La Bourse de Casablanca ouvre en baisse    Hausse des cas de covid-19 au Maroc: les professionnels du mariage s'inquiètent    Melilla : Le CNDH crée une mission d'information à Nador et environs    Maroc. Africa Motors lance officiellement la marque automobile Chery    Une ministre israélienne brille en caftan marocain (PHOTOS)    African Lion 2022: une haute délégation maroco-américaine visite l'hôpital de campagne à Taliouine    Colombie : Des morts dans l'effondrement d'une tribune d'arène de corrida    Journée internationale contre la torture : Un fléau toujours présent    Affaire Fadel Breica contre Brahim Ghali : Le juge de l'Audience nationale rejette la demande loufoque de Ghali concernant ce qu'il nomme « un plan marocain pour « faire pression » sur l'Espagne », car sans preuve judiciaire    Khouribga / 21ème édition du Festival des Abidat Rma : Art vivant et patrimoine éternel    El Jadida / Moussem Moulay Abdellah Amghar : 3600 cavaliers et 500.000 visiteurs sont attendus    Voici le prix de la dernière tenue de Saad Lamjarred (PHOTO)    Migration illégale: Sanchez qualifie le Maroc de "partenaire stratégique" qui se bat contre les mafias internationales    Allemagne/aéroports: des travailleurs étrangers pour pallier la pénurie de mains-d'œuvre    Infrastructure: Biden annonce une initiative mondiale de 200 milliards $    Le CFCM 20 ans après : l'institution ressemble davantage à une vitrine qu'à une réalité    Contrôle de l'immigration illégale : Sanchez salue les efforts déployés par le Maroc    Coupe arabe U20 : Les Lionceaux de l'Atlas hérite du groupe 6    Oran. Des boxeurs croates victimes d'intoxication alimentaire    HealthTech: Southbridge A&I lancent I3, en faveur des startups africaines    Maroc : Mise en échec d'une opération collective d'immigration près de la clôture de Ceuta    L'ANRE et la PUA d'Israël jettent les bases d'une forte coopération dans le domaine de la régulation de l'électricité    Melilla : Des associations marocaines se mobilisent pour le respect de la dignité humaine    Migration: Des ambassadeurs africains expriment leur disposition à collaborer avec le Maroc    Maroc : Six nouveaux monuments historiques d'El Jadida inscrits patrimoine national    Latifa Akharbach plaide pour un dialogue inclusif et égalitaire à Sofia    Le cri d'alerte de la société civile    Rapport : La baignade déconseillée sur 23 plages au Maroc    Centre national de l'arganier: Sadiki donne le premier coup de pioche    Tourisme : Rabat mise sur son attractivité culturelle    Festival Gnaoua : La 24ème édition à partir du 22 juin 2023 à Essaouira    6,17 millions DH accordés à 14 festivals    Marathon de pétanque de Casablanca: Le Stade Marocain (hommes) et Chabab Khénifra (dames) remportent le titre    L'AMIC publie son rapport sur l'impact du capital-investissement au Maroc    Algérie: séisme de magnitude 5,1 près d'Oran, panique générale    Baccalauréat : 573 individus interpellés pour leur implication présumée dans des actes de fraude (DGSN)    Botola: résultats complets et classement (28ème journée)    Classement mondial futsal : le Maroc se hisse à la 10e place (VIDEO)    Jeux Méditerranéens : La sélection marocaine de football U18 s'incline devant la France (1-0)    JM Oran 2022 : Les Lionceaux de l'Atlas battus par les Bleuets (vidéo)    À quoi s'attendre du sommet de l'OTAN à Madrid    RNI : les membres du parti de la colombe réitérent leur soutien à Aziz Akhannouch    Des députés marocains arrivent en Afrique du Sud pour une session du Parlement panafricain    Cannabis médicinal: l'expérience israélienne rayonne à Casablanca    La récession serait inévitable pour certains pays, prévient la Banque mondiale    Météo: les prévisions du lundi 27 juin    TPME: Plus de 2.500 projets appuyés par Maroc PME en 2021    Quand Rabat vibre aux rythmes de Gnaoua et Musiques du monde    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Poutine exige que les livraisons du gaz russe à l'UE soient payées en roubles
Publié dans Albayane le 27 - 03 - 2022

«J'ai pris la décision de mettre en œuvre un ensemble de mesures pour passer au paiement en roubles de notre gaz livré aux pays hostiles et de renoncer dans tous les règlements aux devises qui ont été compromises» a déclaré Poutine lors de la réunion gouvernementale qui s'est tenue mercredi dernier ; une «décision historique (et) un pas vers la dédollarisation» de l'économie russe qui ont été vivement salués par Viatcheslav Volodine, le président de la Douma, la chambre basse du Parlement.
