Abdelaziz Bouteflika enfin convoqué par la justice    Un collectif dénonce l'intensification de la répression par "un régime algérien dans l'impasse"    OCI : Les attaques israéliennes contre les Palestiniens aggravent les risques d'instabilité dans la région    Le Groupe arabe à l'ONU loue le rôle du Comité Al Qods    L'avenir du Real Madrid    Indépendance de la justice marocaine : La lettre virulente de Tamek au professeur J. Waterbury    Participation du Maroc à la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'EDD    Londres se défend d'avoir tardé à agir face au variant indien    Jack Lang: Puisse l'exemple Royal entraîner d'autres pays à faire preuve de vraie solidarité    Barça : Xavi pour remplacer Ronald Koeman ?    Mohamed Salah Tamek dénonce l'ingérence de John Waterbury dans des affaires portées devant la justice marocaine    Irlande du Nord : Edwin Poots à la tête du Parti Démocratique Unioniste    Hausse de l'IPC dans les principales villes de la région    Détails de la transformation de FinanceCom en O Capital Group    Le HUSA victorieux, la RSB en chute libre    L'Atlético se rapproche du sacre, le Real garde l'espoir    Le Raja arrache le nul face à Orlando Pirates    Des cérémonies célébrant un évènement majeur    Les souks hebdomadaires en milieu rural ont besoin d'être développés    Abdellatif Hammouchi inaugure le club équestre de la Sûreté Nationale à Kénitra    Jacek Oalczak nommé PDG    Une occasion de se remémorer leurs sacrifices et leur dévouement pour la défense de la sécurité du pays et des citoyens    Le café des Oudayas fait peau neuve !    La culture hispanique vue par la bande dessinée et de l'illustration    L'Art moderne & Contemporain marocain à Paris    Abdellatif Hammouchi inaugure de nouvelles infrastructures sécuritaires    Evolution du coronavirus au Maroc : 79 nouveaux cas, 515.023 au total, lundi 17 mai 2021 à 16 heures    Décès de l'acteur marocain Hammadi Ammor, 90 ans : Un immense artiste s'en va    Assurances: les primes émises en hausse de 3,3% à fin mars (ACAPS)    Célébration du 200ème anniversaire de la Légation américaine de Tanger    Aide humanitaire aux Palestiniens: Le Maroc fidèle à ses engagements    La loi N°56.20 offrira un nouveau cadre juridique à la création de musées, avec un label officiel (FNM)    Visas Schengen: les conditions imposées par l'Espagne    Evénements de Cheikh Jarrah: Le silence complice de la communauté internationale    Abdelfattah El Belamachi: "Le Maroc donne à l'Espagne, à l'Allemagne et à l'UE plus qu'il n'en reçoit"    ONMT : 3 partenariats conclus à Dubaï    RAM: Abdelhamid Addou élu au Conseil des Gouverneurs de l'IATA    Coronavirus : Sanofi lancera fin mai la production de son vaccin    65ème anniversaire de la DGSN : Fière chandelle aux agents de la Sûreté nationale dans ce contexte de la Covid    Zidane, entraineur du Real de Madrid, en colère : « Je ne dirai jamais cela à mes joueurs ! »    Abdou Diop: « Le marché de l'audit évolue pour répondre aux besoins et attentes des clients »    Echange de données bancaires : La loi bloquée au Parlement ?    Un Technopark à Fès pour consolider l'attractivité économique de la région    Défaite de Chelsea en finale de la FA Cup : Pour Tuchel, Ziyech responsable !    Fin du rêve européen pour Selim Amallah et Mehdi Carcela    Gaza: au moins 42 Palestiniens tués dans les raids israéliens, plus lourd bilan quotidien depuis lundi (ministère)    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Walid Halimi rend hommage au célèbre Tony Allen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





FC Barcelone: Bartomeu démissionne!
Publié dans Albayane le 28 - 10 - 2020

Josep Maria Bartomeu a finalement démissionné: le président du FC Barcelone, en conflit avec la star Lionel Messi et visé par une motion de censure, a quitté mardi son poste cinq mois avant les prochaines élections, abandonnant un Barça en pleine crise sportive et budgétaire.
