Algérie : un journaliste incarcéré après avoir écrit sur la colère touarègue    Programme de la Botola Pro D1 et D2 "Inwi"    Les Nuits du Ramadan 2021 célèbrent les «racines africaines»    Le Polisario recherche désespérément son chef    Aïd Al Adha: 8 millions de têtes d'ovins et de caprins seront identifiées (Akhannouch)    La généralisation de la protection sociale, un levier d'intégration de l'informel    Famine : des ONG demandent 5,5 milliards de dollars pour sauver 34 millions de personnes    La main tendue du Maroc au Liban    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec le rival saoudien    Deux jalons de taille pour marquer la réunion du Conseil de sécurité    Mourinho démis de ses fonctions d'entraîneur à Tottenham    Botola Pro D1: Les rencontres dominicales sanctionnées par des marques de parité    En-Nesyri donne la victoire au FC Séville    L'examen national unifié du baccalauréat entre les 8 et 12 juin    Le passeport vaccinal prend son envol    Kenza El Ghali: La gestion de la crise sanitaire par le Maroc, un exemple d'efficacité, d' anticipation et de solidarité en Afrique    « Ch'hiwa Bel Khef »: le « Batbout » (VIDEO)    Driss Lachguar, hôte de la Fondation Lafqui Titouani    "Annette" de Leos Carax, film d' ouverture du 74ème Festival de Cannes    Le journaliste et critique d'art Jamal Boushaba n'est plus    Journée internationale des monuments et des sites: Un riche programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Adoption en commission d'un projet de loi relatif au blanchiment des capitaux    Tchad : le président Idriss Déby Itno tué au front    Décès de l'ancien vice-président américain Walter Mondale à l'âge de 93 ans    Espagne: le « passeport sanitaire » bientôt lancé    Le Maroc insiste sur l'impératif de placer la lutte mondiale contre la drogue parmi les priorités    La BVC ouvre proche de l'équilibre    Chambre des représentants : un projet de loi relatif au blanchiment des capitaux adopté en commission    La cour constitutionnelle statue sur le nouveau quotient électoral    La Super League va « sauver le football », selon Florentino Pérez    Avec un financement MCA : 11 millions de dollars pour la zone industrielle de Bouznika    Botola Pro D1 : la valse habituelle des entraîneurs continue    Khénifra/Service des urgences : une vidéo publiée sur internet fait réagir la Direction régionale de la Santé    Acteur majeur dans le secteur immobilier au Maroc, Sarouty place ses engagements sociétaux au cœur de sa stratégie    Perspectives du secteur agricole sur le continent : La digitalisation technologique, facteur de productivité    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour mardi 20 avril    Ukraine : Washington dénonce l'«escalade» de Moscou en mer Noire    Secousse tellurique de 3,8 degrés dans la province de Driouch    La terre a tremblé dans cette province du Maroc    SM le Roi félicite M. Patrice Talon à l'occasion de sa réélection Président de la République du Bénin    La COVID-19 ravage les camps de Tindouf et touche le personnel de l'ONU    Météo: le temps prévu ce mardi 20 avril au Maroc    Cette semaine en Liga...    "Jazirat Al Kanz": La saison 6 démarre ce mardi à 22h45 sur 2M    Arrivée à Beyrouth du 2è lot des aides alimentaires    Jubantouja est inspiré du Roi de la Mauritanie Juba II    Le 1er dictionnaire espagnol-arabe de football, présenté en ligne mardi prochain    VIDEO// Le danseur et chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Cherkaoui en direct sur Info Soir de 2M    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La succession de la RD Congo est ouverte :
Publié dans Albayane le 04 - 02 - 2011

Vainqueur lors de la première édition qui s'est disputée en 2009 en Côte d'Ivoire, la RD Congo, mettra son titre en jeu au Soudan, où plusieurs sélections convoitent le sacre final du 2è Championnat d'Afrique des nations CHAN-2011, réservé aux joueurs locaux, prévu du 4 au 25 février.
