Sahara : José Manuel Albares réfute les élucubrations algériennes    Le parti Giorgia Meloni en tête des élections législatives en Italie    Maroc : Les militantes font leurs adieux à Aïcha Ech-Chenna, inhumée à Casablanca    À Casablanca, une foule hétéroclite pour un dernier hommage à Aïcha Ech-Channa    Transport routier : Soutien exceptionnel supplémentaire pour les professionnels du secteur    SAR le Prince Moulay Rachid préside à Témara le Grand Prix SM le Roi Mohammed VI du Concours de saut d'obstacles trois étoiles    Espagne : Des supporters pointés pour avoir entaché le match Maroc – Chili    EEAU-Allemagne: Accord pour la fourniture de GNL et de diesel sur 2 ans    L'Espagne répond à l'Algérie : Pas de changement de position sur le Sahara    Sahel: Un sursaut international s'impose face à la crise sécuritaire, selon le chef de l'ONU    Israël et le Maroc ou comment Alger façonne le « bon coupable » et la judéophobie sur le mensonge et la confusion    Tanjazz 2022: en images, la clôture de la 21e édition du festival    Vidéo. "Paroles d'Experts" avec Faïçal Tadlaoui de retour sur H24Info    Musique électronique: Dakhla vibre au rythme de « Into the Wild » de festival Oasis    Covid-19 au Maroc : 7 nouvelles infections et aucun décès ce dimanche    Compilation du meilleur de Benjamin Bouchouari avec les Verts    AG de l'ONU/Sahara: Le Bahreïn réaffirme sa position ferme en soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Clôture des Concerts de Rabat : Samira Said, Fnaire, Lartiste et Salif Keita enflamment la scène de l'OLM    Un créateur marocain derrière l'habillement de la reine Maxima des Pays-Bas    Marrakech : Clôture en apothéose du Festival Gnaoua Show    Dakhla. 5200 ha irrigués par dessalement de l'eau de mer à attribuer aux jeunes et aux investisseurs privés    Coronavirus au Maroc: 7 contaminations enregistrées ce dimanche    L'égalité des genres, principe essentiel pour le progrès    Transport routier : soutien exceptionnel supplémentaire pour les professionnels du secteur    Casablanca / L'Boulevard : Deux décennies d'existence festive    Maroc – Sénégal : Pour suivre le match des Lions U23 d'Ammouta    Anass Salah-Eddine, l'oublié de la tanière : "Je progresse..."    Sahara marocain : Alger n'a plus les moyens de ses ambitions néocoloniales au Maghreb    Mission de haut niveau de la CEDEAO au Mali: Bamako décline la date du 27 septembre    Le premier vélo électrique « Made in Morocco » à l'assaut du marché national    Attijariwafa Bank consolide ses performances    L'Iran entre révolution et contre-révolution    Aïcha Ech-Chenna n'est plus    L'émotion du père de Brahim Saadoun, après son arrivée au Maroc (VIDEO)    La chimère algérienne s'estompe!    ONU-Guerre de l'Ukraine : La chine appelle à ne pas laisser le conflit "déborder"    Bourse de Casablanca : le résumé hebdomadaire (19 au 23 septembre)    CHU Ibn Sina: 1ère base de données électronique de l'hémophilie et des maladies hémorragiques    Aïcha Chenna, ange gardien des mères célibataires, est décédée    OCP améliore son CA de 72% au S1-2022    Botola: le Tunisien Mondher Kebaier nouvel entraineur du Raja de Casablanca    Laver Cup: l'Europe repasse devant grâce à Djokovic (VIDEO)    Ligue des nations: l'Espagne dominée par la Suisse, le Portugal en profite (VIDEO)    La région Marrakech-Safi et l'OCP scellent un partenariat pour booster le développement    Rabat, Casa, Tanger, Marrakech...Températures prévues ce dimanche 25 septembre    Saad Lamjarred partage des photos de son mariage    22ème FNF: « Zanka Contact » d'Ismaël El Iraki remporte le Grand prix    Prévisions météorologiques pour ce dimanche 25 septembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Menace de nouvelles sanctions contre Moscou
Publié dans Albayane le 31 - 01 - 2022

Réunion du conseil de sécurité de l'ONU sur l'Ukraine
Le Conseil de sécurité se réunit lundi sur la crise ukrainienne à la demande de Washington qui, avec ses alliés de l'Otan, intensifie ses efforts pour dissuader Moscou d'envahir l'Ukraine, tout en préparant de nouvelles sanctions contre la Russie.
