Pass sanitaire. Le grand foutoir    Technologie numérique : 6G, une fusion inédite entre monde réel et virtuel    Rabat : Une foule en quête du pass sanitaire au CHU Ibn Sina    Covid-19 au Maroc : 425 nouveaux cas et 1,14 millions de vaccinés ont reçu la dose de rappel    Covid-19 : Chute de 50% des cas graves en quinze jours    Gazoduc GME : l'Algérie cessera d'approvisionner le Maroc à partir du 1er Novembre    Industrie aéronautique : Capitaliser sur les acquis pour réussir la relance    Les Etats-Unis dévoilent le plan de modernisation de l'armée marocaine    CAF-Fédération soudanaise : Le match Soudan-Maroc se jouera finalement ...au Maroc le 12 novembre !    L'ONG TIBU ORGANISE LE PREMIER CONCOURS MAGHREBIN D'INNOVATION    Un PCR négatif suffit pour assister à l'AGO du Raja    L'ordre du mérite de l'association des comités nationaux olympiques octroyé à Kamal Lahlou    Pass vaccinal: Nabila Mounib interdite d'accès au parlement, le PJD la soutient    Un chiffre d'affaires de 26 milliards de dh pour maroc telecom à fin septembre 2021    OCP Africa s'associe à l'USAID pour renforcer la sécurité alimentaire au Nigeria    Maroc-Algérie : le doux effet cathartique du Rap    Quatre peintres marocaines à la galerie AMBRE ART CENTER    Ouverture du 14ème Festival international du Théâtre universitaire de Tanger    Transavia lance des vols de rapatriement vers le Maroc à partir d'aujourd'hui    Offensive de charme de l'Union européenne à destination du Maroc    Coup d'état au Soudan: La communauté internationale condamne    PLF-2022: Voici les principaux chiffres de l'intervention de Mme Fettah Alaoui devant le Parlement    Pass vaccinal : Bientôt des éléments de clarification de la part de la CNDP    Casablanca-Settat : les grands élus finalisent le projet de budget 2022    Réunion, ce jeudi, du Conseil de Gouvernement: Zoom sur la situation épidémiologique    VIDEO. Le Trophée de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) fait escale au Maroc    «Je préfère mourir en mer que de rester en Algérie» : le régime militaire pour sa jeunesse vers le néant    "Trek des Gazelles" : Un voyage entre dunes et océan depuis la Cité de Mogador    Botola Pro D1 / 7ème journée : Trois matches au programme ce mardi    Intelaka, IS, emplois…les grandes lignes du Projet de loi de Finances    Le nombre de Marocains qui utilisent Maroc Telecom    Ce qu'il faut retenir du «grand oral» de Khalid Aït Taleb devant les députés    Covid-19 : ce qu'il faut savoir sur la pilule de Merck, traitement prometteur dont l'examen a débuté en Europe    Un nouveau narco-drone neutralisé à Sebta    Une campagne nationale de sensibilisation démarre ce lundi    Inde: Quatre morts et plusieurs blessés dans un incendie à Delhi    Prévisions météorologiques pour ce mardi    L'Egypte lève l'état d'urgence en usage depuis 2017    Soudan: Washington suspend 700 millions de dollars d'aide    En France, la perpétuité requise contre un dangereux terroriste algérien    Festival international du film sur l'art : Agadir abrite la 3ème édition du 20 au 22 novembre prochain    La 1ère édition de «Tanja Fraja», les 30 et 31 octobre    Israël annule l'avertissement sur les voyages au Maroc    Une Allemande de l'EI écope de dix ans de prison    Début à Ryad des travaux du Sommet de l'Initiative verte du Moyen-Orient avec la participation du Maroc    «Chatarra» de retour sur les planches    L'Ensemble El Akademia se produira sur la place Hassan II de Dakhla    Tétouan accueille le 14è Forum international de Bande dessinée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Eco-Cité Zenata : Comme si vous y étiez !
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 20 - 05 - 2016

Etat d'avancement des travaux, montage financier, vision stratégique...
Le projet de l'Eco-Cité Zenata sort de terre ! Un projet aux dimensions d'une ville nouvelle qui commence à prendre forme à mi-chemin entre Rabat et Casablanca. «L'Eco-Cité Zenata est un projet innovant qui intègre d'une manière durable les enjeux sociaux, économiques et environnementaux», résume Mohamed Amine El Hajhouj, directeur général de la Société d'aménagement Zenata (SAZ), filiale du Groupe CDG, lors d'une conférence de presse réservée à la présentation du projet et au lancement de sa première campagne de communication. Ainsi, avec deux chantiers déjà bouclés, l'Eco-Cité Zenata dévoile son concept novateur et l'état d'avancement de ses travaux d'aménagement.
«L'Eco-Cité Zenata a franchi des étapes essentielles dans sa concrétisation. Les autres chantiers de la cité (et ils sont nombreux) sont dans les starting-blocks. Des chantiers qui représentent l'aboutissement d'un ensemble d'études stratégiques environnementales, urbaines et techniques de haut niveau», explique M. El Hajhouj. En effet, après 18 mois de travaux, et conformément au planning initialement prévu, les grands travaux d'infrastructure liés à l'Eco-Cité Zenata ont été finalisés. Il s'agit des travaux d'infrastructures relatifs au grand collecteur d'assainissement de la première zone de développement d'une superficie de 800 hectares et de l'échangeur autoroutier, porte principale de l'Eco-Cité Zenata. «Le collecteur d'assainissement, connecté à l'intercepteur anti-pollution Est de la Lydec, est une infrastructure primordiale à l'aménagement de la première zone de développement. De son côté, l'échangeur autoroutier de l'Eco-Cité Zenata, situé sur l'autoroute Casablanca-Rabat, dessert simultanément deux axes majeurs de la ville», a précisé le directeur général de SAZ.
