AMIC : Les levées de fonds pourraient atteindre 2,9 MMDH en 2021    BAM: Le dirham quasi stable face à l'euro du 8 au 14 avril    Programmes d'appui social: le système de ciblage des bénéficiaires examiné au Conseil de gouvernement prochain    Acheminement des aides alimentaires : l'armée libanaise remercie SM le Roi    Ziyech prive Guardiola de son possible quadruplé !    OCS-RCOZ (2-1) : Les Messfiouis maîtres chez eux !    Botola Pro D1 « Inwi » (12è journée): Classement    Coupe d'Espagne : Le FC Barcelone remporte son 31e sacre après 2 ans sans titre    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Maroc: L'indice de production des industries manufacturières en baisse de 6,3% en 2020    La réforme du système national de santé abordée en en conseil de gouvernement    Maroc/Météo : Temps stable à passagèrement nuageux ce dimanche 18 avril    Covid-19 : Le Canada recevra 8 millions de vaccins Pfizer supplémentaires mais moins de Moderna    DHJ : Le comité directeur reste confiant et prône le maintien de la stabilité !    Tunisie : Durcissement des mesures sanitaires après la flambée des contaminations    Coupe du Roi: revivez le 31ème sacre du Barça (VIDEO)    Arrestation de cinq manifestants à Alger lors du 113e vendredi du Hirak    Au menu du Conseil de gouvernement prévu mardi prochain    La directrice du FMI a félicité le Maroc    Coupe d'Angleterre: Ziyech envoie Chelsea en finale ! (VIDEO)    Taounate: une femme âgée et deux enfants tués par un malade mental    Regards vers le futur: L'institut CDG fait le bilan de 2020 (VIDEO)    La famille royale britannique rend un ultime hommage au prince Philip, époux de la reine Elizabeth II    SCRT : hausse du déficit budgétaire à fin mars    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 17 avril 2021 à 16H00    Botola Pro : Le Raja et la RSB assurent l'essentiel    Marrakech: un frère et une sœur placés en garde à vue    Maroc: Secousse tellurique de 4,3 degrés dans la province de Driouch    Le nombre de nouveaux cas hebdomadaires dans le monde a doublé les deux derniers mois    Naufrage d'une embarcation de migrants subsahariens au large de la Tunisie : 41 morts, 3 secourus    Pêche: Un début d'année marqué par la hausse de la valeur des produits    Souad Jamaï "Le Serment du dernier messager" : Un conte du futur pour comprendre le présent    Culture : Lahcen Zinoun signe à Casablanca son autobiographie "Le rêve interdit"    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    Dar Bouazza : découvrez Vert Marine 3 (VIDEO)    Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires destinées aux forces armées et au peuple libanais    Maroc/Météo : Temps stable à passagèrement nuageux ce samedi 17 avril    Miloudi Moukharik: L'UMT va participer activement au chantier de la généralisation de la protection sociale (vidéo)    PDES, ONG Suisse : La généralisation de la protection sociale, une consécration de la dimension du développement humain    Affaire Omar Radi : les autorités marocaines déplorent que des ONG tentent d'influencer le cours de la justice    Indianapolis: l'auteur de la fusillade identifié    La résolution de la crise du barrage de la Renaissance permettra de renforcer l'intégration économique régionale    Qui est Frank Grillo, le nouveau monsieur muscles de Hollywood ?    Nucléaire : l'Iran a commencé à produire de l'uranium à 60 %    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.






Publié dans Albayane le 07 - 03 - 2021

8 mars: Ces femmes auteures et éditrices qui ont apporté leur pierre à l'édifice
Mohamed Nait Youssef
Incontestablement, les livres ont sauvé des vies, notamment de cette vacuité que traverse l'humanité en ces temps difficiles. En effet, la période de la pandémie n'a pas empêché les plumes de faire entendre leurs voix et de révéler les maux du monde.
Au Maroc, à l'instar des autres pays, les femmes ont apporté leur pierre à l'édifice de la littérature, de l'édition et de la culture. Ainsi, plusieurs publications partagées entre le roman, la poésie et le théâtre écrit par des auteurs, poétesses et écrivaines marocaines viennent d'enrichir la bibliothèque nationale. Ainsi, dans son troisième roman «Un jour la nuit» sorti en 2020, l'écrivaine et psychothérapeute Ghizlaine Chraibi présente au lecteur deux personnages un homme et une femme dans les différentes situations, le jour et la nuit, et qui essaient de donner un sens à leur vie, puis s'aimer.
Ce livre est un éclairage sur la vie d'un couple mais en braquant les lumières sur de tas de questions entre autres, l'Amour. Ghizlaine Chraibi qui s'est aventurée également dans le domaine de l'édition en lançant la maison d'édition Onze, a publié en 2020 son premier recueil de poésie intitulé « Que la foudre soit avec toi ! ». Dans la poésie comme la peinture, Ghizlaine a fait de la création non seulement son cheval de bataille pour confirmation de soi dans le monde mais et surtout un moyen pour résister et rendre hommage à la beauté, à l'humain.
Loubna Serraj, jeune écrivaine talentueuse, signe son premier roman «Pourvu qu'il soit de bonne humeur» paru chez «La croisée des chemins». Ce livre sorti d'abord au Maroc qui sera réédité par les éditions « Au diable vauvert » en France prolonge le lecteur dans l'univers de deux femmes, deux personnages Maya et Lilya. Maya, une femme rêveuse et malheureuse, a été victime de la violence, du mépris et de l'esprit rétrograde de toute une époque où la société tournait le dos à la femme. Un mariage arrangé et un homme qui lui a été imposé, ce personnage est pourtant la voix d'un bon nombre de femmes emprisonnées derrière les quatre murs en béton et les idées patriciales ancrées dans les mentalités des gens sous prétexte des rapports sociaux, des coutumes, de l'honneur...
En lisant entre les lignes, Loubna Serraj a mis les lumières à la fois sur ce corps souffrant, dépouillé et libre, indépendant, révolté contre toutes formes de soumission, d'exploitation, d'instrumentalisation. Au-delà de l'écriture romanesque, Loubna Serraj est aussi éditrice. Un métier dominé, au Maroc, par les hommes pendant plusieurs décennies.
Par contre, les écrivaines marocaines continuent de briller de mille feux dans les cieux de la création et de l'édition. Ainsi, l'auteure de « La révolte des rêves » et directrice des éditions Yomad Nadia Essalmi, a reçu dernièrement la distinction de Chevalier de l'ordre des arts et des lettres par la République française. Une distinction méritée pour la soldate du livre ayant milité pour le rayonnement de la littérature et des lettres marocaines à travers des événements tels que «Littératures itinérantes».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.