A propos de sa demande de décharge de ses fonctions ministérielles : Ramid fait volte-face    La masse monétaire progresse de 9,2% en janvier    Nigeria : 42 personnes relâchées, dont 27 élèves, après un enlèvement dans un pensionnat    Algérie : le Hirak de retour pour dénoncer le pouvoir militaire et réclamer plus de démocratie    Covid-19 : plus de 3 400 000 personnes vaccinées    Allemagne : la commission vaccinale envisage de recommander le vaccin AstraZeneca pour les plus âgés    La HACA et la SNRT lancent à Dakhla des visites aux sites régionaux de production et de diffusion de radio et de télévision    Covid19 / Maroc : La situation épidémiologique au 27 février 2021 à 18H00    Talib viré du TAS    L'ONU annonce de nouveaux dispositifs d'identification pour lutter contre la pêche illégale    CAN U20 : Les tirs de la chance privent le Maroc de la demi-finale !    AS FAR-SCCM (1-1) : Les Militaires rejoints sur la ligne d'arrivée !    Des manifestations monstres contre les caciques : Les Algériens disent «degage» au régime    Luca Attanasio, ambassadeur italien, tué en RDC    Le secrétaire général du Polisario reçu par le président Algérien    Deuxième anniversaire du Hirak : retour sur les faits saillants qui ont marqué les manifestations du 22 février    Groupe Al Omrane: Mise en chantier en 2020 de 46 projets d'une consistance de près de 17.000 unités    Le Maroc, un modèle en matière de vaccination    Joaillerie : Hicham Lahlou lance sa collection « Magic Alice »    Marché de capitaux: 4,83 MMDH de levées en janvier 2022    Alerte – Veille – Relance post-covid19 – Investissements étrangers et compétition internationale – Ce que préparent les concurrents du Maroc    Les entrepreneurs marocains invités à investir au Burundi    Meurtre de Khashoggi: Washington accuse le prince saoudien...Ryad dénonce !    La Chambre des représentants libyenne tend à former un gouvernement provisoire restreint composé des compétences de toutes les régions du pays    Marrakech : 29 interpellations pour violation de l'état d'urgence sanitaire et aménagement d'une villa pour les jeux de hasard    ONCF: un chiffre d'affaires consolidé de 3,1 MMDH en 2020    Il y a 45 ans, le dernier soldat étranger quitta les provinces du Sud    Une nouvelle Ecole Américaine à Benguerir    Mustapha Ramid sera opéré ce samedi    Le dirham s'apprécie de 0,32% par rapport à l'euro    Gouvernement : Mustapha Ramid jette l'éponge    Les Golden Globes remettent leurs prix sans public ni tapis rouge    Le président de la FIFA exprime ses remerciements à S.M le Roi    Le Maroc adhère à l'Organisation islamique pour la sécurité alimentaire    Le personnel des FAR reçoit la 2è dose du vaccin anti-Covid-19    Percevoir le cannabis tout autrement    Le MAS présente son nouvel entraîneur, Miguel Angel Gamondi    Le WAC à Ouagadougou en quête d' une seconde victoire en Ligue des champions    Premier Colloque international de linguistique à Marrakech    "Biggie " , le géant éphémère du rap par ceux qui l' ont connu    Plus de 25.000 pièces archéologiques seront mises à la disposition des étudiants et du grand public    Administration pénitentiaire: Reprise exceptionnelle des visites familiales au profit des détenus du 1er mars au 12 avril    CAN U20 Mauritanie : Maroc-Tunisie pour une place en demi-finales    Réunion ce vendredi du Conseil de gouvernement    «Yawmiat Kaen Osabi», nouveau-né de Loubna El Manouzi chez «Mokarabat»    Rencontre autour d'une publication : «Pour une Maison de l'histoire du Maroc» dotée d'un savoir accessible à l'esprit de tous    Un immense tour d'une ville en pleine mutation : Dakhla change de visage    Gianni Infantino salue l'engagement du roi Mohammed VI en faveur du développement du football au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Derb jrane sous les décombres
Publié dans Albayane le 27 - 01 - 2021


Karim Ben Amar
Les pluies diluviennes survenues la deuxième semaine de janvier n'ont pas fini de jouer de mauvais tours aux couches sociales les plus défavorisées.Depuis les inondations qui ont fait de nombreux dégâts dans différentes régions du royaume, chaque jour réserve son lot de surprise.
