La Commission de l'UA appelée à jouer un rôle dans le renforcement de l' efficacité du Processus intergouvernemental    La Kafala, objet d' une circulaire du procureur général    Nasser Bourita s'entretient avec Olivér Várhelyi    600 infractions à la réglementation sur les produits alimentaires constatées durant Châabane    L'activité portuaire poursuit sa tendance baissière à fin mars    Au moins huit morts dans une fusillade à Indianapolis    L'Egypte réitère son soutien à notre intégrité territoriale    Le Kremlin juge " positif" que Biden, comme Poutine, souhaite renforcer le dialogue    La liste des athlètes marocains qualifiés pour les JO de Tokyo sera annoncée en juillet    L'efficacité des vaccins chinois remise en question    Qui est Frank Grillo, le nouveau monsieur muscles de Hollywood ?    "Raya " , "Godzilla vs Kong " : les sorties directes sur petit écran se multiplient    Jeux Olympiques de Tokyo / Football : Tirage des groupes le 21 avril    Real Madrid: clap de fin pour Sergio Ramos    Nucléaire : l'Iran a commencé à produire de l'uranium à 60 %    Maroc/Covid-19 : 7 décès et 587 nouvelles contaminations en 24h    Intempéries: Khouribga sous l'eau (PHOTOS)    Coupe de la CAF : Le Raja en Tanzanie sans ses cadres    Il n'y a pas que la Covid-19, Aubameyang hospitalisé à cause de la malaria    Ramadan 2021 : 2M s'accapare 45% de l'audience télévisuelle en prime time    Quant Ali Aarass fournissait des armes à feu au mouvement des moudjahidines du Maroc    Tanger: un centre affilié au ministère des Habous vandalisé    Al Hoceima : un jeune homme rompt son jeûne en public    Barça: l'offre de Laporta à Messi    Coronavirus : 40 arrestations lors d'une manifestation pour réclamer la tenue des prières surérogatoires, tarâwîh    Le roi Mohammed VI écrit à la reine du Danemark    Maroc : Africa Business School lance à nouveau le mastère spécialisé en action publique    Botola Pro : Le WAC tenu en échec par le MCO    La généralisation de la couverture sociale, un projet avant gardiste en Afrique et dans le monde arabe    Piratage : Londres "gravement préoccupé" par des "activités malveillantes" de la Russie    3ème promotion de Madaëf Eco6 : la Société de Dévelopement Saïda annonce les lauréats    L'Icesco lance la 2e édition de ses programmes ramadanesques    La BVC débute en hausse    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    L'Académie du Royaume du Maroc publie « Tebraâ », un recueil qui célèbre la poésie féminine Hassanie    6 chantiers et 31 projets prévus : La Douane dévoile son plan stratégique 2023    Votre e-magazine Challenge du vendredi 16 avril 2021    Versement des bourses d'études aux stagiaires de l'OFPPT à partir du 15 avril    Coronavirus : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec 13 nouveaux pays    Covid-19 : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec treize nouveaux pays    Généralisation de la protection sociale : Les réactions des agriculteurs (reportage)    Météo : Pluies et averses orageuses sur plusieurs régions ce vendredi 16 avril    Conseil de gouvernement : Adoption d'un projet de décret relatif à l'organisation judiciaire    Maroc - Egypte : M. Bourita s'entretient avec son homologue égyptien    «Trilogie Marocaine 1950-2020» au musée national de Madrid    «Je me suis engagé à faire entendre la voix des habitants des montagnes»    USA / Affaire Daunte Wright : la policière impliquée est inculpée d'homicide involontaire    Le Festival du rire de Casablanca du 15 au 18 avril    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Alessi ensorcelle Casablanca
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 08 - 09 - 2003

La Villa des arts accueille une très importante exposition de design qui se poursuit jusqu'au 27 septembre 2003 à Casablanca. Les objets de la très célèbre maison italienne Alessi y sont exposés. Ils sortent de l'anonymat les pièces qui logent dans les cuisines, en les dotant d'une apparence aussi inédite que belle.
