Selon « Enjeux stratégiques », la communauté mondiale condamne fermement l'enrôlement d'enfants soldats par le polisario    Témara : Coup d'envoi d'un projet sur le renforcement des capacités des femmes    CAN. Lions de l'Atlas: Bounou de retour, Fajr et Hakimi toujours absents    Coronavirus/Maroc : 88 nouveaux cas admis en REA en 24H    Le Maroc réitère sa solidarité totale avec les Emirats Arabes Unis suite à l'attaque des Houthis contre Abou Dhabi    Climat : Des jeunes leaders marocains à l'honneur dans le cadre d'une campagne lancée par l'ONU    Mali: Un militaire français tué dans une attaque contre un camp de l'opération Barkhane à Gao    Essaouira : Le programme complémentaire de réhabilitation de Mogador, objet d'une visite ministérielle    Crise ukrainienne : Evacuation des familles du personnel de l'ambassade US en Ukraine    Images animées : Après 35 ans de gloire, le GIF est ringardisé    Italie: Berlusconi renonce à briguer la présidence    Alger au fond de l'isolement!    Cameroun: Au moins 16 morts dans un incendie "accidentel" dans une discothèque de Yaoundé    La femme marocaine traditionnelle à l'honneur    Omicron : Voici la partie du corps où le variant frappe en premier    Le Maroc, premier pays de destination de l'émigration française en Afrique    Eliminatoires Mondial Costa Rica : Les sélections féminines marocaine et sénégalaise font match nul    Club des Avocats au Maroc : Plainte déposée contre Hafid Derradji    Tayeb Hamdi : Le sous variant BA.2 d'Omicron nécessite plus de vigilance que d'inquiétude    Covid: Record quotidien d'infections en Russie pour le troisième jour consécutif    Le lac Aguelmam Azegza près de Khénifra accueille la 5e édition du «Ice Swim in Morocco»    Invité d'Info Soir, Rachid Benzine dit tout sur son nouveau livre « Voyage au bout de l'enfance » (Vidéo)    Températures prévues pour le lundi 24 janvier 2022    Casablanca : Le centre de santé Oum Keltoum-Al Walaa inauguré    Remontada spectaculaire des Rojiblancos face à Valence    BAM: Les indicateurs hebdomadaires en 5 points clés    Halilhodžić : le match contre la RD Congo, ce sera du 50-50    CAN 2021 : 12 cas positifs au Covid-19 dans la sélection des Comores    Covid-19: Pékin dépiste un quartier entier, à deux semaines des JO-2022    Covid-19: le sous variant BA.2 nécessite plus de vigilance que d'inquiétude (expert)    Togo. La charte des partis politiques change    Sahara marocain: le SG de l'ONU réaffirme la centralité du processus politique onusien    Magazine : Saïd Afifi, âme de déconstruction massive    L'Humeur : Quand échoppe trouve carouble à son battant    Open d'Australie: Nadal trop fort pour Mannarino (VIDEO)    Novak Djokovic veut jouer l'Open d'Australie en 2023    Les Etats arabes du Golfe cherchent à « restaurer la confiance » avec le Liban m    Une ONG américaine dénonce l'utilisation des enfants-soldats dans les camps de Tindouf    Législatives à Chypre-Nord sur fond de crise économique    Manger ou se chauffer ? Le choix cornélien de Britanniques face à l'envolée des prix    Maroc/Météo : temps assez froid et faibles pluies par endroits ce dimanche 23 janvier    Aéroport de Zagora : hausse de 180% du trafic passagers en 2021    La ville de Casablanca s'associe à la campagne "Informer les femmes, transformer les vies"    Sahara. Guterres: « Il est dans l'intérêt de tous de résoudre une fois pour toutes ce différend »    Le bureau du Cercle d'Amitié Maroc-Israël reçu par la présidente de la commune de Casablanca    L'humoriste Hamza Filali a célébré son mariage (VIDÉO)    The Voice : Le rappeur maroco-néerlandais Ali B accusé d'agressions sexuelles    Brésil: les défilés du carnaval de Rio de Janeiro reportés en avril pour cause de pandémie (officiel)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Ecrits marxistes sur le Maroc (1860-1925)» de Abdallah Saaf
Publié dans Albayane le 18 - 10 - 2020

Edité chez la Croisée des Chemins, «Ecrits marxistes sur le Maroc (1860-1925)» est l'intitulé du nouvel ouvrage du professeur de science politique à l'Université́ Mohamed V, directeur du Centre des Etudes et Recherches en Sciences Sociales et directeur de la revue marocaine des sciences sociales Abhath, Abdallah Saaf. Ce livre de 168 pages interroge la pensée de la gauche et sa projection sur notre pays.
Selon un communiqué de la maison d'édition, les textes de Marx et d'Engels, de Rosa Luxembourg et de la Troisième Internationale rassemblés dans le présent recueil recèlent un intérêt historique certain. Il s'agit de pages, puisées dans le récit national, rapportées à travers des regards autres que ceux émanant de documents et d'archives nationaux, mais aussi de représentations relativement expressives des écrits marxistes à propos des univers extra-européens, ajoute la meme source. Ces textes présentent aussi un intérêt en ce qu'ils informent sur les perceptions, de la gauche occidentale, projetées sur le Maroc de longue date.L'ouvrage reprend ces écrits des fondateurs du marxisme et de leurs successeurs, les situe, les contextualise, les explicite et les interroge.
«Ce n'est guère aisé de rechercher parmi les quatre cent quatre-vingt-sept articles de Marx et d'Engels, les études et polémiques de Rosa Luxemburg, les textes de la IIIe Internationale, ce qui concernait Maroc, de les présenter, de les restituer à leur époque. Il revient à A. Saaf d'avoir su montrer que si certains de ces textes «sont loin de représenter les moments forts de l'analyse marxiste du colonialisme» (p. 30), ils révèlent combien «les fondateurs du marxisme et leurs héritiers furent autant des hommes de leur temps que les porteurs d'un discours universel nouveau» (p. 31)», écrit Pierre Salama, professeur agrégé Paris-XIII et directeur du GREITD, dans la préface du livre.
Les textes d'Engels et de Marx, ajoute Pierre Salama, apparaissent comme limités (la capacité de l'Espagne à mener une guerre, ses capacités faibles à coloniser relativement à celles de la France et de l'Angleterre), n'étudient pas la formation sociale marocaine, son évolution avec la pénétration des rapports marchands, ne dégagent pas de prise de position principale sur les méfaits de la colonisation vue davantage sous l'angle de sa mission civilisatrice.
Pour autant, il s'agit de textes importants, non seulement parce qu'ils reflètent a contrario la façon dont pouvait être évaluée l'Espagne face à la France et à l'Angleterre, mais aussi parce que, malgré tout, apparaissent des signes de sympathie pour ces guerriers «guérilleros» dirait-on aujourd'hui) qui pratiquent la guerre de harcèlement, et surtout, comme le souligne A. Saaf, parce qu'il s'agit d'un moment capital dans l'histoire du Maroc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.