Ce mercredi 27 janvier, c'est dans l'ancienne Médina de Casablanca, et plus précisément à «Derb Jrane» que le drame s'est produit. En début de matinée, pas moins de trois anciennes bâtisses se sont littéralement effondrées. Au moment où nous mettions cette édition sous presse, une personne est encore bloquée sous les décombres.
D'autres avec l'aide des autorités, en l'occurrence les services de police, les forces auxiliaires et sapeurs-pompiers, ont pu être extraits sains et saufs. Pour les habitants du quartier, il n'y a pas mille explications à cela : la surpopulation de ces vieilles bâtisses, le manque d'entretien, en plus de la météo peu clémente qui a sérieusement endommagé les maisons. D'après les riverains, tous ces éléments constituent un mélange explosif qui ont conduit à l'effondrement d'habitations. Tour d'horizon peu reluisant.
On a tendance à se plaindre de l'état de nos appartements ou maison en saison de pluies. Pour raisons de fuites ou autres, les pluies diluviennes mettent à la lumière du jour les défauts de construction, et cela même dans les quartiers «huppés» de la capitale économique du Royaume. Dans les quartiers populaires, ce n'est pas de fuite d'eau que l'on se plaint, mais plutôt d'effondrements et d'expulsions pour cause d'insalubrité. C'est ce qui pend au nez des habitants de l'ancienne Médina.
Très tôt dans la matinée du mercredi 27 janvier, trois maisons se sont effondrées à la suite des pluies torrentielles qui se sont abattues sur plusieurs régions du pays. Aux alentours de 7H du matin, à «Derb Jrane», dans la rue 21, le pire s'est produit. Les riverains rapportent qu'un bruit assourdissant a réveillé tout le quartier.
Certains ont cru à l'explosion d'une bonbonne de gaz, d'autre ont directement fait le lien avec les bâtisses qui se sont effondré à Derb Moulay Chérif dans le quartier de Hay Mohammadi.
Les habitants du quartier sont unanimes. La surpopulation en plus de la vétusté des vielles demeures constitue un mélange explosif, qui met en danger tous les habitants du quartier.
À cet effet, Mina, la soixantaine révolue affirme à l'équipe d'Al Bayane que «chaque maison en mauvais état met en danger toutes les bâtisses avoisinantes. Si elle tombe, elle entraine avec elle plusieurs autres maisons, c'est ce qu'il s'est passé aujourd'hui à Derb Jrane».
«En plus de ce stress permanent que nous vivons à chaque hiver, à chaque pluie, nous ne recevons aucune aide et les responsables ne nous proposent aucune solution. De ce fait, nous n'avons aucune alternative et donc pas où aller», déclare-t-elle le cœur serré.
Quant aux exigences, cette dame au même titre que d'autres habitants du quartier ont interpelé le ministère de l'Habitat en affirmant que le département ne fait rien pour les Marocains ayant des problèmes de logements. « Le b.a-ba de la dignité humaine est de se loger décemment, or l'une des plus grandes lacunes de notre pays et l'habitat insalubre», ajoute-elle, quelques instants avant de s'évanouir.
Les maisons à risque avec ordre de démolition représentent littéralement une bombe à retardement. Les riverains assurent vivre dans une peur perpétuelle. Redouane, un père de famille ne dépassant pas la cinquantaine atteste qu'aucun propriétaire (marchand de sommeil) n'acceptera de louer à une famille nombreuse en assurant qu'une chambre dans l'ancienne Médina se loue aux alentours de 1200Dhs.
«Ils préfèrent louer à plusieurs personnes ainsi, ils gagnent plus d'argent. Et d'ajouter «Ces propriétaires louent des chambres très insalubres (humidité... etc) en exigeant un contrat et une avance équivalent à deux mois de loyer, autrement dit ils réclament une fortune».
«Et dire que l'arrondissement de Sidi Belyout est l'une des plus riches du pays alors que ses administrés vivent dans la misère», a-t-il conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.