Face à la menace d'une invasion, Kiev a appelé dimanche la Russie à retirer ses troupes massées le long de la frontière entre les deux pays et à poursuivre le dialogue avec les Occidentaux si elle souhaite «sérieusement» une désescalade des tensions.
Les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont quant à eux brandi la menace de nouvelles sanctions contre la Russie. Londres a indiqué vouloir cibler les intérêts russes «qui intéressent directement le Kremlin».
A Washington, deux élus démocrate et républicain ont affirmé que le Congrès était proche d'un accord sur un projet de loi prévoyant de nouvelles sanctions économiques contre la Russie.
Parmi l'arsenal de sanctions évoquées, le Royaume-Uni comme les Etats-Unis envisagent de cibler le gazoduc stratégique Nord Stream 2 entre la Russie et l'Allemagne, ou encore l'accès des Russes aux transactions en dollars, la monnaie reine dans les échanges internationaux.
Face à la perspective de ces nouvelles sanctions, Moscou a réclamé d'être traité sur un pied d'égalité par Washington. «Nous voulons de bonnes relations, équitables, mutuellement respectueuses et égales avec les Etats-Unis, comme avec tout autre pays du monde», a déclaré le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.
La Russie «ne veut pas rester dans une position où (sa) sécurité est régulièrement violée», a poursuivi M. Lavrov.
Lundi, la Russie tentera probablement d'empêcher les 15 membres du Conseil de tenir la réunion, «mais le Conseil de sécurité est uni. Nos voix sont unies pour demander aux Russes de s'expliquer», a affirmé dimanche sur ABC l'ambassadrice américaine à l'ONU Linda Thomas-Greenfield.
«Nous allons entrer dans la salle prêts à les écouter, mais nous n'allons pas nous laisser distraire par leur propagande», a-t-elle ajouté. «Et nous allons être prêts à répondre à toute désinformation qu'ils tenteront de diffuser au cours de cette réunion».
La Russie est accusée depuis fin 2021 d'avoir massé jusqu'à 100.000 soldats à la frontière ukrainienne en vue d'une attaque. Moscou nie tout projet en ce sens, tout en réclamant des garanties écrites pour sa sécurité, dont le rejet d'une adhésion de l'Ukraine à l'Otan et la fin du renforcement militaire de l'Alliance atlantique à l'Est.
Cette demande clé a été rejetée par les Etats-Unis cette semaine dans une réponse écrite à Moscou. Le Kremlin a indiqué réfléchir encore à sa réaction.
Dans une interview à CBS, la sous-secrétaire d'Etat américaine Victoria Nuland a indiqué avoir décelé «des signes» que la Russie serait intéressée par un dialogue sur la réponse des Etats-Unis et de l'Otan.
Le secrétaire d'Etat Antony Blinken et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov «se parleront probablement cette semaine», a-t-elle ajouté.
Le président de la commission des Affaires étrangères au Sénat a quant à lui adopté une position ferme, affirmant qu'il était crucial que Washington envoie un message fort au président Poutine, à savoir que toute agression contre l'Ukraine aurait un coût très élevé.
«Nous ne pouvons pas avoir à nouveau un moment de Munich», a déclaré le sénateur Bob Menendez sur CNN. «Poutine ne s'arrêtera pas à l'Ukraine».
Plusieurs pays occidentaux ont annoncé ces derniers jours l'envoi de nouveaux contingents en Europe orientale.
Le Premier ministre britannique Boris Johnson va proposer cette semaine à l'Otan un déploiement de troupes pour répondre à la montée de «l'hostilité russe» envers l'Ukraine. Une annonce appréciée par le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, et le ministre des Affaires étrangères ukrainien Dmytro Kouleba, qui ont tous deux salué le «leadership» britannique.
Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, son homologue allemande Annalena Baerbock ainsi que le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki sont attendus cette semaine à Kiev.
La ministre canadienne de la Défense Anita Anand, dont le pays fournit une assistance militaire à l'Ukraine, y est arrivée dimanche pour une visite de deux jours. Elle a annoncé le déplacement des troupes militaires canadiennes dans l'ouest de l'Ukraine et le rapatriement temporaire de tous les employés non essentiels en poste à son ambassade de Kiev.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.