Un gouvernement tripartite et une opposition hétéroclite?    Omar Moro à la tête du conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima    Nabila Rmili élue maire de Casablanca, le PJD out !    L'USFP veut participer à la formation du prochain gouvernement    Session extraordinaire du conseil national du PJD : intenable discours victimaire    Le Maroc reçoit des drones réservés à la lutte contre les flux migratoires et contre le trafic de drogue    Edito : Digital décisif    Comment le digital a transformé la campagne électorale    Idriss Bensmail quitte la BMCI    Rencontres Digitales : PortNet organise un évènement le 29 Septembre    Le gouvernement Ethiopien et l'OCP scellent un accord pour l'implémentation d'un projet d'engrais à dire DAWA    Solutions de paiement innovantes : CIH Bank et Mastercard s'allient    Résultats semestriels : Wafa Assurance confirme la solidité de ses fondamentaux    Promotion immobilière : Une nouvelle demande en maisons individuelles    Bilan de l'AIEA sous la présidence du Maroc : plusieurs résolutions approuvées    Eau et électricité : 3 mois aux distributeurs pour se conformer    Volcan en éruption aux Canaries : évacuation massive de la population locale    Deux militaires tués dans une collision de deux hélicoptères à l'est de la Libye    Russie : au moins huit morts après une fusillade dans une université    L'Australie «n'a pas à prouver» son attachement à la France, selon le vice-premier ministre du pays    Secousse tellurique de 3,9 degrés au large de la province de Driouch    Situation politique en Guinée : Le CNRD dit niet à la CEDEAO    Botola: le Wydad bat le RCOZ (VIDEO)    Le calvaire du Onze national à Conakry    La situation épidémiologique au Maroc s'est améliorée, selon un expert    Classement Times Higher Education 2022: Les universités marocaines se distinguent    ONDA : Plus de 372.000 passagers internationaux entre le 15 juin et le 31 août à l' aéroport Tanger Ibn Battouta    Un virus avec qui il faut vivre    Afrique du Sud : une importante quantité d'héroïne pure saisie à Durban    Le Maroc reçoit 115 mille doses du vaccin « Astrazeneca »    Accusés de corruption et d'extorsion : Deux policiers épinglés à Kénitra    Tanger Med : Saisie de sommes importantes en dirhams et en devises    Immersion dans l'univers onirique lumineux de Mounia Amor à Casablanca    Soutien à la création artistique : L'IF lance la 2ème édition de l'appel à projets    Essaouira, symbole du renouveau politique !    VTT: le "Titan Desert MTB Marathon", du 10 au 15 octobre au Maroc    Rico refuse d'affronter Badr Hari « s'il continue de perdre ses matchs »    La sélection marocaine sacrée avec 5 médailles dont 3 en or    Le Maroc réitère son engagement inébranlable en faveur de la paix régionale    Le Maroc se qualifie pour les huitièmes de finale    L'AS FAR et les Buffles FC se neutralisent    Festival de Fès de la culture soufie. Une 14ème édition à la fois en présentiel et en digital    L'IMA et la FNM renforcent leur partenariat par une nouvelle convention    Dionysos contre le Crucifié    Le porte drapeau du Hip Hop psychédélique Marocain    Décès de Bouteflika : SM le Roi Mohammed VI fait part de ses condoléances et de sa compassion    Hallyday, le blues d'une âme rock au Maroc    Coupe du monde de futsal: le Maroc qualifié pour les huitièmes de finale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Enjeux du foot marocain en 2021
Publié dans Albayane le 04 - 01 - 2021

Une page est tournée, une autre s'est ouverte pour le football national appelé à tirer les leçons qui s'imposent de l'année écoulée. Corriger les erreurs en passant l'éponge sur les choses négatives et apprécier les choses positives en lorgnant claires sur les perspectives d'avenir constituent les bases solides pour tracer le chemin vers lendemains meilleurs.
En effet, le football national qui a raté pas mal d'opportunités, a tourné la page de l'année 2020 en se contentant de 2 acquis réalisés à l'échelon continental. Le plus récent reste au niveau des compétitions interclubs avec le sacre en Coupe de la CAF réalisé par la Renaissance Berkane qui a sauvé l'honneur avec ce titre remporté pour la première fois de son histoire. L'autre sacre au niveau des nations est à mettre à l'actif de l'équipe nationale qui a remporté le championnat d'Afrique de futsal à Laâyoune, en février dernier, en écrasant l'Egypte en finale sur le score sans appel de (5-0), conservant ainsi son titre remporté, 4 ans après son premier sacre en Afrique du Sud, au détriment de la même équipe des Pharaons (3-2).
Ce sont là les titres continentaux remportés en 2020 par le Maroc qui pouvait pourtant faire mieux sans le revers de l'autre sélection des moins de 23 ans éliminée en CAN de la catégorie et des JO de Tokyo.