C'est l'épilogue de longs mois de violentes secousses, dans une ambiance de fin de règne: trois jours après le clasico de Liga perdu 3-1 face au Real Madrid samedi dans un Camp Nou vide, Bartomeu a cédé à la pression et fini par présenter sa démission… alors qu'il avait déclaré lundi ne pas avoir « de raisons de démissionner ».
Pourtant, cela a fini par arriver, mettant un terme à six années de présidence pour cet ancien bras droit du président Sandro Rosell (2010-2014), qui avait succédé au pied levé à son ancien mentor visé par la justice espagnole.
« J'apparais aujourd'hui pour vous communiquer ma démission et celle du reste du comité de direction. C'est une décision réfléchie, sereine, conjointe et approuvée par tous mes collaborateurs », a déclaré Bartomeu en conférence de presse.
Après des jours d'incertitude, sur fond de désaccords sur la date et les modalités d'organisation du vote portant sur la motion de censure endossée par des milliers de « socios » (supporters-actionnaires), Bartomeu et son comité de direction ont décidé de présenter leur démission. Une commission de gestion transitoire, aux pouvoirs limités, devra désormais gérer l'organisation des nouvelles élections sous trois mois à partir de sa création.
Bartomeu met ainsi fin à une situation délétère qui dure depuis janvier 2020, avec la défaite en demi-finale de Supercoupe d'Espagne puis le limogeage dans la foulée de l'entraîneur Ernesto Valverde, qui ont amorcé la lente chute de l'illustre FC Barcelone.
En février déjà, l'image de Bartomeu a été grandement écornée: le président dément alors être à l'origine d'une campagne de calomnies visant des figures du club sur les réseaux sociaux et dont le but aurait été d'améliorer son image. La radio Cadena Ser démontre pourtant que le Barça a versé un million d'euros en six factures distinctes à l'entreprise I3 Ventures pour manipuler l'opinion publique sur les réseaux sociaux.
Les « socios » sont scandalisés. En avril, six membres du conseil d'administration démissionnent, sur fond de désaccords sur le mode de gestion de Bartomeu. Et la pandémie de nouveau coronavirus n'interrompt pas la crise de l'institution Barça.
Dans un club déjà endetté (200 M d'EUR de dette nette depuis 2019), la crise sanitaire a débouché sur de nouvelles pertes estimées à 200 M d'EUR. Le Barça se sépare pendant l'été de quelques gros salaires du vestiaire: Arthur, Ivan Rakitic, Arturo Vidal, Luis Suarez… Et le club demande des efforts salariaux au reste de l'effectif.
Mais le coup décisif viendra en août: Bartomeu se retrouve terriblement affaibli après une première moitié d'année 2020 catastrophique puis une déroute historique 8-2 face au Bayern Munich en quart de finale de Ligue des champions à Lisbonne.
Quelques jours plus tard, coup de tonnerre: Messi, emblématique capitaine et légende du Camp Nou, annonce au club qu'il souhaite partir.
Bartomeu refuse et l'oblige à rester selon les termes de son contrat, jusqu'à l'été 2021, en posant un ultimatum à l'Argentin: si Messi dit publiquement que son problème est Bartomeu, alors il démissionnera.
Messi ne l'avouera jamais publiquement, et se ravisera. Mais l'opinion publique se range derrière « La Pulga », qui critique ses dirigeants dans une interview retentissante: « Il n'y a pas de projet, rien. Ils ne font que jongler et boucher des trous au fur et à mesure que les choses arrivent. »
Bartomeu, réélu à la surprise générale avec 54% des voix en juillet 2015 dans la foulée d'un somptueux triplé Liga-Coupe-Ligue des champions, n'ira donc pas au bout de son mandat marqué par de nombreux trophées (4 Ligas, 4 Coupes du Roi…) mais autant de scandales, comme par exemple les enquêtes judiciaires sur les conditions du transfert de Neymar.
Ce chef d'entreprise de 57 ans, père de deux enfants, est parti sur un ultime coup d'éclat: après avoir annoncé sa démission, il a révélé que le comité de direction avait accepté que le géant catalan participe à une future Superligue européenne.
Ce projet, serpent de mer du football européen, est censé favoriser les clubs les plus puissants et riches du continent et entrera, s'il voit vraiment le jour, en compétition avec les épreuves chapeautées par l'UEFA, dont la Ligue des champions.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.