Covid-19 : Le Canada recevra 8 millions de vaccins Pfizer supplémentaires mais moins de Moderna    Déficit budgétaire de 6,7 MMDH à fin mars    Fès: des citoyens accomplissent les « tarawih » sur la voie publique (PHOTO)    Portrait de la semaine: Le Maestro Abdelmajid Dolmy, artiste du football marocain    Coupe du Roi: revivez le 31ème sacre du Barça (VIDEO)    Arrestation de cinq manifestants à Alger lors du 113e vendredi du Hirak    Tennis: Coupe Davis : Pleins feux sur Madrid, Turin et Innsbruck    La directrice du FMI a félicité le Maroc    Au menu du Conseil de gouvernement prévu mardi prochain    Coupe d'Angleterre: Ziyech envoie Chelsea en finale ! (VIDEO)    JO de Tokyo: tirage au sort des tournois de football le 21 avril (FIFA)    Bundesliga: Le Bayern bat Wolfsburg (3-2)    La famille royale britannique rend un ultime hommage au prince Philip, époux de la reine Elizabeth II    Regards vers le futur: L'institut CDG fait le bilan de 2020 (VIDEO)    Taounate: Trois morts suite à une agression perpétrée par un individu souffrant de troubles mentaux    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 17 avril 2021 à 16H00    Covid-19/FORPEL : Première réunion de la commission spéciale pour le recouvrement de la pandémie    Un énième préparatif pour le sommet Rabat-Madrid    Botola Pro : Le Raja et la RSB assurent l'essentiel    Marrakech: un frère et une sœur placés en garde à vue    AstraZeneca: 9 nouveaux cas de thromboses et 4 décès en France    Pêche: Un début d'année marqué par la hausse de la valeur des produits    MAT-RCA (2-3) : Les Rajaouis roulent au super, les Tétouanais à l'ordinaire !    Maroc: Secousse tellurique de 4,3 degrés dans la province de Driouch    Naufrage d'une embarcation de migrants subsahariens au large de la Tunisie : 41 morts, 3 secourus    Le nombre de nouveaux cas hebdomadaires dans le monde a doublé les deux derniers mois    Souad Jamaï "Le Serment du dernier messager" : Un conte du futur pour comprendre le présent    Culture : Lahcen Zinoun signe à Casablanca son autobiographie "Le rêve interdit"    L'ADII lance son plan stratégique 2020-2023    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    L'ONU appelle à accélérer l'investissement dans les infrastructures vertes dans les villes    Conso. Ramadan: Voilà à quoi il faut faire attention    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    Dar Bouazza : découvrez Vert Marine 3 (VIDEO)    Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires destinées aux forces armées et au peuple libanais    Maroc/Météo : Temps stable à passagèrement nuageux ce samedi 17 avril    Miloudi Moukharik: L'UMT va participer activement au chantier de la généralisation de la protection sociale (vidéo)    Affaire Omar Radi : les autorités marocaines déplorent que des ONG tentent d'influencer le cours de la justice    PDES, ONG Suisse : La généralisation de la protection sociale, une consécration de la dimension du développement humain    Indianapolis: l'auteur de la fusillade identifié    La résolution de la crise du barrage de la Renaissance permettra de renforcer l'intégration économique régionale    Qui est Frank Grillo, le nouveau monsieur muscles de Hollywood ?    Nucléaire : l'Iran a commencé à produire de l'uranium à 60 %    Ramadan 2021 : 2M s'accapare 45% de l'audience télévisuelle en prime time    Piratage : Londres "gravement préoccupé" par des "activités malveillantes" de la Russie    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    L'Académie du Royaume du Maroc publie « Tebraâ », un recueil qui célèbre la poésie féminine Hassanie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Elections 2021: la participation électorale cheval de bataille pour les partis
Publié dans Albayane le 02 - 03 - 2021

En pleine année électorale, le Maroc sera encore une fois au rendez-vous avec la consolidation des règles du jeu démocratique. Mais avant tout autre considération les formations politiques auront surtout à gagner le pari de la mobilisation des citoyens.
Un défi dont sont conscients les acteurs politiques, avec à leur tête l'exécutif qui plaide pour une plus grande adhésion des citoyens à l'opération électorale comme l'un des défis des élections à venir.
« Encourager une large adhésion des citoyens au processus électoral, tel est un objectif que nous nous fixons tous », a affirmé le ministre de l'Intérieur Abdelouafi Laftit au cours des débats de la Commission de l'Intérieur à la Chambre des représentants sur les projets de lois électorales.
Alors que la conjoncture de crise en lien avec la pandémie de Covid-19 pèse encore sur divers domaines, le ministère de l'Intérieur incite les partis à faire preuve de compromis et d'esprit de conciliation afin de parvenir à des projets de loi consensuels susceptibles de consacrer un climat d'entente au plus fort des préparatifs des prochaines élections.
Pour le chef du groupe du Parti de la justice et du développement, Mustapha Ibrahimi, une mobilisation nationale demeure importante pour réussir les différentes échéances électorales et renforcer la confiance des citoyens dans les institutions élues.
Abordant la question du rajeunissement de la scène politique, le député a regretté que la liste régionale prévue par le projet de loi 04.21 risque de limiter les chances des jeunes d'accéder à l'Hémicycle, une catégorie dont l'apport ne peut qu'être appréciable au sein notamment de la Chambre des représentants.
Tout en plaidant en faveur de mécanismes pour favoriser une plus grande représentation des jeunes au parlement, M. Ibrahimi a estimé dans le même contexte que les situations de cumul des mandats électifs devraient aussi concerner les présidents de Conseils préfectoraux et provinciaux et non seulement les collectivités de plus de 300.000 habitants.
Même son de cloche chez Abdellatif Ouahbi, secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), qui a appelé à l'extension de l'interdiction des cas de cumul des mandats électifs ainsi qu'à des mesures pour empêcher les parlementaires femmes candidates sur la liste nationale de se présenter à travers les listes régionales. Il s'agit à ses yeux d'ouvrir la voie au plus grand nombre de femmes et de jeunes de participer à l'opération politique, l'objectif étant d'entourer l'opération électorale des conditions optimales de crédibilité et d'y impliquer le plus grand nombre d'acteurs.
Les jeunes, a-t-il dit, doivent s'initier à l'action politique d'abord au sein des collectivités territoriales et des conseils provinciaux afin d'interagir avec les questions et les aspirations des citoyens, d'où l'idée d'annuler la liste des jeunes présentée par le PAM.
Amina Toubali, membre de la Coalition « Parité maintenant », soulève dans une déclaration à la MAP la problématique de l'égalité des genres comme étant une question de société qui nécessite des réformes juridiques, une action de sensibilisation et d'éducation à la culture de lutte contre les discriminations au sein de la famille et à l'école.
« Les partis politiques, un véritable miroir de la réalité sociale, doivent contribuer à cette fin. Ils disposent des outils nécessaires pour encourager la présence des femmes dans toutes les institutions et organes élus », a-t-elle soutenu.
Elle estime que le prétexte du manque de compétences des femmes est intenable à l'heure actuelle. « Les partis reçoivent des fonds publics pour former les citoyennes et les citoyens sur un pied d'égalité, et ce n'est pas dans leur intérêt d'admettre qu'ils n'attirent que des hommes qualifiés », a-t-elle conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.