Carrefour diplomatique: à Rabat, rencontre sur l'investissement    IPC et inflation sous-jacente : progression de 1,4% et de 1,7% en 2021    Edito : Gouvernement d'action    Industrie aéronautique marocaine : Décollage imminent    Les prix des fruits et légumes ont bondi de 9% en France entre 2019 et 2021, selon Familles rurales    USA: Suspendus à cause de la 5G, Emirates reprend « temporairement » ses vols    Achraf Hakimi dans l'équipe de l'année d'EA Sports    Covid-19: Gestion des cas contact et pic épidémique.. Le point avec un spécialiste    Météo Maroc: temps assez froid ce vendredi 21 janvier    Casablanca: le propriétaire d'un café risque très gros    France : le gouvernement dévoile le calendrier de « levée progressive » des mesures restrictives    Avion dérouté par le Bélarus: la justice américaine inculpe des responsables de Minsk    Le Datacenter du ministère de l'Economie et des Finances certifié "Tier III" d'Uptime Institute    Léger recul des homicides au Mexique, toujours miné par la violence    Bourita s'entretient avec son homologue malien    Russes et Américains se parlent à Genève pour tenter de désamorcer la crise ukrainienne    Sekkouri: Le programme "Awrach" reflète l'engagement du gouvernement à soutenir les piliers de l'Etat social    CAN 2021: Programme des 8ès de finale    Covid-19: chute du nombre de cas en Afrique, la 4e vague reflue (OMS)    Les Pharaons s'imposent sur le fil    Terrorisme : Le parquet fédéral belge enquête sur l'agression de la ressortissante à Agadir    Hachem Bastaoui a-t-il réellement mis fin à sa carrière ? Son frère Oussama brise le silence    CAN 2021 : Les Fennecs éliminés par les Eléphants    M. Bourita s'entretient avec son homologue malien    La Russie s'emporte contre les menaces américaines    NourAyadi, la pianiste qui évolue dans la cour des grands    Adonis le spirituel dissident !    Audience des chaînes nationales : que regardent les marocains ?    Covid-19 : 9 061 nouveaux cas, plus de quatre millions de personnes ont reçu les trois doses    Le Conseil de gouvernement prend connaissance d'un accord portant création du siège de l'Union Panafricaine de la Jeunesse à Rabat    Service militaire : L'annonce du ministre de l'Intérieur    Maroc: 206 nouveaux GAB en 2021 (CMI)    La FIFA annonce une nouvelle réglementation pour les prêts    Accord pour faciliter l'accès à la pilule anti-Covid de Merck dans 105 pays    Un récif corallien très rare découvert près de Tahiti par une mission de l'UNESCO    Après une année à la Maison Blanche, Biden évoque de nombreux « défis » et « d'importants progrès »    Les efforts de SM le Roi en faveur de la question palestinienne mis en avant devant le Conseil de sécurité    Espagne : Plus de 285.000 Marocains inscrits à la sécurité sociale    Ouverture des frontières : Ryanair jette l'éponge, Akhannouch reste évasif    Largement touchée par le Covid : Mission difficile pour la Tunisie face à la Gambie    Barça à Dembélé : '' On ne veut plus de vous M. Dembélé. Partez dès cet hiver SVP !''    Patrimoine : Rabat et Washington unis pour préserver les mosaïques historiques de Volubilis    Le poète El Houcine El Qomri est décédé    Tan-Tan : 16 arrestations dans une affaire d'immigration illicite et de trafic d'êtres humains    Akhannouch , Inshallah pour un gouvernement de résultats    CAN 2021 / Programme de ce jeudi : La Tunisie se présente avec seulement 16 joueurs !    José Manuel Albares : parvenir à un accord définitif sur le Sahara est un «impératif moral»    L'Oriental Fashion Show retrouve la scène de la mode parisienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sans contestation, « Canelo » unifie les titres et entre dans l'histoire
Publié dans Albayane le 08 - 11 - 2021

Implacable et au sommet de sa boxe, Saul « Canelo » Alvarez est entré dans l'histoire des super-moyens, en unifiant les titres avec une victoire aux dépens de Caleb Plant, par arrêt de l'arbitre à la 11e reprise, samedi à Las Vegas.
