Maroc. Radisson Hotel Group ouvre quatre nouvelles plateformes hôtelières    Monétique: le CMI affiche des chiffres records pour le mois de juillet    Liban : l'UE est prête à imposer des sanctions pour peser sur la formation d'un gouvernement    En Algérie, deux superstructures sécuritaires à couteaux tirés pour s'emparer des leviers du régime    JO 2020. Les Marocains El Guesse et Oussama qualifiés pour les demi-finales du 800 m    JO-2020: Le programme du dimanche 1er août    Covid-19. Les vaccins, une voie à la fois sûre et fiable vers l'immunité    GB: les femmes enceintes fortement encouragées à se faire vacciner, face au variant Delta    Hausse de 4,1% du crédit bancaire en juin (BAM)    Levée des subventions sur le gaz butane, le sucre et la farine: ce qu'il en est vraiment    Conjoncture économique: les prévisions du HCP pour 2021 et 2022    Le Maroc s'inscrit, conformément à ses priorités, dans une perspective diplomatique multilatérale (ambassadeur)    Causalités foireuses et jugement médiatique orienté    Etats-Unis : les déclarations d'impôts de Trump doivent être transmises au Congrès    Libye : de retour, le fils de Kadhafi songe à se présenter à la présidentielle    Elections : L'Istiqlal déterminé à renforcer la position des Chambres de Commerce, d'Industrie et des Services    Le Président du Parlement arabe salue les réalisations accomplies par le Maroc sous le leadership du Roi Mohammed VI    Finale de la Coupe du Trône de basketball (2020-2021) : Le FUS Rabat remporte le titre face au Kawkab Marrakech    Au sujet des paris sportifs... L'ITIA et la FRMT suspendent à vie Mohamed Hirs et 35 000 $ d'amende !    Fête du trône : les vœux de Justin Trudeau    En Algérie, le scandale de faux comptes de désinformation liés au régime    Al Haouz: Fermeture d'un établissement hôtelier pour violation des mesures sanitaires    Covid-19. Le ministère de la Santé lance un appel à éviter les centres de vaccination à grande affluence    Covid-19 : Les objectifs de vaccination sont loin d'être atteints (OMS)    Maroc/Météo:Temps chaud, ce samedi 31 juillet    Pays-Bas : découverte d'un grand laboratoire de drogues de synthèse    Covid-19 au Maroc. Port du masque: les autorités serrent la vis    CEA-ONU : Les Initiatives Royales pour la promotion de la condition de la femme, saluées par Vera Songwe    La sélection nationale de Breakdance se prépare à Ifrane au Championnat du monde    Tunisie : le président Kaïs Saïed confie le portefeuille de l'intérieur à Ridha Gharsallaoui    Le président russe félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône    BCP : Un Produit net bancaire de 10,2 milliards DH à fin juin    ONCF. De bonnes performances et une nouvelle feuille de route à l'horizon    JO 2020. Les Marocains El Bakkali et Tindouft qualifiés pour la finale du 3 000 m steeple    Banques participatives/ BAM : les dépôts à vue collectés grimpent de 49% en 2020    Tunisie : L'hôpital de campagne marocain à Manouba opérationnel    Marocanité du Sahara : Une reconnaissance américaine historique    Slalom Kayak aux J.O de Tokyo : Le Marocain Mathis Saoudi perd en demi-finale    Basket-ball : La finale féminine de la Coupe du Trône reportée à cause de la Covid-19    "Allayla Sahratena": Une soirée spéciale fête du Trône, samedi à 21h45    Yassine Saibi, la musique dans la peau    Pegasus, médiatus, propagus    "Réduction des risques... le Manifeste" : un ouvrage qui décortique les urgences du monde en temps de pandémie    Lever de rideau sur le 22è Festival international de luth    Art contemporain : La Fondation nationale des musées met en avant la jeune scène artistique    "Nektachfou Bladna"-Replay: Visiter le Maroc autrement avec les artistes    Fête du Trône : «Nehzzo lwan dyialna !», l'appel pour exprimer la fierté du pays    Maroc : découvertes de vestiges archéologiques majeurs à Casablanca    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Exaspération en Europe face aux retards de livraison des vaccins
Publié dans Albayane le 27 - 01 - 2021

Lançant leurs campagnes de vaccination en grande pompe et avec bon espoir d'en finir rapidement avec la pandémie de coronavirus, les Etats membres de l'Union européenne se retrouvent stoppés net dans leur élan par les retards de livraison des vaccins qui font monter l'inquiétude et l'exaspération dans le vieux continent.
