L'Egypte réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    L'usine de câblage automobile d'Oujda générera 3.500 emplois pour la région    « Mon Maroc », un livre hommage au secteur touristique    Les médias espagnols évoquent les couacs de l'approvisionnement en gaz algérien    Averses orageuses localement fortes mardi et mercredi dans plusieurs provinces du Royaume    Inezgane : Trois individus, dont deux policiers, déférés devant le parquet pour escroquerie et complicité    CAN-2021: La CAF inflige des sanctions à des contrevenants    Liga : Un charter spécial pour les 4 Brésiliens du Real    Le partenariat de l'Université du Real Madrid    Les médias espagnols évoquent des perturbations d'approvisionnement en gaz algérien    Le Liban et le FMI entament des pourparlers sur un plan de sauvetage de l'économie du pays    France/Covid-19 : record de décès quotidiens à l'hôpital    Greenland Technology renforce sa présence au Maroc    (Billet 658) – Quand Israël reconnaîtra-t-il la souveraineté marocaine sur le Sahara ?    Le Musée Bab El Oqla de Tétouan rouvre ses portes    Hassan Benjelloun porte l'histoire de «Jalal Eddine Al Roumi» au cinéma    «Harm Reduction : The Manifesto», en sortie américaine le 26 janvier avec le Washington Times    CAN2021 : Ce mardi, Sénégal-Cap Vert (17h) et Maroc-Malawi (20h)    Maroc-Israël: les ambassadeurs des deux pays à Mexico saluent les progrès réalisés depuis la reprise des relations    CAN 2021/8es : Le Maroc ne reculera devant rien face au Malawi    Netflix déclenche une tempête en Egypte : Alcool, tromperies et homosexualité    Sites industriels pilotes : attribution de l'appel à partenariat relatif aux ZI de Had Soualem et Sahel Lakhyayta    Bourse. Mutandis augmente son capital    Ordre national des pharmaciens: quelles nouveautés dans le nouveau statut ?    Nasser Bourita : la révision de la carte consulaire du Royaume s'impose    CAN 2021: une bousculade au stade d'Olembé à Yaoundé fait plusieurs morts    Maroc-Malawi: Halilhodzic est confiant avant le choc    L'ouverture des frontières demeure liée à la garantie des conditions nécessaires pour préserver la santé des visiteurs et des Marocains    Toutes les résolutions du Conseil de sécurité confirment l'implication directe de l'Algérie (politologue espagnol)    Sport scolaire: Programmation de 42 championnats nationaux durant l'année scolaire en cours    9 millions de personnes risquent de perdre leur pass vaccinal le 15 février, rappelle Véran    La Fondation Mohammed VI de Promotion des Œuvres Sociales de l'Education-Formation dresse son bilan 2021    Covid en milieu scolaire : 5.802 cas déclarés, 196 écoles et 495 classes fermées du 17 au 22 janvier    Journée mondiale de l'éducation : Désarroi de l'enseignement face à la pandémie    M. Mayara met en exergue la profondeur des relations distinguées entre le Maroc et les Emirats Arabes Unis    La reprise du trafic à l'aéroport d'Istanbul retardée à cause de la neige    Burkina Faso. L'Union Africaine appelle au dialogue    L'ANCFCC tient son Conseil d'administration et affiche d'excellents résultats    CGEM : lancement de l'étude « Quelles transformations pour les ICC au Maroc ? »    Le ministère de l'Enseignement supérieur déterminé à promouvoir les valeurs d'intégrité dans les universités    Selon José Manuel Albares, une normalisation des relations entre le Maroc et l'Espagne est encore loin    Washington et Téhéran envisagent des négociations directes sur le nucléaire    « Espèce de connard »: Joe Biden insulte un journaliste    Maroc-Allemagne : L'ambassadrice de retour à Berlin, un message pour l'Espagne    CAN 2021. Une bousculade avant le match Cameroun-Comores aurait fait plusieurs victimes [Vidéo]    Meknès : Restauration des mosaïques de Volubilis    Stof, la punk attitude comme manière de vivre...Un documentaire fort et percutant à (re)voir en Replay    « Les constellations de la Terre », le paysage plastique au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«The Crown» et «Ted Lasso» raflent la mise
Publié dans Albayane le 20 - 09 - 2021

La plateforme Netflix a obtenu dimanche la consécration qui lui échappait depuis tant d'années: sa production « The Crown », qui retrace de manière romancée la vie de la famille royale britannique, a décroché l'Emmy Award de la « meilleure série dramatique » et raflé tous les prix d'acteurs dans sa catégorie.