Le CHAN, a évolué depuis la première édition de 2009 en Côte d'Ivoire, puisque la CAF a porté de 8 à 16 le nombre des équipes participantes avec également une nouvelle répartition du nombre de qualifiés par zone.
La concurrence sera ainsi rude entre les 16 postulants pour le trophée, qui vont s'affronter avec la ferme intention de briller et ravir la vedette, le temps d'un tournoi, aux sélections phares, appelées fin mars à disputer une journée des éliminatoires de la CAN-2012.
Si la RD Congo est le favori N.1 de cette compétition, le Ghana, finaliste de la dernière édition, le Cameroun, et la Côte d'Ivoire, vont aborder ce tournoi dans la peau de sérieux concurrents pour décrocher la timbale le 25 février, à l'occasion de la finale. Le Soudan, l'un des fondateurs de la Confédération africaine de football (CAF), aspire à réussir un bon coup sur ses terres et devant son public, 41 ans après avoir été le pays hôte de la Coupe d'Afrique des nations CAN-1970.
Toutefois, le Soudan devra s'extirper d'abord du groupe A, composé de l'Algérie, dont c'est la première participation, le Gabon, et l'Ouganda, avant d'espérer bousculer la hiérarchie.
Le Gabon et l'Ouganda, les deux autres équipes du groupe A, ne comptent pas se contenter du simple rôle d'outsider. Les deux sélections espèrent créer la sensation dès la première journée, face respectivement au Soudan et l'Algérie.
Dans le groupe B, le Ghana ne semble pas inquiété par l'Afrique du Sud, le Zimbabwe, et le Niger, tant les Black Stars paraissent bien partis pour arracher le ticket du second tour et aller loin lors de ce CHAN.
Les Ghanéens, finalistes malheureux en Côte d'Ivoire (2-0 face au RD Congo), entameront la compétition face à l'Afrique du Sud le 6 février, avec un seul leitmotiv: gagner, pour ne rien laisser au hasard.
Le Zimbabwe et le Niger, devront se battre dans ce groupe pour espérer bousculer le Ghana, presque intouchable, et l'Afrique du Sud, qui veut imiter l'équipe première, auteur d'un parcours honorable en Coupe du monde 2010.
Le groupe C, où évoluent la RD Congo (tenant), le Cameroun, la Côte-d'Ivoire, et le Mali, est considéré par les observateurs comme étant celui de la “mort”. Même si les Congolais partiront favoris, cette poule reste tout de même équilibrée et ouverte à tous les pronostics.
Composée essentiellement de joueurs évoluant au sein du TP Mazembe, double détenteur de la Ligue des Champions, l'équipe de la RD Congo visera à conserver son titre acquis à Abidjan, en dépit de la rude concurrence annoncée.
Le Cameroun, tentera le 6 février de faire tomber les ex-zaïrois, et créer une surprise de taille. L'autre favori du tournoi, la Côte d'Ivoire, éliminée dès le 1er tour lors de la dernière édition disputée à domicile, aura à cœur de faire mieux au Soudan. Le Mali, dont c'est la première participation, tentera de bousculer les données de groupe, où l'effet surprise n'est pas à écarter. Enfin, le groupe D, composé du Sénégal, demi-finaliste en 2009, de la Tunisie, de l'Angola, et du Rwanda, reste le plus indécis avec un léger avantage pour les “Lions” sénégalais, de par leur expérience dans pareils rendez-vous.
Le Sénégal qui débutera le tournoi le 7 février face au Rwanda, bénéficiera de la faveur des pronostics, dans un groupe où les trois autres sélections vont effectuer leur baptême du feu au CHAN.
Si le premier billet qualificatif au 2è tour pourrait revenir (sans difficultés) au Sénégal, l'Angola, la Tunisie, et le Rwanda, se disputeront la deuxième place.
Les rencontres de ce dernier groupe s'annoncent donc disputées entre les quatre sélections, où le faux pas pourrait être fatal pour le vaincu. Pour rappel, les deux premiers de chaque groupe se qualifieront pour les quarts de finale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.