Depuis quelques jours, les mauvaises nouvelles s'enchaînent pour les pays de l'UE qui, en raison des retards dans la fourniture des vaccins, voient leurs calendriers vaccinaux menacés tandis que les nouveaux variants du virus continuent de se propager laissant craindre une nouvelle vague épidémique encore plus virulente.
Après l'annonce par l'alliance germano-américaine BioNTech/Pfizer qu'elle n'allait pas être en mesure de fournir à temps les quantités hebdomadaires auxquelles elle s'était engagée, le retard de livraison prévu pour le vaccin d'AstraZeneca fait grincer des dents.
Ce vaccin dont l'approbation par l'Agence européenne des médicaments est attendue pour vendredi, fait face à une "baisse de rendement" sur un site de fabrication, affirme le laboratoire britanno-suédois pour justifier que les livraisons de son vaccin en Europe seraient moins importantes que prévu au premier trimestre 2021.
Toutefois, cet argument ne semble pas avoir convaincu la commissaire européenne à la Santé, Stella Kyriakides, qui a qualifié "d'inacceptable" l'intention d'AstraZeneca de livrer, dans les prochaines semaines, "nettement moins de doses du vaccin que ce qui avait été convenu et annoncé".
Soulignant que l'UE a préfinancé le développement et la production de ce vaccin, la commissaire européenne a insisté que l'Union "souhaite savoir avec précision quelles doses ont été produites jusqu'à présent par AstraZeneca et à quel endroit exactement".
Tout en exigeant que les doses commandées et préfinancées soient livrées le plus tôt possible, Mme Kyriakides a, par ailleurs, relevé que la Commission européenne a proposé la mise en place d'un mécanisme de transparence des exportations des vaccins.
Même si la Commission européenne a commandé 600 millions de doses du vaccin BioNTech/Pfizer et 400 millions de doses du vaccin d'AstraZeneca, la livraison au compte-goutte et qui plus est, avec du retard, risque de mettre à mal les calendriers de vaccination des Etats membres éprouvés par des restrictions sanitaires qui durent depuis plusieurs mois.
Inquiète de ces retards annoncés de façon inopinée, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a haussé le ton mardi face aux laboratoires pharmaceutiques, les appelant à tenir leurs promesses et à honorer leurs obligations.
Lors d'une intervention au Forum économique mondial de Davos, elle a rappelé que l'Europe a investi des milliards "pour aider à développer les premiers vaccins anti-Covid19 et créer un bien commun mondial". Même son de cloche pour le président du Conseil européen, Charles Michel, qui n'a pas fait dans la dentelle pour exprimer son mécontentement face à cette situation, affirmant que "tous les moyens juridiques seront utilisés" pour obtenir de la transparence des laboratoires pharmaceutiques.
"Nous entendons faire respecter les contrats signés par l'industrie pharmaceutique", a-t-il insisté sur l'antenne d'Europe 1.
L'incertitude autour des délais de livraison des vaccins a également provoqué l'ire des gouvernements des Etats membres qui soulignent l'impératif de clarifier la situation avec les entreprises pharmaceutiques.
Ainsi, le gouvernement allemand, tout en déplorant "une communication inattendue et de très court terme", a demandé à la Commission européenne, des garanties de clarté et de sécurité pour la suite du processus.
Pour leur part, les ministres de la santé du Danemark, d'Estonie, de Finlande, de Lituanie, de Lettonie et de Suède ont dénoncé dans une lettre commune une situation "inacceptable" portant préjudice à la "crédibilité du processus de vaccination".
Le gouvernement italien est allé encore plus loin en disant envisager des poursuites judiciaires contre Pfizer et AstraZeneca s'ils ne respectaient pas les délais et la quantité de doses de vaccin convenue.
En raison des retards de fourniture des vaccins annoncés, l'Italie ne devrait recevoir que 3,4 millions de doses au cours du premier trimestre au lieu de 8 millions.
Pour ce qui est de la Belgique, elle ne devrait recevoir que 650.000 doses du nouveau vaccin AstraZeneca au cours du premier trimestre de 2021, au lieu des 1,5 millions de doses prévues par le contrat. Les retards de livraison des vaccins ont bousculé le calendrier vaccinal du plat pays qui a dû reporter les vaccinations du personnel hospitalier.
S'agissant de la Lituanie, elle estime à 80% la réduction des doses de vaccins AstraZeneca qu'elle attendait pour le premier trimestre.
Alors que la pandémie ne connait toujours pas de répit en Europe, les Etats membres de l'UE se retrouvent face au défi des retards de livraison des vaccins et aux doutes grandissants quant à la faisabilité de l'objectif de vacciner 70% de la population adulte d'ici l'été.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.