredi des progrès réalisés jusqu'à présent lors des séances du dialogue libyen qui ont eu lieu à Bouznika.
Dans un communiqué, l'ambassade américaine "félicite les participants aux pourparlers de Bouznika sur les progrès réalisés jusqu'à présent dans leurs discussions et sur les perspectives de tenir une réunion de suivi au Maroc ce mois-ci".
Les pourparlers de Bouznika ont également été largement commentés par différents médias des quatre coins du monde, avec un accent particulier mis sur les efforts diplomatiques du Maroc, son succès à créer une nouvelle dynamique politique et les espoirs que ce dialogue au Maroc nourrit désormais chez les Libyens sur la voie de la résolution des différends politiques dans ce pays arabe.
Dans un communiqué conjoint, les deux parties ont également convenu de poursuivre ce dialogue et de reprendre ces réunions durant la dernière semaine de ce mois afin d'achever les mesures nécessaires qui garantissent l'application et l'activation de cet accord.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.