Maroc. La SFI engagée pour stimuler la reprise économique    ONEE/BEI : un nouvel accord de financement de 37,5 millions d'euros    La CGEM élue membre du Conseil d'administration de l'Organisation Internationale du Travail    Brésil: le ministre de l'Environnement annonce sa démission    Dossier Hakimi: l'Inter Milan rejette les offres de Chelsea et du PSG    Covid-19: le Chili a vacciné 80% de la population cible    Prévisions météorologiques pour la journée du jeudi 24 juin 2021    Environ 48% des migrants exercent une activité professionnelle    L'Espagne inquiète du développement agricole au Sahara marocain    IFC va appuyer la mise en œuvre du Fonds Mohammed VI    Sahara Marocain: Quand John Bolton s'emmêle les pinceaux    Commémoration du 80ème anniversaire de l'agression de l'Allemagne nazie contre l'URSS.    L'ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz écroué    Washington demande le retrait des forces étrangères    Politique. Le nomadisme n'est que la conséquence de la crise    L'Angleterre bat la République tchèque et s'adjuge la 1re place    Hakan Calhanoglu s'engage avec l'Inter Milan    Les Suns s'imposent sur un dunk à la dernière seconde    Sahara marocain : le plan d'autonomie, seule option pour une solution définitive    Bangkok : remise d'une décoration Royale à l'ex-ambassadeur de Thaïlande au Maroc    Maroc/Covid-19: le bilan de ce samedi 29 mai    HCP: La sécurité au Maroc attire les migrants    Ouverture des candidatures pour l'édition 2021    Oujda : première exposition individuelle de l'artiste peintre Fatiha Rabhi    Le 42e moussem d'Asilah, une manifestation pluridisciplinaire d'envergure    Paysage après le Covid...    Netflix : Steven Spielberg signe un contrat réaliser une série de films    LMN'ART : Débarquement immédiat !    Enseignement: la rentrée scolaire 2021/2022 fixée au 3 septembre    Maroc : les listes A et B mises à jour au moins deux fois par mois    Le variant Delta sème la terreur dans le monde    Les baisses des prix des billets coûteront 4,5 MMDH à l'état    Un autre Charles de Foucauld est parmi nous    PND : réunion consultative entre les partis représentés au Parlement et la CSMD    Banques: le besoin de liquidité se creuse à 72,6 milliards de DH en mai    Les Marines chantent la Marocanité du Sahara    Commerce électronique : QNET remporte trois trophées à l'échelle mondiale    À Genève, l'intégrité territoriale du Maroc plus que jamais appuyée    Maroc. Les greniers de Souss-Massa pourraient être les premières banques au monde    Trafic des armes à feu : l'administration Biden instaure des unités spécialisées dans certaines villes    Coupe arabe U20 : Djibouti – Maroc, les Lionceaux pour confirmer    SM Caen : Yacine Bammou se prépare pour son retour    Liverpool, un joyaux britannique sur le point de disparaître du patrimoine de l'Unesco    Le rallye-raid aura son championnat du monde en 2022    Le stage de Saint-Etienne au Maroc annulé    La CGEM élue membre du Conseil d'administration de l'OIT    Ismaïl Haniyeh, le leader du Hamas, chez le PJD    Démantèlement d'une cellule terroriste affiliée à l' »Etat islamique » s'activant dans la région de Marrakech-Safi (BCIJ)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Dématérialisation obligatoire des impôts: Les téléservices SIMPL prennent le relais
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 19 - 09 - 2016

C'est officiel ! A partir du 1er janvier 2017, la déclaration et le paiement 100% en ligne des impôts sur les sociétés, d'impôt sur le revenu et de la Taxe sur la valeur ajoutée deviendront obligatoires.
C'est dans le cadre de sa démarche éco-responsable que l'administration fiscale généralise le procédé électronique auprès de toutes les entreprises, physiques ou morales. La dernière conformation des entreprises à cette obligation a concerné les entreprises dont le chiffre d'affaires est supérieur ou égal à 10 millions de dirhams, avec une prévision de généralisation en début 2017. En effet d'ici fin 2016, l'ensemble des entreprises, même moyennes et petites, devront être inscrites sur le portail de la Direction générale des impôts (DGI), «www.tax.gov.ma», réservé à cette fin.
La télédéclaration 100% en ligne
Pour assurer une meilleure transition vers le mode électronique, les entreprises sont appelées à adhérer désormais aux téléservices SIMPL de la DGI. L'adhésion aux services de déclaration et de paiement des impôts en ligne commence par l'inscription. Le dossier d'adhésion est téléchargeable depuis le même portail. Ce dernier, contenant plusieurs formulaires, doit être déposé auprès de la Direction régionale ou inter-préfectorale des impôts du lieu du siège social de l'entreprise après avoir été signé, daté et cacheté. Le dossier regroupe, en plus du formulaire de demande d'adhésion aux téléservices de la DGI, un autre qui permet la création d'utilisateurs. Une entreprise peut avoir un ou plusieurs utilisateurs en même temps. Ceux-là sont classés selon trois profils caractérisés par le niveau d'habilitation. Le profil rédacteur, par exemple, est chargé de saisir les données des déclarations et aussi les bordereaux et avis de versement. Le profil responsable de déclaration est, lui, chargé de valider les données saisies concernant les déclarations et les bordereau-avis de versement. Il relève également de son rôle de déposer les déclarations ne faisant pas intervenir de paiement concomitant. Un troisième profil qui est en charge d'une autre mission, responsable paiement (RP), qui valide, effectue le paiement, et se charge aussi de déposer toute déclaration faisant intervenir un paiement concomitant.
Pour gérer le compte de leur société, les utilisateurs doivent se connecter au service «Simpl-Adhesion». Il s'agit d'un service mis en place par la DGI depuis 2013, à travers lequel le contribuable a la capacité de gérer lui-même son propre compte. Pour accéder à ce service pour la première fois, il est nécessaire de disposer d'un code fourni par la DGI. Ce dernier est communiqué lors d'une adhésion préliminaire à ce service en tant que non adhérent. Le code d'accès est alors envoyé suite à la demande de l'utilisateur, par simple demande adressée par mail [email protected] Une fois identifié, l'utilisateur doit procéder au remplissage des champs consacrés à l'inscription de l'entreprise en ligne. Cette troisième étape permettrait également l'identification du représentant du contribuable auprès de la DGI. Pour consolider son adhésion, l'utilisateur reçoit un e-mail de confirmation sur son adresse, demandant l'activation d'un lien de confirmation.
«Télépayer» l'impôt ? Oui… mais comment ?
Durant l'inscription de l'entreprise, l'utilisateur renseigne le mode de paiement par lequel il souhaiterait payer dorénavant ses taxes. Sur le portail de la DGI sont proposées deux solutions. Par défaut, le paiement par carte bancaire est activé par la DGI. Le paiement par prélèvement automatique reste alors un choix alternatif. Si l'adhérent souhaite opter pour ce deuxième mode de paiement, il lui suffira de cocher la case «prélèvement bancaire». Il introduit alors le RIB de la société depuis lequel il souhaite être prélevé. L'opération peut être renouvelée autant de fois qu'il souhaite introduire d'autres RIB. A noter que parmi les formulaires fiscaux téléchargés, l'autorisation de prélèvement bancaire doit être remplie, datée, signée par l'entreprise et certifiée par la banque, en double exemplaire. Cette autorisation doit être remise à la Direction générale des impôts avant la prise en compte de la demande d'adhésion à la procédure de télépaiement des impôts.
Maryem Laftouty
(Journaliste stagiaire)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.