Discipline : Le cas de 4 magistrats traité par le Conseil supérieur    Environnement des affaires: Accélérer la cadence (CGEM)    Certification : Les abattoirs de Casablanca labellisés Halal    Cannabis légalisé: Un chantier à fort potentiel    Air France-KLM accuse une perte de 1,5 milliard d'euros au 1er trimestre    Espagne : Le tourisme enchaîne 13 mois de baisse    Elections locales au Royaume-Uni : ouverture des bureaux de vote    Botola Pro: les résultats et le classement de la 14ème journée    A l'occasion du mois de Ramadan : L'ambassade britannique au Maroc s'engage pour les bonnes causes    Covid: La France ouvre la vaccination aux mineurs de 16 et 17 ans atteints de certaines maladies graves    Le Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes dédié à la mémoire de feu Salaheddine Ghomari (Interview)    Sahara : l'initiative marocaine d'autonomie, une solution sérieuse et crédible, affirme la diplomatie serbe    Coupe du Trône : Les FAR éliminent le RAJA et rejoignent le carré final    Standard : Mehdi Carcela de retour cette semaine    Edito : Une expérience à capitaliser    Maroc/Banques : La position de change se contracte à 1,1 MMDH du 26 au 30 avril    Le Roi Mohammed VI adresse un message de condoléances à la famille de feu Béchir Ben Yahmed, fondateur de "Jeune Afrique"    Brahim Ghali ne doit pas échapper à la justice, pointe un député européen    Maroc/Météo: Temps nuageux ce jeudi 6 mai    Message de condoléances de SM le Roi à la famille de feu Béchir Ben Yahmed, fondateur de "Jeune Afrique"    Afrique du Sud : M. Youssef Amrani présente dans un panel la perspective marocaine d'une diplomatie post-covid    L'avenir de Mohamed Ihattaren, entre PSV et tanière des Lions ?    Classement mondial de la bonne gouvernance : Le Maroc 61e mondial et 4e en Afrique    Coupe du Trône: le Wydad bat le Chabab Mohammédia et file en finale (VIDEO)    Cette semaine en Liga...    Liberté sous caution pour Bouhlel et son acolyte ?    Chelsea-Real (2-0) : Les Blues se hissent vers Manchester City en finale de la LDC !    Cinéma/Maroc : Un réseau d'acteurs pour la promotion des droits de l'Homme voit le jour    La terre a tremblé dans la région de Ouarzazate    Concours «Street Art Casablanca»    Le plaidoyer du Maroc pour une OMC plus efficace    Le Djibouti réitère son attachement «résolu et constant» à l'intégrité territoriale du Maroc    Covid-19/Maroc : 5 décès et 371 nouvelles contaminations ces dernières 24 heures    Madrid: Manifestation massive devant l'Audience Nationale pour réclamer l'arrestation du dénommé Brahim Ghali    Ce qu'il faut retenir des études relatives au développement du cannabis    USA: Facebook maintient l'interdiction du compte de Donald Trump    Le 11ème Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes se déroulera du 25 au 28 mai    Quand la pandémie pérennise son lexique dans la langue française    Larbi Tourak expose ses œuvres à Fès    Nuits ramadanesques : Le groupe Tarwa N-Tiniri se produira le 6 mai    Coupe du Trône: voici le premier qualifié au dernier carré (VIDEO)    Covid-19: deux cas du variant indien détectés en Espagne    Le Premier secrétaire de l'USFP s'entretient avec l'ambassadeur du Pakistan au Maroc    Au Musée Reina Sofia à Madrid : «Trilogie marocaine : 1950-2020»    Covid-19 : Deux cas du variant indien détectés en Espagne    Santé : Des médecins cubains au Maroc ?    Ministère: Près de 4 millions d'Espagnols au chômage    Bill et Melinda Gates continueront à gérer ensemble leur fondation après leur divorce    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Street Art pour embellir la médina d'Oujda
Publié dans Albayane le 14 - 04 - 2021

Le Collectif Tzouri pour la culture et le développement mène, depuis quelques jours dans la médina d'Oujda, une initiative pour l'embellissement de certains espaces à travers le Street Art.
De grandes fresques ont ainsi été peintes sur les murs donnant sur une place de la rue Sidi Okba, au cœur de la vieille médina, dans le but d'introduire une dimension artistique et esthétique dans cet espace à forte valeur historique et contribuer à améliorer l'attractivité de la médina.
Cette initiative s'inscrit dans le cadre du projet «Laissons une trace», mené par le collectif Tzouri et financé par l'Union Européenne dans le cadre du programme «Moucharaka Mouwatina», et ayant pour objectif «la mobilisation des jeunes dans l'implication effective pour changer leur environnement, à travers la formation et l'orientation et leur implication dans un ensemble d'activités culturelles».
Dans une déclaration à la chaîne d'information en continu de la MAP (M24), le président du collectif Tzouri, Mohamed Momo, a indiqué que cette activité fait suite à une formation organisée au bénéfice de 14 jeunes de la médina d'Oujda, qui ont été formés à l'art de peindre des fresques murales, une formation offerte notamment par l'artiste marocain du Street Art Samir Toumi, alias «Iramo Samir», qui est venu spécialement pour contribuer à cette initiative.
La réalisation de ces fresques dans cet espace de la médina constitue la partie pratique de cette formation, a-t-il expliqué, notant que le choix a été porté sur la médina car il s'agit «d'un patrimoine qu'on doit préserver et mettre en valeur, on lui offrant une esthétique nouvelle permettant de renforcer son attractivité pour les touristes et visiteurs, et contribuer ainsi à créer une dynamique économique à travers le Street Art».
«Nous sommes convaincus de l'importance de telles initiatives pour redonner des couleurs à l'espace urbain, améliorer le cadre de vie de la population et soutenir l'économie locale», a affirmé l'acteur associatif, précisant que le projet «Laissons une trace» a commencé il y a une année et se terminera le 30 avril, et a porté sur des actions culturelles similaire dans la médina et dans le quartier El Mir Ali d'Oujda.
De son côté, le responsable artistique de cette initiative, l'artiste visuel Mohamed El Alami, a expliqué que cette action est menée en collaboration avec les jeunes de la médina, l'objectif étant de les intégrer aux initiatives locales et les mettre en contact avec des artistes reconnus à l'échelle du Maroc, comme Iramo Samir qui dispose d'une grande expérience dans le Street Art au Maroc et à l'étranger, et qui a offert une formation à ces jeunes dans ce cadre.
S'agissant des thèmes de ces fresques murales, il a précisé que le choix a été porté sur le thème de l'égalité, ainsi que sur des composantes du patrimoine matériel et immatériel, bien en phase avec le cadre de la vieille médina, notamment les habits traditionnels et les instruments de musique, tout cela dans une perspective moderne.
Le collectif Tzouri a été créé en 2016 avec pour objectif la promotion de l'art en général, et du Street Art en particulier, dans la ville d'Oujda, à travers divers projets comme «Laissons une trace», «Kharbachat» et le festival «Gaâda» qui fête le nouvel an amazigh.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.