Humania lève plus de 100 millions de dollars pour ses projets au Maroc et en Egypte    Austérité budgétaire durable en vue    Baccalauréat : toutes les mesures de prévention ont été prises    Ramid ne démissionnera pas. Et voici l'explication    Fraude aux examens: deux arrestations à Berkane    Le beau message de Bachir Abdou à Saad Lamjarred (PHOTO)    Novak Djokovic testé négatif au coronavirus    Développement durable et compétitif des ports : L'ANP contracte un prêt de 1,1 milliard de dirhams auprès de l'AFD    Conflit israélo-palestinien: Des voix prônent la paix alors que la colère gronde à Gaza    Birmanie : au moins 113 morts dans un glissement de terrain dans des mines de jade    Maroc: les salles de sport reprennent vie    Coronavirus au Maroc : 26 nouvelles rémissions, 9.052 au total    Un plan de sauvetage pour le cinéma    Alerte météo: vague de chaleur au Maroc, les villes concernées    Fuite en avant du PJD. El Othmani fait témoigner son employé    « Folle de lui » de TiiwTiiw & LACRIM enflamme la toile    Comment Kabila détournait les richesses de la RDC    Souss-Massa : Vaste campagne de sensibilisation des agriculteurs à la Covid-19    Ali Essafi et Tala Hadid rejoignent l'Académie des Oscars    L'école publique incapable d'absorber les élèves du privé !    Liga: un Marocain signe à Leganés    Les cours de change de ce jeudi 2 juillet    OCP dévoile les résultats des plateformes de démonstrations 2019-2020    INTERVIEW – Ito : Une startup qui voit loin    Des acteurs associatifs prêtent main forte aux bouquinistes de Bab Doukkala    Avis de réunions    50 MDH pour le soutien aux projets d'art, d'édition et du livre    "Jemaâ El Fna en live", une manifestation artistique à distance    L'Académie des Oscars continue de s'ouvrir aux femmes et aux minorités    Cinéma: Un guide des pratiques de sécurité sanitaire    Lekjaa se réunit avec les membres de la Ligue des amateurs    Ligue 1 : Yunis Abdelhamid, 3e meilleur joueur africain de la saison    Visite de soutien et de solidarité du Premier secrétaire à l'Ambassadeur de Palestine à Rabat    Le Maroc pour la relance de la Conférence sur le désarmement    Nasser Bourita : Le Maroc a matérialisé son engagement pour un pacte bicontinental UE-Afrique    Journée internationale du parlementarisme    Sur les traces du vaccin anti-Covid-19    Décélération de la croissance nationale à 0,1% au premier trimestre    Détournement de l'aide humanitaire par le polisario et l'Algérie : le coup de gueule d'un eurodéputé    Le Wydad de Casablanca se prépare à défendre son titre    Partenariat entre Mehdi Qotbi et le ministère de la culture : 3 conventions signées pour le prêt d'œuvres, la solidarité et numérisation    Reprise dans la sérénité et l'enthousiasme des réunions en présentiel    Algérie : d'anciens piliers du régime de Bouteflika sévèrement condamnés    Football : 700 buts pour Messi    Algérie. L'Europe dénonce la répression du peuple Kabyle    Éthiopie : plusieurs morts dans des violences après le meurtre d'un chanteur    Jamila Moussali, la ministre qui ne sert à rien    Hakimi officiellement intériste    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bouhcine Masaoud : «Le domaine culturel nécessite une réelle organisation»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 21 - 12 - 2013

ALM : Le Syndicat marocain des professionnels du théâtre tiendra son congrès à la mi 2014. Quels seront les axes importants, qui seront abordés ?
Bouhcine Masaoud : Je tiens tout d'abord à souligner le fait que nous sommes en train de travailler sur le projet de la mise à niveau du Syndicat marocain des professionnels du théâtre, lequel s'apprête à devenir l'«Union marocaine des arts dramatiques». A la clé, la création d'une coalition qui aura pour mission de défendre les intérêts du cinéma, de la télévision et du théâtre. Ce projet ne sera appliqué et validé qu'après sa présentation auprès des différentes branches syndicales, au conseil central et par la suite aux congressistes.
Lors du prochain congrès prévu en milieu d'année 2014, nous nous pencherons sur la situation sociale des artistes, sur la réforme du champ artistique, notamment l'application de la loi relative à la couverture médicale, et nous tâcherons de mettre en place des structures à même de répondre aux besoins sociaux des artistes. Il faut également revoir leurs conditions de travail, sans compter que l'artiste doit bénéficier notamment des droits de rediffusion de ses œuvres. Dans ce cadre, nous essayons de sensibiliser les professionnels du métier à protéger leurs intérêts. Nous évoquerons également lors de ce congrès la question de la carte professionnelle de l'artiste, dont l'obtention nécessite la mise en œuvre d'un quota. De même, la préservation des droits d'auteur sera l'un points à l'ordre du jour de cette rencontre.
Vous avez tenu plusieurs réunions avec le ministre de la culture et avec le ministre de la communication. A quoi ont abouti ces rencontres ?
Plusieurs projets sont en cours de réalisation. La semaine dernière, nous avons assisté à la présentation du projet de loi complétant la loi relative aux droits d'auteur et aux droits voisins, faite par Mustapha El Khalfi, ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, à la Chambre des représentants.
C'est un projet qui vise à transformer le Bureau marocain du droit d'auteur en un établissement public doté de la personnalité morale et de l'autonomie financière. Cela permettra de jouer un rôle dynamique dans le domaine de la propriété intellectuelle et artistique, et de manière générale dans tout ce qui se rapporte aux auteurs.
Quel bilan faites-vous de l'année culturelle 2013 ?
Comme ce fut le cas les années précédentes, nous n'avons pas manqué de créations artistiques en 2013. Toutefois, le domaine culturel nécessite une réelle organisation. D'autant plus qu'on constate malheureusement que le professionnalisme tend à diminuer face à l'inexistence des lois.
J'espère que le champ de l'audiovisuel sera libéré et pourra ainsi être ouvert à de nouveaux investisseurs. D'autres chaînes pourront ainsi être créées, générant par la même de la concurrence.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.