Casablanca accueille l'assemblée générale de l'Union mondiale des professions libérales    Vidéo. Mine d'art de Khouribga: quand les artistes essayent de "passer le relais"    Textile : Les deux salons ont connu un beau succès, selon l'AMITH    Barid Al Maghrib étoffe son offre digitale    Couverture alimentaire : Le Maroc a atteint « un bon niveau », selon Sadiki    Le Maroc rejoint le Réseau des Autorités de prévention de la corruption    Brexit, politique étrangère… au sommet de Bruxelles    Brèves Internationales    Un Monde Fou    Brèves    Le Parquet général suscite la polémique au Parlement    BAM : L'encours des financements par Mourabaha totalise 7,17 MMDH    Maroc PME organise la Semaine de l'entreprise dans la Région de Laâyoune-Sakia El Hamra    La 4ème Commission de l'ONU exprime son soutien au processus politique au Sahara    Bachir Edkhil : L'option référendaire est caduque    Amar Saâdani : Le Sahara est marocain    Paris Jackson arrêtée en plein cœur d'Hollywood    Quand Donald Trump s'en prend à Bruce Springsteen et Beyoncé    Les glaciers suisses ont diminué de 10% en 5 ans    Insolite : Conférence record    Clasico au Camp Nou : Valverde a "confiance" malgré les violences    Réforme de la C1 : Lampard opposé à la multiplication des matches    Liga: Duel à distance entre Real et Barça    A Madagascar, l'électricité reste un produit de luxe    Bella Hadid se livre sur son état mental    La Twittoma, ou comment les réseaux sociaux servent la bonne cause    Divers    L'ANRUR, un mécanisme d'amélioration du paysage urbain et architectural    Le jour où un des acteurs de Friends a failli être renvoyé à cause de Jennifer Aniston    Pourquoi Kate Winslet s'est fait tacler par la Reine Elizabeth II    Pitt vs Jolie : Pourquoi le couple star n'a toujours pas entériné son divorce    Jack Lang : «Trésors de l'Islam en Afrique, de Tombouctou à Zanzibar témoigne de l'histoire du Maroc»    «Pour Sama» : Le témoignage bouleversant d'une jeune mère à Alep    Le CSCA sanctionne Radio Méditerranée    Filière équine : Une stratégie créatrice de richesse    Eliminatoires CHAN 2020 : Maroc-Algérie à guichets fermés    ITF juniors au Maroc: Le RUC passe le relais au Riad    Coupe du Trône de tennis: L'ACSA pour la 9e fois    Syrie: Washington arrache une trêve à Erdogan, en vue de la création d'une « zone de sécurité »    Les violations des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf mise à nu    Et la vie continue…dans un autre corps    Les lauréats du Prix de la culture amazighe dévoilés    Casablanca : Le groupe Akdital ouvre deux nouveaux établissements de santé    Réforme de l'enseignement. La Commission de suivi prépare sa réunion inaugurale    Loi de Finances 2020 : Benchaâboun passe l'oral devant les parlementaires    Raja. Le trésorier du club détaille le rapport financier    Météo: Le temps qu'il fera ce vendredi    Tanger : Un nouvel espace d'insertion pour les jeunes handicapés mentaux    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Khalid Oudghiri, un Marocain à Paribas
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 09 - 05 - 2002

Au terme d'une carrière réussie au sein de la BMCI, M.Oudghiri vient d'être désigné responsable du pôle banque de détail à l'international du groupe BNP Paribas à Paris.
Promotion pour Khalid Oudghiri, Directeur gén-éral adjoint en charge de la Banque commerciale de la BMCI et de PDG de BMCI Leasing. A partir du 15 mai, ce quadragénaire aura à sa charge la responsabilité de la zone Moyen-Orient au sein du pôle Banque de Détail à l'International (BDDI) du groupe BNP Paribas. Ce poste qui était occupé auparavant par François Dauge permettra à M. Oudghiri de faire partie du comité de Direction de BDDI.
Il s'agit en effet de la deuxième promotion du genre à profiter aux cadres de la BMCI. En janvier 2001, l'ancien directeur des ressources humaines de la banque a été choisi pour occuper le poste de secrétaire général de la Banque du Caire et de Paris en Egypte. Ces deux nominations ouvrent l'appétit de la BMCI quant «aux opportunités de carrières à l'international qu'offre le groupe aux cadres de ses filiales et succursales hors de France».
Ingénieur de formation, M. Oudghiri est lauréat de l'Ecole Centrale de Paris. Il est aussi diplômé de l'Institut Français du Pétrole et titulaire d'une maîtrise de mathématiques. Sa formation en pétrole lui a tracé son chemin au sein de l'ONAREP (Office National de recherches et d'Exploitations Pétrolières) où il a passé six ans en tant que chef du département Développement et Exploitation.
Au terme de cette expérience, il intégra la CFI (compagnie Financière d'Investissement) en tant que responsable des opérations d'acquisitions et de restructurations. Son dernier parcours avant d'intégrer la BMCI, il l'a été le Groupe Bois de l'Atlas où il assurait la fonction d'Administrateur directeur général pendant cinq ans. Au sein de la BMCI qu'il a intégrée en 1992, Khalid Oudghiri a occupé différentes fonctions. Nommé en premier lieu directeur des groupes d'exploitations Nord-centre et hors Casablanca, il a peu de temps après été nommé directeur du réseau pour devenir au bout de trois ans d'exercice au sein de cette banque directeur délégué responsable de la direction centrale du réseau.
Avant de s'envoler vers Paris, ce membre fondateur de l'association Maroc 2020, avait à sa charge outre la banque commerciale, la filiale crédit-bail de la BMCI.
Qui succèdera à M. Oudghiri ? aucune réponse n'est donnée. «Une nouvelle organisation est en cours. Elle sera mise en place très prochainement», indique-t-on à la BMCI.
Le poste qu'il occupait sera peut-être appelé à disparaître cédant la place à une nouvelle fonction.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.