«Les industries italiennes du design sont en réalité des métaphores de l'industrie ». Cette phrase du designer Enzo Mari résume parfaitement le projet de la maison Alessi, une vieille famille d'industriels italiens, sans doute la plus célèbre dans le monde en matière de design. Depuis 1922, Alessi a doté le design d'objets certes fonctionnels, mais dont la marque distinctive est la poésie et l'émotion. Une cafetière est bien plus qu'un objet que l'on utilise distraitement pour préparer du café. C'est une pièce qui interpelle constamment notre regard, étonne par la nouveauté de sa configuration et communique du plaisir à la manipulation. Elle n'est pas littérale, brute dans sa fonctionnalité, mais dotée, à l'instar d'une phrase métaphorique, du supplément indispensable pour qu'il y ait beauté et émotion. Ce travail, qui bat en brèche l'anonymat et la standardisation, constitue la marque patente des objets Alessi. En atteste un entonnoir dessiné par Stefano Giavannoni. Tout le monde s'est servi d'un entonnoir. Personne ne le regarde plus, parce que l'usage auquel il est destiné prescrit d'avance une configuration uniforme. L'entonnoir de Stefano Giavannoni a une forme inédite. Il nous sourit ! Et pour cause, ce designer s'est servi de la tête de Pinocchio pour inventer cet objet. Le long nez du personnage qui ment fait office du tube qui termine la forme conique pour verser un liquide !
L'entonnoir de Stefano Giavannoni est une parfaite illustration de la féerie qui caractérise les objets de la maison Alessi, régulièrement appelée usine à rêves ou usine à merveilles. Des designers, dont les noms font rêver, ont donné à cette maison ses lettres de noblesse. La carrière de noms mythiques du design comme Achille Castiglioni ou Alessandro Mendini est intimement liée à Alessi. Cette maison est également connue pour commander régulièrement des objets à d'autres auteurs. Le curieux, c'est que parmi les pièces exposées à la Villa des arts, un bon nombre a été conçu par des architectes célèbres. « Le rêve de tous les architectes, c'est de collaborer avec Alessi », a expliqué le designer algérien Abdi Abdelkader, auteur d'une couscoussière qui a fait la Une des grandes revues de design dans le monde.
Ce designer s'est déplacé à Casablanca pour s'exprimer avec ferveur sur la maison italienne. Les architectes dont les créations sont exposées à la Villa des arts étayent les propos de l'Algérien. Il y a entre autres Aldo Rossi, Mario Botta, Frank Gehry et Jean Nouvel.
Ces architectes se lâchent, se libèrent, s'amusent en concevant des objets infiniment petits au regard de l'échelle à laquelle ils ont l'habitude de travailler.
L'amélioration progressive de la forme d'une pièce fonctionnelle est ce qui caractérise encore mieux leur façon de faire. Mais d'autres designers préfèrent doter leurs pièces d'une charge tellement novatrice qu'elle rend incertaine l'identité de l'objet. C'est la branche radicale du design, représentée par les plus créatifs, dont le Français Philippe Starck. L'un de ses objets fétiches est le célèbre presse-citron qui s'apparente plus à une araignée ou une pieuvre qu'à un instrument-ménager.
L'exposition de la Villa des arts est organisée par le musée Alessi, dont la directrice s'est rendue à Casablanca. Un jeune designer marocain, Hicham Lahlou, lui a montré une théière dessinée, il y a longtemps, mais qui n'a pas été éditée, faute de fabricants. La directrice a promis d'introduire cette pièce dans la collection permanente du musée Alessi et étudier l'éventualité de son industrialisation. Si cette étude se concluait en faveur de Hicham Lahlou, il serait le premier designer marocain à rejoindre l'Olympe du design.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.