Conseil de gouvernement à Rabat: ce qui est prévu jeudi prochain    Violence subie par les hommes: les chiffres alarmants du HCP    Contrôles pendant Ramadan: l'ONSSA se mobilise    Fusillade devant un hôpital à Paris: un mort et un blessé grave    Football / Ligue du Gharb : L'équipe «Al Achbal » remporte le tournoi des U12    L'élevage avicole algérien affecté par la fragilité économique et les faiblesses technologiques    Mohamed Benchaâboun : « Il est nécessaire d'encourager la production de vaccins dans les pays en développement »    FRMF : Zakaria Aboub, seul rescapé de la restructuration de la DTN    Ligue des Champions : l'Afrique du nord en force en quarts de finale    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Coronavirus : les déclarations chinoises sur une faible efficacité des vaccins sont un «malentendu»    Chtouka Ait Baha : Tout sur l'inscription les greniers collectifs au patrimoine mondial de l'UNESCO (Vidéo)    Un hommage au grand artiste Mohamed Melehi aura lieu en mai prochain à Marrakech    Football : mort d'un joueur après s'être effondré lors d'un match de championnat amateur    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour lundi 12 avril    MM. Bourita et Le Drian réaffirment l'excellence des relations bilatérales    La Chine approvisionnera le Maroc de 10 millions de doses de vaccins courant avril et mai    DMG : de fortes averses orageuses et rafales de vent attendues mercredi et jeudi    Les clés de la solidarité pour ouvrir les portes du Ramadan.    Le président de la commune de Louta visé par une enquête    L'Arabie saoudite annonce le début du mois de Ramadan    Raja: ce qu'a dit El Bekkari après la victoire contre Pyramids (CAF)    La Fondation TGCC lance la première édition du Prix Mustaqbal    Nadir Yata incarnait une formidable force militante    Tanger: localisation de deux mineurs objets d'un avis de recherche dans l'intérêt des familles    L'Ouganda et la Tanzanie se lient pour la construction d'un oléoduc    Ramadan 2021: voici les horaires de travail dans les administrations au Maroc    Le Sahara marocain plombe la diplomatie algérienne et envenime les relations entre Alger et Paris    Pyramids-Raja: les buts du match (VIDEO)    Liga : Bounou, En-Nesyri et Munir attendus face au Celta Vigo    Selon le FMI, le Maroc sur une bonne trajectoire    Météo au Maroc: le temps qu'il fera ce lundi    Droits des sociétés : Les principales nouveautés    France: stupeur et condamnation après des actes ciblant les musulmans à l'approche du Ramadan    Lois électorales : Feu vert de la Cour constitutionnelle    JSK-RSB (0-0) : Les Berkanais se compliquent la tâche    Tijara 2020 : La formation du capital humain, un véritable levier de développement    Edito : Débat clos    Salé : Voici les lauréats du concours de sculpture métallique monumentale récompensés    Regain de tension dans le Donbass    Nora Iffa, une voyageuse engagée    Melehi et Chebaa à l'affiche    L'écriture poétique et l'esprit de l'amour… !    "L'Oiseau bleu " de Mouha Ouhdidou, Grand Prix du Festival national du court-métrage d'Oujda    Classement Forbes : deux Marocains parmi les milliardaires africains en 2021    Agence Bayt Mal Alqods : les lauréats du concours "Les couleurs d'Al Aqsa" primés    Le Maroc à l'OMC: La révolution contre les déchets plastiques aura-t-elle lieu ?    Covid-19/Maroc : Séance commune des deux chambres du parlement lundi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une complémentarité économique interarabe, défi majeur du Sommet de Beyrouth
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 26 - 03 - 2002

Face au faible volume du commerce inter-arabe, le sommet sera l'occasion de discuter d'un calendrier pour l'émergence d'un bloc économique arabe commun.
Le Sommet des chefs d'Etat arabes, prévu les 27 et 28 mars à Beyrouth, aura la délicate tâche de répondre à un défi : baliser le terrain pour l'émergence d'un espace économique arabe. Partant du constat fort éloquent du faible volume du commerce inter-arabe, qui ne dépasse guère les 8% de l'ensemble du volume des échanges extérieurs des pays arabes, et de la nécessité de créer des groupements économiquement viables, les pays arabes n'ont d'autre alternative, à l'heure de la globalisation et de la constitution de blocs sans barrières douanières, que d'établir un calendrier précis pour l'émergence d'un marché commun.
Si les chefs d'Etat avaient posé, l'année dernière à Amman, le germe de cette tendance en recommandant à la Ligue arabe d'organiser un forum économique aux fins de définir une stratégie économique arabe, le sommet de Beyrouth aura la lourde tâche de tracer les contours de cette stratégie qui devrait être conçue de façon à ce que les pays arabes fassent des pas concrets dans le sens du regroupement économique et rompre avec les déclarations d'intentions qui, jusqu'ici, sont restées lettres mortes. Dans cette optique où se profilent des défis pressants, le sommet de Beyrouth a été précédé, samedi, d'une réunion des experts des ministères arabes des Affaires étrangères et de l'Economie et des Finances. Tenue dans le cadre du conseil économique et social, cette dernière a examiné une conception sur la complémentarité économique arabe à soumettre au sommet.
C'est la première fois que les ministres de l'Economie et des Finances se réunissent à la veille d'un sommet arabe annuel ordinaire, et c'est également pour la première fois qu'ils se rencontrent avec leurs collègues des affaires étrangères. Cette instance économique et sociale a été créée en 2000 par le sommet arabe du Caire, mais elle n'avait pas tenu de réunion lors du sommet suivant, le premier à se tenir sur une base annuelle, à Amman, en 2001.
Les participants ont notamment discuté d'une accélération de la libéralisation des échanges entre les 22 membres de la ligue arabe, notamment dans les domaines du transport et des services, et débattu de la coopération dans le domaine de l'énergie et de la complémentarité économique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.