Ainsi, l'Eco-Cité Zenata est conçue comme une ville complète avec des actifs économiques structurants et des quartiers résidentiels d'une capacité cible de 300.000 habitants. «A cet effet, et étant donné que le modèle de l'Eco-Cité Zenata est basé sur le développement social et économique, avec l'ambition de créer 1 emploi pour 3 habitants conformément aux standards internationaux, la ville a priorisé le développement de 3 actifs structurants et à forte valeur ajoutée : un centre de commerce et de loisirs en cours de réalisation dont Ikea, première enseigne à ouvrir ses portes au public (mars 2016) un centre médical d'excellence dont l'appel à manifestation d'intérêt est en cours et un campus universitaire international en phase d'étude», a annoncé M. El Hajhouj. A noter que «le quartier de la ferme», d'une superficie de 70 ha, sera le premier développement résidentiel de l'Eco-Cité Zenata. «Conçu selon un urbanisme innovant, il accueillera tous les équipements de proximité nécessaires à une vie de qualité. A ce stade, la phase de négociation approfondie est enclenchée avec plusieurs promoteurs immobiliers sélectionnés. Actuellement, plusieurs contrats ont déjà été signés avec des promoteurs de renom», a relevé le directeur général de SAZ.
Par ailleurs, le top management de l'Eco-Cité Zenata a annoncé qu'à la fin d'un important processus d'études et de préparation, l'instance de pilotage du projet a décidé d'homologuer un plan d'aménagement sectoriel de 800 ha sur une superficie totale de 1.630 ha, correspondant à la première zone de développement de l'Eco-Cité Zenata. Une homologation promulguée dans le Bulletin officiel de septembre 2015.
Montage financier : Des bailleurs de fonds confiants !
Le grand projet d'aménagement de l'Eco-Cité Zenata nécessite un investissement global de 21 milliards de dirhams, dont 10 milliards pour financer la première zone de développement. Un tiers de ces 10 milliards de dirhams est apporté par des bailleurs de fonds internationaux. L'Agence française de développement (AFD) y participe à hauteur de 1,65 milliard de dirhams de même que la Banque européenne d'investissement (BEI) qui y apporte également 1,65 milliard de dirhams.
Ces financements permettent de participer à l'acquisition du foncier. «Il s'agit d'une première pour l'AFD qui ne s'était jamais engagée dans de tels financements. Une première qui atteste de la confiance que les bailleurs de fonds témoignent au projet d'Eco-Cité Zenata. Il s'agit également d'une première pour la BEI qui participe à l'aménagement du territoire, l'infrastructure, mise en place du plan d'action de réinstallation des ménages bidonvillois et des activités industrielles», souligne Mohamed Amine El Hajhouj, directeur général de la Société d'aménagement Zenata.
Par ailleurs, l'Eco-Cité Zenata bénéficie également d'une subvention de l'Union européenne dans le cadre de la facilité d'investissement au voisinage. Cette subvention est de 44 millions de dirhams pour financer des études dédiées au développement durable. «Cette enveloppe pourra atteindre jusqu'à 330 millions de dirhams pour financer des actions concrètes de mise en œuvre de projets dans le sillage du développement durable et du concept d'Eco-Cité.
Une de ces actions concerne l'élaboration du référentiel de l'Eco-Cité Zenata qui répond à l'ambition du Royaume dans le cadre de la COP22», précise M. El Hajhouj.
Une campagne de communication innovante !
A travers une campagne alliant réseaux sociaux, affichage, presse écrite et électronique, l'Eco-Cité Zenata se fait connaître à travers des messages forts portant sur l'engagement citoyen, l'émotion, l'empathie et le sens de l'appartenance.
Elle arbore donc une identité visuelle territoriale. Et c'est le pentagone qui a été choisi pour représenter Zenata.
Une figure géométrique à 5 côtés, symboliquement empreinte de spiritualité. Unité associable et recomposable à l'infini, il évoque la possibilité d'évolution, l'ouverture vers l'ailleurs d'autant qu'il s'exprime à travers une palette de couleurs dynamiques et, elle-même, évolutive.
De même, la ville nouvelle s'adjuge une signature forte, chargée de sens, pour souligner l'élan vital qui traverse l'une des premières Eco-Cités d'Afrique: «Zenata, ville de tous les élans».
Etat d'avancement des travaux d'aménagement
Pour préparer l'aménagement de la ville, la Société d'aménagement Zenata (SAZ) a d'abord réalisé un grand collecteur d'assainissement pour les 800 hectares de la première zone de développement et qui est connecté à l'intercepteur anti-pollution Est de la Lydec.
Par la suite, SAZ a procédé à la construction de la porte de l'Eco-Cité Zenata, à savoir l'échangeur autoroutier ainsi que les premiers kilomètres de l'axe métropolitain qui sont, aujourd'hui, plantés et habillés de mobilier urbain et équipés d'éclairage public durable 100% LED. Cette voie dessert «Ikea» qui constitue pour l'Eco-Cité Zenata la première phase de son centre commercial.
Enfin, les travaux d'aménagement du premier quartier résidentiel de 70 hectares ont d'ores et déjà démarré.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.