Le ministère de l'Intérieur fait une annonce importante    Automobile : Le Maroc importe 1,1% de voitures espagnoles en 2021    Risques climatiques: la Banque mondiale soutient le Maroc    Energie renouvelable: Des Israéliens à l'assaut du marché marocain    Immobilier : l'offre et la demande sur les appartements se dynamisent    Tunisie: la nouvelle constitution adoptée à près de 95% des voix    Transfert de Ziyech: Man United fait une offre à Chelsea mais...    Universités marocaines : Grandes absentes du Classement de Shanghai    Incendie de forêt près de M'diq: les précisions du procureur du roi    Météo Maroc: temps assez chaud et rafales de vent ce mercredi    Pour la fête nationale, les Gabonais choisissent Laâyoune, une première    La police de proximité au centre du nouveau numéro de la revue de la Gendarmerie royale    «La Marocanité du Sahara, une vérité incontestable, le plan d'autonomie, un choix stratégique»    Au moins 50 morts depuis juin au Nigeria    L'armée se retire du Mali après plus de neuf ans d'intervention    Dossier Spécial: Fête du Trône 2022    Géopolitique, l'humanité en « stand by », comment réinventer l'ordre mondial ?    La tribu Ouled Dlim réitère son engagement au processus de développement régional    Liverpool cale encore contre Crystal Palace    En attendant fin novembre prochain...    Programme PRIM : 5 projets en matière de migration sélectionnés dans l'Oriental    Covid-19 au Maroc : 100 nouvelles infections et aucun décès ce mardi    Un film brésilien remporte le Léopard d'Or    La pièce « Al Majdoubia » de Sami Saâdallah remporte le Grand Prix    Le Maroc prépare son dossier de candidature    Abdallah Bouhamidi: Quand le vélo devient un moyen de mesure du degré de la civilisation    Le Maroc, un pays très dépendant du cash, selon une étude    Criminalité: opération coup de poing du pôle DGSN-DGST à Fès    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 16 Aout 2022    Jerada: trois morts par asphyxie au dioxyde de carbone dans un puits d'extraction de charbon    Casablanca / Film éducatif : « La dernière vague » décroche le Grand Prix    Khadija El Bidaouia rassure ses fans et garde espoir (VIDEO)    La Turquie annonce le départ de 5 navires supplémentaires de céréales ukrainiennes    20e édition de L'Boulevard : Le Tremplin du 23 au 25 septembre au R.U.C Casablanca    Lions de l'Atlas. Adil Ramzi: «Je contacterai Ziyech, une fois nommé adjoint de Regragui»    Ligue des champions de la CAF (Dames) : L'AS FAR exemptée des éliminatoires zonales en cours (Agadir)    Crise sino-américaine : Mise en garde US contre les manœuvres chinoises "irresponsables"    Football : le tirage au sort de la Botola Pro D1 et D2 le 19 août    Tournoi feu Ahmed Ntifi : L'Oriental accueille la 34ème édition    Revue de presse quotidienne de ce mardi 16 août 2022    Immigration clandestine: L'UE alloue 500 millions d'euros pour soutenir le Maroc    Le jury du Prix international Booker 2023 présidé par la Franco-marocaine Leïla Slimani    Festival des Marocains du Monde d'Imilchil : Forte participation de la diaspora marocaine    Kitesurf : La 7ème édition de «Dakhla Downwind Challenge» se poursuit jusqu'au 20 août    Dette intérieure : Un encours de 666,1 milliards de dirhams à fin juillet    HCP. 3 chômeurs sur 10 sont des jeunes    Afrique du Sud: Jacob Zuma bataille contre son renvoi en prison    Le Celtic pense toujours a Ryan Mmae    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La cavalcade du Souss Massa
Publié dans Albayane le 07 - 07 - 2022


Elaboration des projets en ébullition
Saoudi El Amalki
Le conseil de la région Souss Massa vient de tenir sa session de juillet, en grande trombe, en présence du Wali de la région souss Massa et un parterre d'institutionnels d'élus, toutes tendances confondues.
Au menu de cet imposant rassemblement, une panoplie de projets clés en main et bien d'autres en cours de réalisation. Fondées sur une approche résolument participative, ces actions pléthoriques se multiplient malgré les incidences contraignantes de la pandémie, la pénurie des précipitations et les tensions belliqueuses s'enclenchent dans nombre de contrées de la planète.
«On est donc bien parti en vue de mettre en œuvre tout ce qu'on s'était fixé comme objectifs au service de la population et du territoire des composantes de la région, à travers une synergie inclusive et édifiante !», indiquait Karim Achengli, un président constamment serein et ingénieux à la besogne, tout se focalisant sur la nécessité de s'atteler de manière efficiente à produire les équilibres entre les besoins pressantes de la région et les capacités dont elle dispose et les attributions que lui confèrent les règles en vigueur. Il est question de mobiliser toutes les dispositions pour relever les défis, par le biais de la mise en avant des priorités dans le cadre d'une vision stratégique claire et réalisable à moyen et long terme.
«Dans ce sens, il y a lieu de se réjouir du fait que la région s'est dotée, depuis bien longtemps, d'un plan régional de l'aménagement du territoire qui constitue une feuille de route de la préparation spatiale à même de se faire sienne une conception de Développement et de gestion étendues sur le temps», disait celui qu'on se plaît de baptiser, la force tranquille. De ce fait, il est loisible de relever que l'élaboration de ce programme de Développement régional, tant horizontal que vertical, est l'illustration manifeste de l'action menée à brides abattîtes, tous azimuts, tout particulièrement les aspects à caractère social en direction de toutes les constituantes de la région.
La session du conseil régional s'est penchée aujourd'hui sur un certain nombre de volets d'ordre économique à l'issue duquel on signait des accords allant dans le sens de la consolidation de la dynamique actuelle de la région sur ce plan, de l'encouragement de la jeune entreprise et des établissements de l'économie sociale et solidaire, en particulier ceux conclus avec la fondation Mohamed V pour la solidarité et l'agence nationale de Développement des zones oasiennes et d'arganiers (ANDZOA). «Cet entrain nous a donc permis de se retrouver avec plus de 700 projets pour assurer une large participation pour tout le monde, en parfait respect de la justice territoriale, ce qui nous a poussés aussi à prolonger les délais de dépôt de demandes à fin août.
De même, il nous a présenté des programmes complémentaires de promotion d'entreprise et de création d'opportunités de travail pour validation du conseil». Dans le même ordre d'idées et en raison du stress hydrique qui ne cesse de tarauder la région, le conseil régional s'est mis viscéralement plein au cœur de l'effort à accomplir pour juguler ce fléau et contribuer aux diverses actions de subvenir aux besoins insistants de la denrée vitale. «Comme vous le savez, nous accordons un intérêt tout particulier à l'axe social, vu son acuité et son importance dans l'existence au quotidien de la société, en particulier la vie de franges démunies.
De ce fait, on se penche sur le secteur de la scolarité et la déperdition scolaire, l'enseignement supérieur, le sort des personnes handicapées, sans pour autant oublier le rôle du développement culturel au rayonnement de la région, à la sauvegarde du patrimoine et à la promotions des festivals et leurs retombées de la commercialisation territoriale, plus spécialement dans le domaine du tourisme, ainsi que la valorisation de la dimension environnementale » conclue le président du conseil régional, avec un ton aussi rassurant que mobilisateur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.