Maroc : Les barrages remplis à 50%    RSB-FAR (1-2) : Les Militaires confirment leur ascension !    LDC Afrique: Le WAC bat Horoya Conakry et prend la tête de son groupe    Watford : Vers un rôle plus offensif pour Adam Masina    Botola Pro D1: L'AS.FAR décroche une belle victoire face à la RSB    Météo: encore de la pluie prévue ce dimanche 7 mars au Maroc    Les éboueurs manifestent à Mohammédia (VIDEO)    Les barrages du Royaume remplis à 50%    SpaceX : Nouvel échec pour la fusée    Concours d'accès au COPE : 543 candidats passeront l'épreuve orale par visioconférence    1ère Chambre: les députés absentéistes risqueront désormais la révocation    Maroc/Covid-19: le bilan de ce samedi 6 mars    L'ouverture du consulat jordanien à Laâyoune continue de faire réagir    Le pape célèbre à Bagdad sa première messe publique en Irak    Election à la présidence de la CAF : Anouma se retire, Motsepe seul candidat    Les réserves de barrages accumulent 8,04 milliards de mètres cubes    Employabilité: le recrutement face à des défis structurels    L'étape actuelle exige une implication de tous dans les efforts d'élection des institutions représentatives    Une influenceuse marocaine attaquée sur la Toile à cause de Saad Lamjarred (VIDEO)    DGSN: un individu placé sous surveillance médicale se suicide    Le Real Madrid hausse le ton avec Sergio Ramos    De grands groupes polonais prêts à investir au Maroc    Ibrahimovic de retour en équipe nationale de Suède ?    Des femmes qui comptent : Ghyzlaine Alami    Des femmes qui comptent : Siham Alami    Bourse de Casablanca: le résumé hebdomadaire en 4 points-clés    Agences de voyages: un premier trimestre 2021 «catastrophique»    Chambre des représentants: Adoption à la majorité d'un projet de loi organique relatif au processus électoral    BAM: l'activité industrielle s'est améliorée en janvier 2021    Juventus: Cristiano Ronaldo sur le départ    Evolution du coronavirus au Maroc : 420 nouveaux cas, 485.567 au total, vendredi 5 mars 2021 à 18 heures    Le roi Mohammed VI a écrit au président du Ghana    Huit personnes interpellées pour organisation d'une fête de mariage    La députée du PAM Faraj Touriya débarquée d'un vol «Raynair»    Hervé Renard: ses maîtres chanteurs condamnés à de la prison ferme    Londres: le prince Philip transféré dans un autre hôpital    Partenariat maroco-israélien : un mariage stratégique    Débats féconds en commission sur les projets de loi organiques relatifs aux deux Chambres du Parlement    Le Conseil National de la Presse rend hommage à la femme    Armée américaine et insurgés du Capitole    Hirak : des centaines de milliers d'Algériens réclament le changement radical du système    La victoire du peuple algérien, " confisquée par un coup de force pour sauver le système "    Sidi Slimane    Naima Bouhmala rassure ses fans sur son état de santé (VIDEO)    Nouveau projet «Yemoley et Yemoh école de la diversité»    «Moukarabat» enchaîne les publications    Algérie : un médecin fustige le régime en place et s'indigne contre les défaillances du secteur de la santé    Salima Louafa, la romancière qui recèle la magie des mots sous l'étreinte de ses doigts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ramsa d Agadir : Des investissements dans le secteur de l eau et l assainissement liquide
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 05 - 06 - 2012


Après une trentaine d'années d'existence, la Ramsa (Régie autonome multiservices d'Agadir) a multiplié ses investissements dans les deux secteurs-clefs de l'eau potable et l'assainissement liquide. En effet, les réalisations obtenues au cours de ces dernières années ont permis non seulement d'optimiser la gestion et le contrôle de la configuration spatiale du Grand Agadir, qui totalise un réseau linéaire de 1.993 m3 de conduites, mais aussi de mettre en place un système d'information géographique (SIG). Ce système, dont le coût s'est élevé à 1.400.000 DH, est doté d'une technologie qui permet de se renseigner sur les travaux de maintenance curative tout en gérant les interventions de maintenance planifiées et en programmant les interventions préventives sur les appareils du réseau et le réseau des conduites d'eau. Ainsi, la capacité de stockage de l'agglomération du Grand Agadir est passée de 15.800 m3 en 1983 à 111.500 m3 en 2011, permettant une autonomie de distribution de 25 heures, et cela grâce aux 19 réservoirs répartis sur les différents secteurs de la région. Ceci étant, la modernisation des outils de gestion a également été l'un des créneaux d'investissements. Notons qu'elle s'est dotée d'un système de télégestion Bureau central de conduite (BCC) des installations d'eau potable et d'assainissement liquide. Ainsi, les opérateurs de la Régie suivent en temps réel le fonctionnement des installations de la Ramsa (réservoirs, conduites, réseaux…) depuis la salle de contrôle. Ce système inauguré en 2008 s'est vu allouer un budget de 24.000.000 DH. Par ailleurs, et en attendant la généralisation de l'accès à l'eau prévue pour 2013, le taux de branchement en eau potable a connu une augmentation conséquente en passant de 76% en 2003 à 97% en 2011. Le nombre de clients au 31-12-2011, toutes catégories confondues, est de 189.520 clients. Il est à rappeler que le montant des investissements entre 2006 et 2011 est de 330 millions DH, soit 56 millions DH par an. Le secteur de l'assainissement liquide a également connu de grands investissements. Le Plan directeur d'assainissement du Grand Agadir a évalué le montant global des investissements à 2.463,06 milliards DH. Soulignons que le système de collecte des eaux usées est majoritairement de type unitaire et fonctionne en mode gravitaire à l'exception du secteur touristique et balnéaire situé en bordure de la plage d'Agadir qui est desservi par un réseau de type séparatif équipé de stations de pompage relevant des eaux usées vers le collecteur principal de la ville. Ainsi, une 1ère tranche (1998-2007) d'un montant de 828 millions DH, a été réalisée, la deuxième tranche (2008-2015) est d'un montant de 1.612,76 millions DH et en cours de réalisation. Par ailleurs, l'un des grands projets de la Ramsa consiste en un projet de réalisation d'un traitement tertiaire de désinfection des eaux épurées produites par la Step. Ce projet permettra de garantir la qualité requise, notamment en termes bactériologiques, des eaux épurées en vue d'une réutilisation saine pour l'arrosage des espaces verts et des golfs répondant aux normes en vigueur.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.