La DGSN innove : Le parc automobile renouvelé    Hommage à Hassan II : Un Royaume solide en héritage    Lotfi Bouchaara sur BBC : "le Maroc est disposé à négocier avec des parties et non pas avec un fantôme"    Vers le lancement de l'Observatoire national de la criminalité    Engrais : OCP réagit à la décision du Département américain de Commerce    Plus que l'avidité du profit, le scandale du non-respect de la loi    Volvo Cars Maroc dévoile ses offres    Diplomatie d'entreprise ou comment tirer son épingle du jeu    Bus à Casablanca : Les personnes en situation de handicap protestent    Toni Pérez, nouveau directeur général de Glovo Maroc    Le silence de la haine ou la solution finale pour les Palestiniens    Haut Karabakh: Paris réclame un «droit de regard»    Le monde du Rugby en deuil après le décès de Christophe Dominici    Lewandowski, Mané ou encore Mbappé en lice pour le prix    Vaccination anti-Covid : les détails du plan logistique mis en place pour assurer l'opération    Epidémie : Y a-t-il vraiment une décrue du Covid ?    Vaccin anti Covid-19 : nous sommes prêts !    Université Moulay Ismail : l'offre de formation renforcée    Les beaux-arts et la nourriture de l'esprit    Edition digitale réussie : 15.000 e-spectateurs pour Visa for Music    Nouvelle publication chez Orion éditions : Linda Chiouar s'immerge dans l'univers des anxiolytiques    Fidadoc 2020 : Une édition digitale du 14 au 19 décembre 2020    Les Ateliers de l'Atlas 2020 dévoilent les projets retenus    Espagne. Chef Moha roi des tapas    Equipe nationale : Le Maroc participera à la Coupe Arabe de la FIFA (Qatar 2021)    Du 25 au 27 novembre au Complexe Mohammed VI de football: La FRMF et la LNFP organisent un séminaire médical sous le thème : "La cheville du footballeur"    Ziyate toujours démissionnaire : L'Assemblée Générale élective déplacée au 10 décembre    FLDF : Les violences faites aux femmes exposent !    Ligue des champions: les 4 clubs déjà en huitièmes    Edito : Plus qu'un fonds...    Inclusion financière au Maroc : Pour combler les écarts, un "véritable" choc s'impose    L'ONU salue la poursuite du dialogue inter-libyen au Maroc    Haïti va ouvrir un Consulat Général à Dakhla    Nasser Bourita : « La réunion consultative de la Chambre des représentants libyenne traduit la ferme volonté du Maroc de résoudre la crise libyenne »    Le roi Mohammed VI a adressé un message au président mauritanien    [Vidéo] C.I.N. comme garantie : ce que dit la loi [MFM Radio]    L'hommage au Roi unificateur    Fuyant la guerre, des Ethiopiens accueillis dans des maisons soudanaises    Présidence de la CAF: L'intérim d'Omari prolongé    Le "butin " qui trahit l'expédition du Polisario à El Guerguarat    Météo: au Maroc, pluie et rafales de vent dans ces villes à partir de mercredi    Le Maroc, le «partenaire le plus stable de l'Espagne dans toute la Méditerranée»    La loi pour l'exclusion de Huawei des futurs réseaux 5G présentée au parlement    Conseil de gouvernement: ce qui est prévu jeudi à Rabat    Vaccination au Maroc: Ait Taleb donne (presque) tous les détails    Les hommes d'Ammouta disposent facilement du MCO    Pourquoi les cas de covid-19 ont baissé au Maroc, selon un expert    USA: Trump prêt à céder le pouvoir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"La lecture, acte de résistance": «Un élan de solidarité citoyenne pour sauver le livre»
Publié dans Albayane le 20 - 10 - 2020

Entretien avec Abdelkader Retnani, président de l'UPEM
Propos recueillis par Mohamed Nait Youssef
L'Union professionnelle des éditeurs du Maroc (UPEM) s'apprête à lancer le 6 novembre prochain une opération nationale baptisée « La lecture, acte de résistance » afin de promouvoir la lecture et de donner plus de visibilité au livre et aux écrivains. Cet événement qui s'étalera sur 45 jours dans les 12 régions regroupera 17 éditeurs et une trentaine de librairies. Pour l'éditeur et président de l'UPEM, Abdelkader Retnani, cette initiative qui se poursuivra jusqu'au 20 décembre 2020, vient commémorer le 45ème anniversaire de la Marche Verte.
