OPCVM : Plus de 939 MMDH de souscriptions en 2020    Maroc/Météo : Temps assez chaud ce mardi 3 août    Tokyo 2020 / Athlétisme : Première médaille d'or pour le Maroc grâce à Soufiane El Bakkali    Adjudications: Hausse de 46,2% des émissions du Trésor en 2020    La canicule sévit en Grèce, les vagues de chaleur se font fréquentes en Europe    Covid-19/ Casablanca : Reportage au cœur des services de réanimation du CHU Ibn Rochd    Hommages olympiques du roi Mohammed VI à Soufiane El Bakkali après son sacre    Eagle Hills livre la première phase de « Rabat Square »    Le Parlement Jeunesse du Maroc tient sa 3ème session législative    Israël accuse et menace l'Iran qui rejette toute implication    Lancement du Guide de la procédure d'extradition    Le Chef d'Etat-major de l'Armée de Terre des Etats-Unis reçu par le ministre chargé de l'Administration de la Défense Nationale    JO-2020 : El Bakkali offre au Maroc l'Or olympique    Une coupe spectaculaire... sur les traces de la Botola    Dissolution de la direction technique nationale et gel de toutes les activités    Rabat/plage des Oudayas : Le surf de plus en plus populaire (Reportage)    Amrani met en exergue les choix visionnaires de Sa Majesté le Roi    Baisse des revenus des sociétés de financement en 2020    Ministère de l'Economie, des Finances et de la réforme administrative. Un nouvel organigramme entre en vigueur    Pfizer et Moderna augmentent le prix de leurs vaccins contre le Covid    L'intérieur dément les allégations sur la désertion des Forces auxiliaires à Sebta    Dalsinky, l'artiste qui réunit sculpture et peinture (Interview)    La découverte: Imane Benzalim, une femme de chœur    Fatima Regragui tire sa révérence    Le groupe marocain Asif est de retour avec « Balbala »    Couvre-feu à 21H, interdiction des déplacements, fermeture des salles de sport...le gouvernement annonce de nouvelles restrictions    Hussein Arnous chargé de former un nouveau gouvernement syrien    Chambres professionnelles : plus de 12.000 candidats aux élections    L'ancien maire de Fès quitte l'Istiqlal face au «dévoiement de la ligne» du parti    Affaire Ghali : L'étau se resserre autour de l'ex-chef de cabinet de Gonzalez-Laya    Sites marchands/e-marchands. Les transactions par cartes bancaires atteignent un chiffre record    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 2 août 2021 à 16H00    L'ancien maire de Marrakech, Omar Jazouli, tire sa révérence    Inondations : la justice allemande enquête sur des soupçons de défaillances dans la gestion du système d'alertes    JO de Tokyo : « L'or » de la vérité a sonné    Allemagne : l'épouse d'un politologue soupçonnée d'espionnage pour Pékin    Arts plastiques: belle initiative, noble dessein    Meknès : Trois faussaires de billets de banque mis sous les verrous    Sports équestres / Dressage : Honorable performance de Yessin Rahmouni aux JO    Mesures sanitaires : en Allemagne, confrontations entre manifestants et policiers    L'actrice Fatima Regragui n'est plus    L'actrice marocaine Fatima Regragui n'est plus !    Mort de Fatima Regragui, actrice populaire et engagée    Demande sur le cash : Une hausse "exceptionnelle" en 2020 (BAM)    Le rabbin Abraham Joulani félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône (Vidéo)    Climat: le seuil de +1,5°C risque d'être atteint d'ici 2025, avertit l'ONU    Des millions d'Américains menacés d'expulsion    Covid-19 : L'OMC met en garde contre l'inégalité vaccinale pour la reprise économique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les médecins privés traînent Lhoussaine Louardi en justice
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 18 - 06 - 2013

Les médecins privés ont fini par mettre leurs menaces en exécution. Le Syndicat national des médecins du secteur libéral vient d'attaquer en justice Lhoussaine Louardi, ministre de la santé. Recourant au tribunal administratif de Rabat, les médecins libéraux contestent l'accord permettant aux médecins du secteur public de travailler dans le privé. «Le syndicat a accueilli avec étonnement la décision du ministre de la santé de permettre aux médecins du secteur public d'exercer dans les cliniques privées.
Une décision traduite par la signature d'un accord entre le syndicat indépendant des médecins du secteur public et le ministère de tutelle», a déclaré à ALM Mohamed Naciri Bennani, président du Syndicat national des médecins du secteur libéral. En effet, cet «accord» acté en janvier 2013 autorise dans son article 3 les médecins dépendant du ministère de la santé d'exercer dans le secteur privé «tant que cela n'impacte pas la continuité des services de garde et de permanence», lit-on dans un communiqué conjoint signé par le ministère de la santé.
Pour M. Naciri, il s'agit d'une grave violation aux dispositions légales stipulées dans le code de la médecine et la loi de la fonction publique de 1958 qui interdit aux fonctionnaires d'exercer dans le privé. «Aussi, une telle décision porte-t-elle atteinte à la déontologie de la médecine», s'insurge-t-il.
Pour les médecins privés, cet accord est officieux et n'a aucune portée juridique dans la mesure où il ne protège pas les médecins publics en cas de complication lors de leur exercice dans le privé. «Preuve en est l'incident de Settat impliquant deux anesthésistes réanimateurs du public et qui ont exercé dans le privé. Ils ont rencontré des problèmes lors du déroulement d'une opération et ont été suspendus 6 mois sans aucune protection juridique», a expliqué M. Naciri. Ainsi aujourd'hui, en recourant à la justice, des médecins du secteur privé souhaitent voir l'annulation de cette décision et appellent au strict respect des lois organisant la profession.
Pour rappel, le 8 novembre dernier, le Conseil de gouvernement avait avalisé une décision du ministre de la santé interdisant aux médecins du secteur public d'exercer dans le privé, avant de revenir sur sa décision le 17 janvier, permettant ainsi aux médecins-enseignants de travailler dans le privé les soirs du vendredi et les week-ends (samedi et dimanche).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.