Elections : La Chambre des représentants approuve à l'unanimité un projet de loi    Avec plus de 3,5 millions personnes vaccinées, la pandémie est sous contrôle    L'accord agricole entre le Maroc et l'UE résiste aux menées séparatistes    Hausse de 95,5% des exportations marocaines vers le Brésil en janvier    La Chambre des représentants approuve le projet de loi organique relative à la nomination aux postes supérieurs    Une banque sur tous les fronts    Marché des voitures neuves au Maroc : des ventes qui progressent de 6,23%    Université Euromed de Fès-OFPPT : signature d'une convention-cadre de partenariat    La Bourse de Casablanca clôture en hausse    Le double jeu de l'Allemagne contre les intérêts stratégiques du royaume    Hirak : à la recherche d'une maturité    Assurances : le géant allemand Allianz accusé de bafouer le droit international    Arabie Saoudite: des civils blessés par un projectile houthi à Jazan    Baie de Cocody : les ouvrages maritimes achevés    L'Opinion : La goutte qui fait déborder le vase    Bilan bi-mensuel: la situation est en « constante amélioration » (Meziane Bellefquih)    L'art pour tous !    Le Maroc invité d'honneur de la 7e édition de l'Africa Agri Forum    Chelsea: Ziyech sera-t-il titulaire contre Liverpool ?    CAN U17 / Arbitrage : Quatre arbitres marocains, deux femmes et deux hommes    Elections 2021: la participation électorale cheval de bataille pour les partis    Algérie: Affrontements entre la police et des manifestants    Covid-19: «Les vaccins seuls ne protégerons pas»    L'Iran accusé d'avoir attaqué un navire israélien en mer d'Oman    Jack Lang s'exprime sur l'enseignement de l'arabe en France (Entretien)    Les Morisques et la langue aljamia    « Booker » 2021 : Youssef Fadel et Abdelmajid Sebbata sur la longue liste    Sofia Alaoui : symbole d'une irrésistible ascension du cinéma marocain    Tamallalt : Un aide-chauffeur d'autocar détourne une voyageuse mineure et la viole    Berrechid : Arrestation du meurtrier d'une collégienne de 14 ans    Villareal ne lâche pas Amine Harit    Master 1000 de Miami: Roger Federer déclare forfait    Le groupe Somagec jette l'éponge pour le téléphérique de Tanger    Ennahda, ou la tentation anti-marocaine    Salah, Mané, Ziyech et Hakimi stars des réseaux sociaux    La star Youssef Chaabane s'en va    Hatim Ammor offre sa notoriété à Oppo    Relations franco-algériennes : Tebboune accuse de puissants lobbys de perturber les relations entre les deux pays    Région de Casablanca: 270 MDH pour améliorer les infrastructures    Visa For Music 2021 : L'appel à candidatures est lancé !    El Kelâa des Sraghna : la foudre fait deux morts et six blessés    Intempéries à Tétouan : la ville sous l'eau [Vidéo]    La France et l'Allemagne peinent à écouler leurs vaccins AstraZeneca    Le CDH interpellé sur les violations des droits de l'Homme à Tindouf    Elections : ça chauffe au parlement    Edito : Régions centralisées    Demi-finale de la CAN U20 / Tunisie-Ouganda (1-4) : Les Tunisiens n'étaient pas si forts que ça !    Demi-finale de la CAN U20 / Ghana-Gambie (1-0) : Un autre regret pour nos Juniors !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ben Abdelkader pose les conditions de modernisation du système judiciaire
Publié dans Albayane le 19 - 01 - 2021

Le ministre de la Justice, Mohamed Ben Abdelkader, a affirmé, lundi à Casablanca, que la modernisation du système judiciaire national reste tributaire de la mobilisation efficiente de ressources humaines qualifiées et de l'utilisation accrue des nouvelles technologies.
« Il serait vain de parler d'efficacité judiciaire et de modernisation de tout le système si on ne dispose pas d'une administration s'appuyant sur des ressources humaines efficaces et les nouvelles technologies, de manière à optimiser les règles de bonne gouvernance dans ce domaine », a expliqué le ministre au cours d'un débat sur « la gouvernance de l'administration judiciaire », organisé par l'Institut supérieur des sciences politiques, juridiques et sociales (ISPJS) de l'Université Mundiapolis.
Le développement des missions de l'administration judiciaire ne peut se faire sans en garantir la transparence et l'efficience, mettre en œuvre les mécanismes de responsabilisation, répondre aux attentes des justiciables et les placer au cœur des préoccupations de cette institution, a-t-il ajouté.
Le ministre a relevé que l'administration judiciaire doit rompre avec « la culture dominante » car les tribunaux, en tant qu'espace pour exercer le pouvoir judiciaire et rendre des jugements, sont aussi des établissements publics au service, outre les justiciables, des usagers demandeurs de prestations administratives.
Les tribunaux « devront connaître une transformation qualitative à l'avenir » notamment en ce qui est de la modernisation, de la numérisation et de l'amélioration des prestations, le but étant d'assurer une bonne gouvernance à l'instar des autres services publics.
Evoquant la situation actuelle en matière de gestion des affaires judiciaires, M. Ben Abdelkader a rappelé l'existence de références juridiques et d'institutions dont la mission est d'assurer et de veiller à l'indépendance de la Justice, citant à titre d'exemple le Conseil supérieur de l'autorité judiciaire.
Le ministre a fait remarquer, à ce propos, que ledit Conseil veille à la mise en œuvre des garanties accordées aux juges et à la gestion de leur statut professionnel, conformément aux principes d'égalité des chances, de mérite, de transparence, d'impartialité et de compétence.
Lors de cette rencontre, plusieurs questions ont été examinées et portent, entre autres, sur la nature du Code pénal attendu, les moyens de rapprocher les tribunaux des citoyens, le rôle de la médiation et de l'arbitrage, la promotion des ressources humaines, le renforcement des compétences et l'impact de l'épidémie du nouveau coronavirus sur l'accélération de l'adoption des procès à distance, qui reste un acquis à préserver et à optimiser à l'avenir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.