Al Bayane : "La lecture, acte de résistance", pourquoi d'abord cette initiative ? Et quels sont ses objectifs?
Abdelkader Retnani : D'abord, Il y a la pandémie. Il y a aussi 70% de baisse du chiffre d'affaires dans le domaine du livre. En effet, de nombreux libraires, éditeurs ont été impactés par le Coronavirus.
Les gens ne rentrent plus dans les librairies parce qu'elles étaient fermées pendant quatre ou cinq mois. Face à cette réalité, il fallait trouver une sorte de ‘'choc psychologique'' afin de faire comprendre à l'ensemble des citoyens que la lecture est indispensable.
Ainsi, cela fait 45 ans que nous résistons à des voisins hostiles à notre territorialité, et nous avons tenu le coup. Donc, il n'y a pas de raison que nous dans les domaines du livre et de la culture, nous ne lançons pas cette opération liée à la marche verte pour monter la symbolique des marocains.
Par ailleurs, cet événement s'étalera sur 45 jours dans les 12 régions. Pour ce faire, nous avons une trentaine de librairies partenaires ainsi que 17 éditeurs. Lors de cette manifestation, nous présenterons toute la production de 2020. Certes, la production est faible par rapport à l'année dernière, mais nous sommes solidaires. Je pense que cette opération d'envergure aura des fruits bénéfiques sur le livre et les écrivains parce qu'on a aussi le soutien du ministère de la Culture et celui de plusieurs associations et d'éditeurs des autres pays étrangers.
Comme vous le savez l'épidémie de la Covid-19 a mis à genoux toute la chaîne du secteur du livre. Y aura-t-il un plan de relance pour booster ce secteur dans les prochains mois?
En fait, on a donné tous les éléments sur le secteur du livre au Ministère de tutelle. Nous avons tenus des réunions avec ses responsables afin de trouver des solutions pour redynamiser toute l'industrie du livre. Certes, acheter des livres est une bonne initiative, mais on doit également réfléchir sur comment s'en sortir. En outre, je souhaite que chaque région achète des livres dans les librairies pour qu'il y ait une solidarité nationale dans tous les échelons de la société marocaine.
Nous essayerons de montrer pendant les 45 jours, de présenter un livre afin de renforcer le lien avec la lecture et promouvoir cet élan de solidarité citoyenne pour sauver le livre.
Puisqu'il n'y aura peut-être pas de rentrée littéraire, pensez-vous à la remplacer cette année par cet événement livresque pour célébrer le livre et la lecture?
Je ne veux pas l'appeler ‘'rentrée littéraire'' parce qu'on envisage l'organiser au mois de février. C'est pour cette raison que cette opération est baptisée "La lecture, acte de résistance". Comme vous le savez, pour les mesures sanitaires prises, on ne peut pas organiser une rentrée dans les règles de l'art avec des présentations, conférences...
Certe cet événement est une opération nationale qui s'étalera sur l'ensemble du territoire national. Qu'en est-il de votre stratégie de sensibilisation afin de mobiliser tous les acteurs concernés?
Pour ce qui est de la logistique, c'est Sochepress qui a eu la gentillesse d'en prendre en charge. Nous nous allons envoyer toute notre production aux quatre coins du pays et le distributeur suivra cette opération importante qui est, autrement dit, un acte de solidarité et un acte citoyen.
***
L'initiative «La lecture, acte de résistance» regroupe plusieurs acteurs de la chaîne du livre, des éditeurs aux lecteurs, en passant par les auteurs et les libraires, maillons incontournables. Leur objectif est le même: promouvoir la lecture auprès du plus grand nombre de Marocaines et de Marocains, dans toutes les régions du pays, et les intégrer, dans un mouvement solidaire et fraternel, dans notre lutte pour sauver le livre. Plusieurs maisons d'édition marocaines prendront part à cette manifestation dont Afrique Orient, Bouregreg, Centre culturel arabe, Centre culturel du livre, Editions Afaq, Nouiga Editions , Malika Editions, Marsam Editions , La Croisée des Chemins, Le Fennec, Onze, Sarrazines, Sirocco, Somagram, Slaiki Frères, Virgule Editions, Yanbow Al Kitab.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.