Au fur et à mesure d'un combat dominé de la tête et des épaules par le Mexicain, la question n'était pas de savoir si l'Américain pourrait créer une improbable sensation, mais de savoir s'il finirait debout.
L'avant-dernière reprise y a répondu, quand « Canelo » a trouvé l'ouverture de ce terrible enchaînement crochet gauche-droite-gauche, qui a fait tomber une première fois Plant. Peinant à se relever et garder son équilibre, ce cernier a été compté puis autoriser à continuer.
C'est d'un enchaînement similaire, mais inversé en droite-gauche-droite qui a eu raison de lui, l'arbitre mettant un terme au calvaire, bien qu'il se fût encore relevé. Pendant ce temps, après sa démonstration de force, le combattant de Guadalajara exultait en montant sur les cordes.
« Ca m'a demandé un peu de travail, c'est un bon combattant. Il a tout mon respect », a commenté le Mexicain de 31 ans.
Grâce à cette 57e victoire (dont 39 avant la limite) en 60 combats (2 nuls, 1 défaite), il ajoute à son palmarès la ceinture IBF, jusqu'alors propriété de son adversaire, aux WBA, WBC et WBO qu'il possédait déjà.
epuis 1988 et l'ère des quatre ceintures, il est le sixième boxeur à intégrer le club des « unifiés », après l'Ukrainien Oleksandr Usyk (mi-lourds) et les Américains Bernard Hopkins (moyens), Jermain Taylor (moyens), Terence Crawford (super-légers), Josh Taylor (super-légers).
« Vous allez assister à quelque chose dont vous vous souviendrez longtemps », avait promis « Canelo » qui aura été de deux des trois combats retentissants de l'année. En mai, il avait en effet battu le Britannique Billy Joe Saunders, en lui fracturant le plancher orbital, devant plus de 70.000 spectateurs à Arlington (Texas), dans l'antre de l'équipe de football américain (NFL) des Dallas Cowboys, pour le plus gros évènement sportif en intérieur depuis le début de la pandémie de Covid-19.
Un mois après l'extraordinaire affrontement remporté par Tyson Fury aux dépens de Deontay Wilder, qui ont écrit une des plus belles pages de la catégorie reine des lourds, la boxe s'est encore offert une belle publicité, « Canelo » étalant sa supériorité pugilistique face à un rival qui n'a pas démérité, mais s'est avéré largement en-dessous.
Dans une MGM Grand Garden Arena remplie de 16.586 spectateurs, dont une très grosse colonie mexicaine qui a scandé tout du long son surnom, « Canelo » s'est montré patient durant les trois premiers rounds. Il a notamment mis 1 min 12 avant de décrocher son premier coup de la soirée. Le tout sous les yeux de Mike Tyson, qui avait prédit sa victoire, le jugeant comme le meilleur boxeur de sa génération.
Plant a pu placer parfois son jab, mais sans jamais faire souffrir « Canelo » qui a ensuite été un rouleau-compresseur. Son crochet du gauche, son bras « faible » s'est avéré destructeur à la longue. Il était tellement facile par instant que ses esquives par mouvements du cou ont parfois humilie l'Américain, impuissant.
Se payant même le luxe de ne pas s'asseoir entre plusieurs rounds, pendant que Plant mettait quelques secondes de plus que la cloche pour se faire soigner, il en a terminé comme il l'avait annoncé: avant les douze rounds.
« A la fin, je l'ai eu. C'est comme ça que ça devait se terminer. Il était déjà blessé et j'ai voulu le tuer », a-t-il résumé.
Par essence, la boxe est un sport où faire le plus mal à l'autre est la condition sine qua non d'une victoire. Pour « Canelo », elle s'était doublée d'une motivation personnelle après que Plant a insulté sa mère en septembre, lors d'une conférence de presse électrique à Los Angeles, où quelques coups avaient été échangés.
Après sa victoire, le champion du monde dans quatre catégories différentes (super-welters, moyens, super-moyens, mi-lourds) a dit avoir pardonné à l'Américain, qui s'est excusé pour ses mots déplacés, lors d'une longue conversation bras dans les bras avec « Canelo », avant d'être conduit à l'hôpital, par précaution.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.