Cette mesure qui pourrait, également, s'appliquer, à d'autres exportations russes, succède à l'annonce par laquelle le président russe avait déjà essayé, le 7 mars, de renverser à son avantage les sanctions imposées à son pays en déclarant que les entreprises russes seraient autorisées à rembourser en roubles leurs créances à l'égard de ces pays « hostiles » que sont les Etats-Unis, le Royaume-Uni et tous les membres de l'Union Européenne.
Coup de bluff pour les uns, stratégie pour mettre les européens dos au mur pour les autres, ce qui reste certain, en revanche, c'est qu'en ripostant, de cette manière, à la tentative par laquelle l'UE a voulu étrangler économiquement la Russie en lui appliquant toute une batterie de sanctions dont le gel de ses actifs en Occident à cause de son offensive en Ukraine, Vladimir Poutine n'a pas eu d'autre alternative que celle de hausser le ton pour dire à la communauté internationale qu'il n'est pas homme à se laisser faire.
Refusant, désormais, tout paiement en dollars ou en euros pour les livraisons de gaz aux pays européens, le président Poutine a donné une semaine à la banque centrale et au gouvernement de Moscou pour élaborer un nouveau système en roubles «clair et transparent» qui permettrait «l'acquisition de roubles sur le marché» russe des changes.
Sachant qu'il sera très difficile aux pays européens de se passer du gaz russe, Poutine semble donc leur avoir tendu un « piège » qui, en les mettant au-devant de l'obligation de trouver des banques capables de leur fournir des roubles contre des dollars pourrait les amener, à leur corps défendant, à soutenir le rouble et, par la même occasion, à annuler, ne serait-ce que partiellement, les sanctions imposées à la Russie en faisant revenir les banques russes dans le système monétaire international.
Mais même s'il reste certain qu'après s'être effondré, dès le déclenchement de l'offensive russe contre l'Ukraine, la monnaie russe a repris du poil de la bête alors que le cours de l'euro et du dollar a légèrement chuté, plusieurs spécialistes ont, dès le lendemain, relativisé l'impact de cette disposition qui, à leurs yeux, ne serait pas aussi contraignante qu'on pourrait le croire dans la mesure où les règles commerciales entre la Russie et ses partenaires européens sont clairement énoncées dans des contrats.
Or, il est clair que l'annonce faite par le président Poutine a eu un effet immédiat sur la monnaie russe puisque cette dernière s'est renforcée face au dollar et à l'euro après s'être « écroulée » dès l'entrée des forces russes en Ukraine ; ce qui est loin de satisfaire l'Ukraine qui s'est empressée de dénoncer la « guerre économique » menée par Moscou pour «renforcer le rouble».
Aussi, en considérant qu'en agissant, ainsi, la Russie entendrait se lancer dans une importante bataille économique «que l'Occident doit gagner collectivement», le chef du cabinet du président ukrainien a immédiatement appelé à un « embargo pétrolier européen qui ferait plonger l'économie russe».
Mais, pour Timothy Ash, analyste de Blue Bay Asset, Poutine essaierait surtout «d'amener les pays occidentaux qui ont sanctionné la Banque centrale de Russie à traiter avec elle».
Sommes-nous face à une réelle bataille stratégique menée, par Moscou, contre le monde occidental ou devant une simple partie de poker menteur lancée par Poutine pour déstabiliser certains pays de l'UE ? Attendons pour voir...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.