Côté comédie, c'est « Ted Lasso » qui remporte le titre, avec également des Emmy Awards, équivalent des Oscars de la télévision américaine, pour trois de ses acteurs.
Netflix réussit même un doublé pour cette 73e édition grâce au « Jeu de la Dame » qui a mis échec et mat ses concurrentes en remportant le trophée de la meilleure mini-série avec ce succès planétaire.
La plateforme de vidéo à la demande récolte un total de 44 Emmy Awards cette saison, égalant le record établi par la chaîne CBS en 1974, quand les séries étaient exclusivement diffusées sur les ondes hertziennes et leur fréquence hebdomadaire.
Depuis son lancement en 2007, Netflix avait collectionné les nominations sans remporter jusqu'à présent d'Emmy Award dans les catégories les plus prestigieuses.
Les stars du petit écran s'étaient réunies dimanche à Los Angeles pour la première fois depuis le début de la pandémie sur le plateau des Emmy Awards, avec une jauge réduite à 500 invités triés sur le volet et des mesures sanitaires très strictes.
Une grande partie de l'équipe de « The Crown » n'avait pu faire le déplacement et suivait la remise des prix depuis Londres via une liaison satellite. « Je n'ai pas de mots, je suis très, très reconnaissant », a lancé le créateur de la série, Peter Morgan.
La quatrième saison de cette série très populaire dépeint le mariage houleux entre la princesse Diana et le prince Charles, incarné par le Britannique Josh O'Connor. « Tourner +The Crown+ a représenté les deux années de ma vie les plus gratifiantes », a lancé l'acteur, sacré dans la catégorie série dramatique.
Sa compatriote Olivia Colman, qui joue la reine Elizabeth, s'est quant à elle royalement imposée en tant que meilleure actrice, face notamment à sa camarade Emma Corrin, qui tenait le rôle de la princesse Diana.
La série a également été primée pour ses seconds rôles, dont Gillian Anderson (l'agent Scully de « X-Files ») pour son interprétation de Margaret Thatcher, ainsi que pour le scénario et la réalisation.
Si l'on ajoute des récompenses dans des catégories techniques déjà décernées, la production Netflix a reçu au total onze Emmy Awards, à égalité avec « Le Jeu de la Dame » et à un trophée seulement du record établi par « Game of Thrones ».
Après un hommage en musique au rappeur Biz Markie, mort cet été, les premières récompenses de la soirée étaient allées à la comédie « Ted Lasso » d'Apple TV+, avec des Emmys pour des seconds rôles à Hannah Waddingham et Brett Goldstein.
Jason Sudeikis, qui incarne le personnage principal, avait obtenu un coup du chapeau un peu plus tard en devenant « meilleur acteur dans une comédie » pour cette série qui met en scène un entraîneur de football américain totalement perdu lorsqu'il passe aux commandes d'une équipe de ballon rond anglaise.
« Ted Lasso » s'est finalement imposé dans cette catégorie où la série faisait office de grand favori cette année.
La production Apple TV+ a toutefois concédé les Emmy Awards du scénario et de la réalisation, arrachés par la série HBO « Hacks », avec Jean Smart en diva de Las Vegas sur le retour, élue meilleure actrice dans cette catégorie.
Côté mini-séries, la victoire a échappé à Anya Taylor-Joy pour « Le Jeu de la dame », battue par la star Kate Winslet en policière désabusée pour « Mare of Easttown » (HBO).
« Je tiens à saluer mes collègues nominées car cette décennie doit être celle des femmes qui se serrent les coudes », a lancé Kate Winslet, remerciant les auteurs du show pour avoir créé « une mère d'âge mur, imparfaite et pleine de défauts… Très honnêtement, on se sent toutes reconnues », a-t-elle ajouté.
Julianne Nicholson et Evan Peters ont eux aussi été primés pour cette série HBO dans la catégorie des seconds rôles.
Si les femmes ont été à l'honneur, la diversité a laissé à désirer: les douze Emmys pour les meilleures acteurs et actrices, ou second rôles dans les catégories les plus en vue sont allés exclusivement à des protagonistes blancs. De quoi alimenter une nouvelle fois les critiques récurrentes contre les grands rendez-vous hollywoodiens comme les Oscars et les Golden Globes. « Emmyssowhite » (Emmy si blancs), titrait ainsi le site spécialisé The Wrap, relevant que des artistes de couleur concouraient pourtant dans « quasiment toute les catégories ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.