Au niveau des clubs, le Raja et le Wydad Casablanca ont vu également leur parcours stoppé au Cap du dernier carré de la Ligue des champions face à leurs homologues égyptiens du Zamalek et d'Al Ahly qui allait remporter le sacre final.
Dans l'ensemble, le football marocain a soufflé le chaud et le froid lors de l'année écoulée marquée par d'autres performances dont la qualification de pas moins de 3 sélections nationales en compétitions continentales. Les Lions de l'Atlas sont presque qualifiés pour la CAN 2021 en réalisant 3 victoires et 1 nul en 4 matches de la phase éliminatoire. Nos Lions occupent la 1e place de leur groupe avec 10 points devant la Mauritanie 5 pts, le Burundi 4 pts et la Centrafrique 3 pts. C'est donc une bonne chose pour nos Lions et leur coach, Vahid Halilhodizic, qui sont également appelés à réussir, cette année, l'autre enjeu d'aller au Mondial 2022 au Qatar.
La seconde sélection composée des Botolistes continue son chemin pour défendre son titre au championnat d'Afrique des joueurs locaux (CHAN 2020 décalé en 2021).
La 3e sélection n'est autre que celle des Lionceaux de l'Atlas qui ont retrouvé la CAN 2021 (U20 ans), après une absence de 15 ans.
L'enjeu est donc de taille en cette année qui promet beaucoup pour nos trois sélections. Les lionceaux en CAN (U20) prévue en Mauritanie du 14 février au 4 mars prochains où beaucoup de travail attend encore le staff technique du jeune coach, Zakaria Abboub, pour bâtir une équipe ultra compétitive vers un avenir meilleur. Car les jeunes footballeurs de cette équipe qui ont aujourd'hui moins de 20 ans, auront bientôt l'âge olympique et seront ainsi appelés à aller de l'avant vers les prochaines échéances dont notamment les JO de 2024 en France avant le Mondial 2026 en Amérique.
L'autre sélection des joueurs locaux est appelée à confirmer son statut de leader en Afrique à l'occasion du CHAN décalé en 2021 au Cameroun entre le 16 janvier et 7 février. Au 1er tour, nos Botolistes commenceront par affronter le Togo (18 janvier), le Rwanda (22) et l'Ouganda (26 du même mois).
Vainqueurs du récent CHAN en 2018 sous la houlette du coach national, Jamal Sellami, nos Botolistes vont ainsi défendre leur titre en compagnie de l'autre sélectionneur Houssine Ammouta, qui s'appuiera sur une ossature assez proche de l'ancienne formation ayant survolé à Casablanca avec notamment les trois buteurs de la finale contre le Nigeria (4-0), Zakaria Hadraf auteur d'un doublé, Walid El Karti et Ayoub El Kaabi, le goléador qui avait terminé la compétition avec un record de 9 réalisations. Ces 3 buteurs qui évoluent toujours dans la Botola seront épaulés par une formation dont la majorité est composée des joueurs de la RS Berkane vainqueur de la récente coupe de la CAF.
Reste ainsi nos footballeurs en salle qui vont mettre en jeu leur second titre continental à l'échelon mondial. Car après sa première participation au Mondial de Colombie en 2016, le Maroc représentera l'Afrique pour la seconde fois, en compagnie de l'Egypte et l'Angola à ce rendez-vous planétaire de futsal décalé en 2021 (12 septembre – 3 octobre) en Lituanie.
Pour nos clubs, l'enjeu est également de taille afin d'enrichir leurs palmarès par d'autres titres africains. A commencer par l'équipe de Berkane qui cherchera une autre performance en disputant prochainement la super-coupe d'Afrique contre Al Ahly du Caire.
En attendant, la RSB est entrain de défendre, cette année, son titre en Coupe de la CAF en compagnie du TAS, le club casablancais de la Division 2 qui joue la compétition africaine pour la 1e fois de son histoire et qui a déjà réussi de très bonnes performance en étant favori pour aller au 3e tour à une étape de la phase de poules. Ce qui serait une première historique pour le club Tihadi cher au grand quartier de Hay Mohammadi.
En Ligue des Champions, le Wydad et le Raja Casablanca sont appelés faire mieux que la saison écoulée, du moins pour atteindre la phase de poules et continuer leur chemin, droit au but.
Le Raja a un autre enjeu, celui de la Coupe arabe avec l'objectif de se qualifier en finale prévue sur le sol marocain à Rabat. Pour ce, les Verts qui joueront prochainement la demi-finale «retour» chez eux contre Al Ismaily le 11 janvier courant, sont condamnés à surmonter la petite défaite (1-0) du match «aller» en Egypte.
Voilà en somme les enjeux à réussir pour le football national à l'échelon international, en 2021 qui est toujours exceptionnelle. Car l'année a commencé comme elle avait pris fin, sans public et sous les menaces de la pandémie qui est toujours parmi nous.
Espérons que les choses soient bonnes pour nos clubs ainsi que pour nos Lions dans leurs différentes catégories...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.