Parlement: Séance plénière lundi 25 Octobre pour présenter le PLF2022    Le Maroc et la Russie démentent les rumeurs sur un prétendu "refroidissement des relations bilatérales"    Tramway Rabat-Salé : Le contrôle du pass vaccinal commence dès vendredi    Covid-19 : Les vaccins Johnson & Johnson et Pfizer en rupture de stocks    Etats-Unis- Maroc : Inauguration d'une tour de descente en rappel en faveur des Forces Spéciales de la Marine Royale    Niger : Neuf gardes nationaux et deux gendarmes tués dans une attaque armée    Covid-19 : des chercheurs s'inquiètent d'éventuels dommages sur le cerveau [Etude]    Message de condoléances de SM le Roi à la famille de feu Dr. Abdelouahed Belkeziz    La République Dominicaine appuie les efforts du Maroc dans la recherche d'une solution politique    Le Maroc premier dans la région MENA    Otman Mouden: "Le gouvernement a une marge d'action très limitée dans le temps et sur le plan financier"    [ Interview exclusive ] A bâtons rompus avec le patron du BCIJ    USA : Des emplois, des salaires qui flambent mais pas de postulants    Sommet Afrique-France: Ne surtout pas mourir de honte    Donald Trump annonce le lancement de son réseau social et dénonce le règne unique des GAFAM    Racisme en France, ça continue    Akhannouch a-t-il les moyens de ses ambitions ?    Bamako choisit de continuer son rapprochement avec Rabat    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 21 octobre 2021 à 16H00    Lutte contre les nuisibles : Comme Israël, le Maroc recourt aux rapaces    Rencontre de la Fondation Brensthurst-Oppenheimer avec «Bayt Dakira» à Essaouira : une symbiose spatio-temporelle    Don Bigg clash cash les rappeurs algériens    Interview avec Mustapha Meloui « Le digital sera une priorité de ce gouvernement »    Botola Pro D1 / RSB-OCK (3-3): Un match prolifique doublé d'une remontada!    Botola Pro D1 / MCO-RCA (1-3): Le Mouloudia victime de ses dirigeants et du Raja!    Célébration : La symbolique culturelle des fêtes religieuses    Philosophie : Alexandre Koyré, du monde clos à l'univers infini    Errachidia: 4 individus interpellés pour liens présumés avec un réseau de trafic international de drogue    Concours de police: les candidates et candidats appelés à présenter leurs passeports vaccinaux    Pass vaccinal. La légalité sacrifiée sur l'autel de l'efficacité    Fiscalité : le PLF-2022 veut réduire le taux marginal sur les sociétés à 27 %    Véhicules d'occasion. Autocaz lance une nouvelle offre innovante    Sahara marocain : Le SG de l'ONU met à nu, de nouveau, les violations et mensonges de l'Algérie et du Polisario    Trois membres du PJD «suspendus» de leurs fonctions exécutives chez le parti, dissentions internes    Foulane Bouhssine lance son titre religieux «Habib Allah»    Le diplomate Abdelouahed Belkeziz n'est plus    Explosion de gaz en Chine: au moins trois morts    Loi de Finances 2022: IR, douane, budgets sociaux…les dossiers chauds    Projet de loi de Finances 2022 : Les premiers détails    Liqah Corona : comment télécharger le pass vaccinal    Saison 2021-2022 de Medi1TV : Une nouvelle programmation qui répond largement aux attentes du grand public    Mondial biennal : la FIFA convoque un sommet le 20 décembre    Succès de l'exposition artistique dédiée à Eugène Delacroix à Rabat    Wecasablanca Festival dévoile sa programmation    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Punition collective en Cisjordanie
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 18 - 11 - 2002

En réponse à l'attentat de vendredi à Hébron, Ariel Sharon a lancé samedi une offensive de grande envergure en Cisjordanie. Plusieurs Palestiniens ont déjà été victimes de cette expédition punitive collective.
«Nous devons non seulement attraper les moustiques, mais aussi assécher le marécage», a déclaré samedi un des faucons du Likoud et ministre de la Sécurité publique, Uzi Landau. «Pour cela, nous devons détruire l'infrastructure terroriste, ce qui signifie anéantir l'Autorité palestinienne et l'organisation intégriste islamique Hamas, leur faire payer le prix lourd», a-t-il ajouté, mêlant ainsi sa voix aux discours extrémistes particulièrement nombreux en Israël. «J'attends de la communauté internationale qu'elle soutienne toute mesure qu'Israël adoptera contre l'Autorité palestinienne et son chef Arafat pour protéger la vie de ses ressortissants», a pour sa part répété Benjamin Netanyahu qui a fait de l'expulsion de Yasser Arafat son thème de campagne électorale.
Ces propos ont été d'autant plus virulents que, dimanche encore, la direction palestinienne n'a pas condamné l'attaque de vendredi soir à Hébron, celle-ci ayant visé des militaires et non des civils. Les trois militants du Jihad islamique avaient tué 12 Israéliens - cinq garde-frontières, quatre soldats, dont le commandant Dror Weinberg, et trois colons – y blessé 15 autres. Cette attaque à l'arme automatique et à la grenade était intervenue au moment où des colons de Kyriat Arba revenaient de la prière du Shabbat. Et la réponse d'Israël ne s'est pas faite attendre : dès vendredi soir, l'armée avait installé un barrage à l'extérieur des bureaux de Yasser Arafat à Ramallah.
Le lendemain, dès l'aube, des hélicoptères israéliens ont tiré quatre missiles contre une fonderie de la bande de Ghaza, blessant deux Palestiniens. A Jénine, toujours en Cisjordanie, les soldats israéliens ont abattu un jeune militant du Jihad islamique qui a ouvert le feu alors qu'il venaient l'arrêter. Une jeune palestinienne a elle aussi été tuée à Naplouse par des éclats d'obus d'un char qui ont atteint sa maison. Naplouse était samedi réoccupée par l'armée et placée sous couvre-feu. Cinq maisons de militants y ont été rasées dans la nuit de samedi à dimanche.
Hébron, où Ariel Sharon et son ministre de la défense devaient se rendre dimanche avant de réunir leur cabinet, est cependant restée la principale cible de la riposte israélienne. Entre samedi et dimanche, une quarantaine de Palestiniens ont été arrêtés et évacués à bord d'autobus. L'armée israélienne a aussi démoli au moins trois maisons. Dans la soirée de samedi, les soldats israéliens ont commencé à quadriller tout le secteur. Entrés dans la vieille ville partagée en deux secteurs depuis 1997 - en application des accords d'Oslo de 1993 -, plusieurs dizaines de blindés et de jeeps ont inspecté les quartiers juifs et arabes, et réinvesti postes de police comme maisons.
Dimanche matin, l'armée a achevé sa réoccupation de la ville -dans laquelle vivent 450 colons juifs et 120.000 Palestiniens- après seulement trois semaines d'absence. Le 25 octobre dernier, l'armée s'en était en effet retiré après un siège entamé en juin, dans le cadre de l'opération «rempart». Une riposte massive et collective qui n'avait fait qu'ensanglanter et enliser un peu plus la région. Et malgré les appels de la communauté internationale, il semble que le gouvernement Sharon ait cette fois-ci encore «cédé à la tentation».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.