Abdelaziz Bouteflika enfin convoqué par la justice    Un collectif dénonce l'intensification de la répression par "un régime algérien dans l'impasse"    OCI : Les attaques israéliennes contre les Palestiniens aggravent les risques d'instabilité dans la région    Le Groupe arabe à l'ONU loue le rôle du Comité Al Qods    L'avenir du Real Madrid    Indépendance de la justice marocaine : La lettre virulente de Tamek au professeur J. Waterbury    Participation du Maroc à la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'EDD    Londres se défend d'avoir tardé à agir face au variant indien    Jack Lang: Puisse l'exemple Royal entraîner d'autres pays à faire preuve de vraie solidarité    Barça : Xavi pour remplacer Ronald Koeman ?    Mohamed Salah Tamek dénonce l'ingérence de John Waterbury dans des affaires portées devant la justice marocaine    Irlande du Nord : Edwin Poots à la tête du Parti Démocratique Unioniste    Hausse de l'IPC dans les principales villes de la région    Détails de la transformation de FinanceCom en O Capital Group    Le HUSA victorieux, la RSB en chute libre    L'Atlético se rapproche du sacre, le Real garde l'espoir    Le Raja arrache le nul face à Orlando Pirates    Des cérémonies célébrant un évènement majeur    Les souks hebdomadaires en milieu rural ont besoin d'être développés    Abdellatif Hammouchi inaugure le club équestre de la Sûreté Nationale à Kénitra    Jacek Oalczak nommé PDG    Une occasion de se remémorer leurs sacrifices et leur dévouement pour la défense de la sécurité du pays et des citoyens    Le café des Oudayas fait peau neuve !    La culture hispanique vue par la bande dessinée et de l'illustration    L'Art moderne & Contemporain marocain à Paris    Abdellatif Hammouchi inaugure de nouvelles infrastructures sécuritaires    Evolution du coronavirus au Maroc : 79 nouveaux cas, 515.023 au total, lundi 17 mai 2021 à 16 heures    Décès de l'acteur marocain Hammadi Ammor, 90 ans : Un immense artiste s'en va    Assurances: les primes émises en hausse de 3,3% à fin mars (ACAPS)    Célébration du 200ème anniversaire de la Légation américaine de Tanger    Aide humanitaire aux Palestiniens: Le Maroc fidèle à ses engagements    La loi N°56.20 offrira un nouveau cadre juridique à la création de musées, avec un label officiel (FNM)    Visas Schengen: les conditions imposées par l'Espagne    Evénements de Cheikh Jarrah: Le silence complice de la communauté internationale    Abdelfattah El Belamachi: "Le Maroc donne à l'Espagne, à l'Allemagne et à l'UE plus qu'il n'en reçoit"    ONMT : 3 partenariats conclus à Dubaï    RAM: Abdelhamid Addou élu au Conseil des Gouverneurs de l'IATA    Coronavirus : Sanofi lancera fin mai la production de son vaccin    65ème anniversaire de la DGSN : Fière chandelle aux agents de la Sûreté nationale dans ce contexte de la Covid    Zidane, entraineur du Real de Madrid, en colère : « Je ne dirai jamais cela à mes joueurs ! »    Abdou Diop: « Le marché de l'audit évolue pour répondre aux besoins et attentes des clients »    Echange de données bancaires : La loi bloquée au Parlement ?    Un Technopark à Fès pour consolider l'attractivité économique de la région    Défaite de Chelsea en finale de la FA Cup : Pour Tuchel, Ziyech responsable !    Fin du rêve européen pour Selim Amallah et Mehdi Carcela    Gaza: au moins 42 Palestiniens tués dans les raids israéliens, plus lourd bilan quotidien depuis lundi (ministère)    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Walid Halimi rend hommage au célèbre Tony Allen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Istiqlal chauffe ses troupes contre le gouvernement
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 28 - 10 - 2013

Le dernier discours de SM le Roi Mohammed VI a finalement incité, implicitement, le parti historique de l'Istiqlal (PI) à organiser la 4ème session de son conseil national (CN) samedi à Casablanca. Comme l'a déclaré le président du CN, Ahmed Taoufiq Hejira, le choix du lieu porte une véritable symbolique puisqu'il jouxte les célèbres Carrières Centrales de Hay Mohammadi et la représentation du parti de l'Istiqlal qui y était installée bien avant l'avènement de l'indépendance du pays.
Entamée avec une heure et demie de retard sur le calendrier annoncé, cette 4ème session a été marquée par une allocution de Hamid Chabat, secrétaire général du parti, où ce dernier a tenu à préciser que «le retrait du PI de la majorité menée par Benkirane ne visait aucunement à perturber le travail du gouvernement».
Avec une ou deux nuances presque, l'ex-ministre de l'artisanat et membre du comité exécutif du PI, Abdessamad Qaiouh, a repris la même litanie en déclarant à ALM que «le parti de l'Istiqlal a tourné le dos à la majorité parce que les choix et le calendrier politiques de cette dernière ne correspondaient plus aux visions et au programme convenus la veille de l'installation de la coalition gouvernementale». Passées les «amabilités d'usage», Chabat a tenu à faire le tour des questions liées à l'action du gouvernement.
Pour lui, le projet de loi de Finances 2014 est un «scandale de plus à mettre sur le compte de l'équipe Benkirane». «Ce projet révèle les réelles intentions du parti qui mène la majorité. Il est impopulaire et en rien proche des intérêts du citoyen… Il suffit juste de regarder la manière avec laquelle le gouvernement gère le dossier de l'emploi des chômeurs pour comprendre que les priorités ne vont pas de pair avec l'urgence de la situation économique et politique du pays», a déclaré le secrétaire général de l'Istiqlal qui n'a pas manqué par la même occasion de faire porter le sobriquet «Abdelilah Benzidane» au chef de gouvernement.
Avec des termes puisés dans le référentiel religieux et introduits sporadiquement dans son allocution, Chabat a promis que l'action politique de son parti comporte sur le long terme deux «jihad» distincts: un premier visant la défense de l'intégrité territoriale du pays et la revendication des présides (Sebta et Melilia) et des îles (Jaâfarines, iles d'Al Hoceima, Rocher de Badis et l'îlot Leïla) occupées. Et un second portant sur la participation à la promotion des valeurs des droits de l'Homme et au développement du Royaume.
L'assistance composée des membres du conseil national du parti allait ensuite d'un coup se joindre pour une salve d'applaudissements lorsque Chabat évoquera la victoire de l'Istiqlal sur le PJD aux dernières élections partielles dans la circonscription de Moulay Yaâcoub.
La salve sera maintenue quand Chabat reviendra sur les deux notions de «traître» et de «fidélité», une insinuation à l'actuel ministre chargé des affaires générales et de la gouvernance, Mohamed El Ouafa, qui a choisi de quitter les rangs de l'Istiqlal. A noter que le programme de cette 4ème session comportait notamment un retour sur les modalités d'une action commune entre l'Istiqlal et l'Union socialiste des forces populaires (USFP).
Une charte d'honneur, qui devait être signée aujourd'hui entre Hamid Chabat et le premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachgar, scellerait désormais l'alliance des deux partis en vue de dresser un front commun au sein de l'opposition.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.